Search

Découvre la force de Dieu en toi !

Pour accéder à cette découverte, il ne faut pas s’appuyer sur soi-même. Pour comprendre la puissance de Dieu en toi, il faut délaisser tes propres connaissances pour être envahi de celle du Christ. Une étape qui est non-négociable, car toute puissance vient des cieux et le royaume de Dieu est dans les cieux. La force souveraine céleste se cache dans le mystère de ce lieu secret.

2 Corinthiens 12:10 (LSG) C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort.

Il faut prendre conscience que dans les moments les plus faibles de ta vie, Dieu est le plus fort. Il faut se défaire de cette mentalité de vaincu. Pour découvrir sa force en Dieu, il faut remonter en selle et reprendre la course. Cela veut dire que tu ne dois pas compter sur ta propre sagesse mais sur celle du Seigneur. Et où trouver la sagesse de Dieu ? Dans Sa parole. La Bible contient toutes les armes dont tu as besoin pour avoir l’énergie de la victoire.

2 Timothée 4:7 (LGS) J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi.

Tu es l’Olympien d’un marathon qui durent toute une vie. À la vue, ce défi a l’air terrifiant et menaçant. Cependant, si tu fermes tes yeux naturels et ouvres ceux qui sont spirituels, tu vas voir que tu n’es pas seul et que toute une armée se campe au devant de toi. La foi manifeste une puissance qui fait déplacer les montagnes. Là réside un aperçu de la force que Dieu place en nous Ses enfants. Parce qu’Il voit la confiance que nous déposons sur Sa fidélité, Il s’affiche à la vue de notre courage et notre persévérance. Déclarer la Parole de Dieu, c’est manifester la force de Dieu. Tu ne peux pas juste lire la bible pour la lire ; il faut que tu lises la Parole avec compréhension, qu’elle soit vivante et que ce qui est vivant puisse prendre vie en toi.

Matthieu 6:24 (LSG) «Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.»

Imagine si tu fais partie d’une grande campagne de marketing : Pepsi te sponsorise et Coca Cola aussi. Deux grandes compagnies qui sont constamment en compétition désirent que tu les représentes. Choisir de représenter les deux entreprises serait de mauvais œil, vu qu’elles sont ennemies marketing. Une seule doit être ton choix et c’est ce choix que tu vas représenter tout au long du marathon. C’est la même chose pour Dieu ; tu ne peux pas avoir un pied dans la mer et un sur le sable et espérer aboutir à quelque chose qui a du sens. Tu ne peux pas marcher dans l’eau et tu ne peux nager sur le sable.

Si Dieu est le chemin que tu décides de prendre, il faut renoncer à la chair et suivre Jésus. Si c’est la chair, tout est permis sauf l’aide du ciel. Choisis ton camp et reste-y loyale.

La force en Dieu est un muscle continuellement en développement ; elle se trouve dans un processus long et épuisant. Heureusement, au fur et à mesure de ton chemin spirituel, elle devient aussi forte qu’un tronc d’arbre dont Jéhovah est la racine. En suivant Dieu comme premier choix sans se détourner du prix ni de Lui, ton chef d’équipe, tu te rapproches du feu ardent de Sa puissance. La promesse que Dieu veut te faire est qu’après tout ce que tu as surmonté, après avoir achevé la course, tu auras la joie incomparable de dire que tu es arrivé jusqu’à la fin; que tu as remporté la victoire. Cela peut avoir l’air d’un incompréhensible rêve mais ce n’est pas le cas. Car ce n’est pas de ta force que tu réussiras, c’est avec la force de Dieu !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close