Search

En quoi cela dérange-t-il Dieu que je fume ?

Le verbe « déranger » est utilisé par un orphelin spirituel, « attrister» est conforme au cœur du Père, et serait employé par un fils, digne héritier du trône de gloire et de grâce.  Pourquoi ? Un orphelin spirituel voit Dieu comme un être puissant, abstrait, en colère et surtout très lointain, il est rebelle face aux lois de Dieu et Sa Parole. Un fils, une fille, digne héritier et héritière du Royaume des cieux, comprend que les prescriptions divines sont établies, parce-que Papa nous aime et veut le meilleur pour nous. Durant notre passage sur terre, bien court comparé à l’Éternité, Il veut nous donner Sa puissance et se glorifier au travers de chacun de nos actes.

Mon témoignage

« Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. » 1 Corinthien 6:12 (LSG), est un verset qui établit notre liberté en Christ, nous ne devons plus nous laisser asservir par quoi que ce soit, les dépendances sont des asservissements perfides et pervers.

Même après avoir donné ma vie à Jésus-Christ (par la parole et non au plus profond de mon cœur), j’ai continué à fumer ; je ne connaissais pas mon identité. Le vieil Adam dominait encore le nouvel homme en moi, et je succombais aux plaisirs de la chair qui sont contraires à ceux de l’Esprit. Le tabac est une drogue, puisqu’il y a dépendance. Satan arrivait à me faire oublier, pour deux minutes d’un bien être destructeur et trompeur, que le sacrifice à la croix, la surabondance de la Grâce est avant tout un acte d’amour qui nous rend pleinement libres, car comme nous le dit la Parole dans Galates 5:1 (LSG) : « C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. »

Je ne faisais pas confiance à Christ pour me libérer de ce joug. Je ne déposais pas mon stress, mon angoisse, mes doutes, mes inquiétudes entre ses mains dans mes moments de prières, mais je fumais pour me sentir bien pendant 2 minutes. J’étais donc toujours liée et je laissais la porte grande ouverte à l’ennemi pour venir me tourmenter avec la culpabilité, pour me déconnecter de la présence de Dieu et de Sa plénitude.

La cigarette était une idole ; à partir du moment où il y a dépendance alors cette chose, peu importe ce qu’elle est, elle prend la place de Dieu dans nos cœurs et nos vies. Nous nous coupons donc de notre intimité avec Papa. Lorsque j’ai découvert mon identité, tout a changé.

Découvrir et accepter notre nouvelle identité

Finalement, un chrétien conscient de son identité en Christ, devrait être dérangé par le fait d’être fumeur. Pourquoi ?

Car en étant un digne fils ou une digne fille de Dieu, il ou elle est devenu le temple du Saint-Esprit, l’Esprit de Dieu. Le réalisons-nous vraiment ? Le vivons-nous au quotidien ? Croyons-nous cette réalité et vérité biblique?

Dieu vit en nous. Le verset 1 Corinthiens 6:19 LSG : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? »nous l’affirme clairement. 

A l’époque de l’Ancien Testament, il y avait le tabernacle et le lieu très Saint où se trouvait la présence de Dieu. Seul le Grand Prêtre Sacrificateur été autorisé à s’y rendre, une seule fois par an. Avec le sacrifice de Jésus-Christ à la croix, par Son sang versé pour nous, nous avons le grand privilège, l’honneur de voir l’Esprit Saint de Dieu vivre en nous. Nous sommes le tabernacle, le temple de Dieu.

Quel honneur ! Lorsque nous lisons la description du tabernacle de Dieu, Exode 36:8 à 39:43 (LSG), nous voyons à quel point il était un bâtiment très fonctionnel, il résolvait le problème de la présence de Dieu au milieu des hommes mais surtout il était d’une beauté unique, réalisé avec précision, avec des matériaux précieux et rares. L’étude la plus récente des poids Hébreux par R. B. Y. Scott (Commentaire de Peake sur la Bible, Londres et New York 1962, sect. 35) considère le talent à environ 29 kg et le shekel du sanctuaire à 9.7 g. Selon ce calcul, il y aurait quelque chose comme 861 kg d’or, 2 919 kg d’argent, et 2 051 kg de bronze.

Aujourd’hui, nous sommes ce temple précieux, composé de matériaux nobles et rares. Il est temps que nous comprenions que de nous voir détruire notre corps, attriste le Saint-Esprit et notre Père Céleste.

Dieu est notre papa, Il nous aime, mais Il est également un bon père et donc Il ne veut pas que nous nous détruisions physiquement. Il veut le meilleur pour nous, Ses enfants. En tant que papa aimant, Il nous laisse également ce libre arbitre, Il ne nous force pas. Nous le savons tous, le tabac est nocif, cancérigène et fait plus de mort que les accidents de la route. Ainsi, notre chair nous convaincra que Dieu nous punit à cause de notre désobéissance, en nous envoyant des problèmes de santé, qui ne sont de nos jours plus dissimulés ; c’est un mensonge.

Ces problèmes de santé sont simplement les conséquences de nos mauvais choix. Papa nous dit dans Deutéronome 30:19 (LSG) : « J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité. »

Bien-aimés, choisissons la vie.

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close