Search

La libéralité chrétienne

Aujourd’hui, parlons d’un sujet que l’on aborde peu dans nos réunions. Beaucoup de personnes se sentent parfois dérangées quand ce sujet est abordé. Nous pouvons voir beaucoup de dons se manifester mais rares sont ceux qui manifestent la libéralité.

Romains12 : 8 (LSG) et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité ; que celui qui préside le fasse avec zèle ; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie.

La libéralité permet de faire fonctionner l’Eglise comme il le faut et de faire progresser l’Evangile. Si Dieu nous a confié beaucoup de biens, c’est aussi pour un but. C’est pour que cela puisse aider dans Son œuvre. En vérité, les biens que nous possédons nous ont été confiés par Dieu afin que nous puissions les utiliser pour Son œuvre. Et quelle est notre part dans tout ça ? Notre part est de connaître notre position de gestionnaires de Ses biens. La Parole de Dieu déclare de nous avons été rachetés à un grand prix ; Il est évident que nous ne nous appartenons pas à nous-mêmes, encore moins notre argent, notre maison, notre voiture. Car qu’avons-nous que nous n’avons reçu ?

Toutes ces choses nous ont été confiées afin que nous les utilisions de manière efficiente pour servir à l’œuvre de Dieu. Un jour, un homme est arrivé de manière brusque, monté sur un cheval devant Wesley lui disant que sa maison a pris feu. Et la réponse de ce dernier était : Non, ce n’est pas ma maison mais celle du Seigneur. Si nous voyons, regardons les biens qui sont placés entre nos mains comme nous appartenant, nos cœurs seront toujours dans l’amertume dès que nous en perdrions un centime. Mais si nous les regardons comme appartenant au Seigneur, nous serons certains que le Seigneur est au contrôle.

Le Seigneur nous recommande de l’honorer avec nos biens. Et dans nos faiblesses, nous apportons le reste après avoir tout dépensé. Pensons d’abord au Seigneur avant de dépenser. Quelques fois, nous dilapidons notre argent, vivons dans le confort, ou pensons à laisser beaucoup de richesses à nos enfants, alors que nous sommes appelés à utiliser ces biens pour l’œuvre. Tout cela n’est pas capital. Travaillons à ne pas laisser qu’une manne financière à nos enfants, mais aussi et surtout, des valeurs spirituelles qui les feront comprendre la véritable vie en Christ. Nous pouvons goûter à tous les délices sur la terre mais jamais nous ne serons comblés avec ce qui est matériel, comme l’a si bien expérimenté le roi Salomon.

Un jour, nous seront dans la joie de savoir que ce que Dieu nous a confié a su être utilisé judicieusement, en soutenant le séjour d’un missionnaire dans son champ de mission, par exemple. Faisons un investissement qui durera dans l’éternité. Pourquoi l’œuvre de Dieu s’arrêterait-elle à cause de moyens, du moment où nous en avons entre nos mains ? Un homme disait : Nous ne serons pas forcément évalués en fonction de ce que nous avons fait mais de ce que nous étions appelés à faire. Es-tu appelé à manifester de la libéralité ? Si Dieu t’a confié beaucoup de biens c’est pour que tu puisses manifester aussi beaucoup de libéralité et cela est un acte de reconnaissance. Il suffit d’un acte de foi et d’obéissance pour voir la main de Dieu sur toi. Il t’utilisera pour être un canal de bénédictions pour d’autres et aussi pour soutenir Son œuvre.

2 Corinthiens 9 :7 (LSG) Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie.

Sois richement béni.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close