Search

L’amour du monde, c’est quoi ?

L’amour peut être définit comme un intérêt, un goût très vif manifesté par quelqu’un pour une catégorie de choses, pour telle source de plaisir ou de satisfaction (Cf Larousse).

Le mot « monde » vient du grec «Cosmos»; c’est un système, une réalité de conjonctures que nous rencontrons tous les jours. C’est aussi des influences ou tendances établies sous l’égide du malin.

1 Jean 2 :15-17 (LSG) « N’aimez pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. »

Que signifie cette recommandation ? Et pourquoi le fait d’aimer le monde fait de nous des ennemis de Dieu ? Non, non le mot n’est pas trop fort! En effet, la Parole est même très claire à ce sujet.

Jacques 4 :4 (LSG) : « Adultères que vous êtes ! Ne savez vous pas que l’amour du monde est intimité contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. »

L’ inimitié est un sentiment d’hostilité, d’aversion, voire de haine. Mais alors qu’est ce que l’amour du monde ? Cela veut-il dire que nous devrions vivre en autarcie, coupés du monde et de tout ce qui s’y rapporte ?

Dans le monde mais pas du monde !

Non, le Seigneur Jésus ne désire pas que nous soyons coupés du monde, loin de tout, et que nous vivions de façon sectaire. Le Père Lui-même L’a envoyé dans le monde pour une mission que nous connaissons, celle de venir libérer les captifs, guérir les malades, donner la vie en abondance, etc. Et Il a accompli Sa mission avec brio, par ce sacrifice suprême à la croix !

Dans la prière que Jésus adresse au Père dans Jean 17, il y a une nuance faite entre le fait d’être dans le monde et le fait d’appartenir au monde. En effet, nous sommes dans le monde mais nous ne sommes pas du monde. Cela veut dire que nous ne devons pas nous laisser influencer et vivre selon ses principes: les nouvelles tendances, l’appât du gain, les plaisirs charnels, etc.

Revenons à notre verset de base, 1 Jean2 :15-17. Lorsque nous aimons le monde, c’est-à-dire, lorsque nous laissons de vains désirs nous dominer, nous n’avons pas de ce fait l’amour de Dieu en nous :

  • La convoitise de la chair est tout ce qui a rapport avec les œuvres de la chair. Galates 5:19-21 nous en donne une liste détaillée, mais en voici déjà quelques uns: l’impudicité, l’idolâtrie, les jalousies, les divisions, ou encore l’ivrognerie.
  • La convoitise des yeux est axée sur l’apparence extérieure, le paraître et le culte de la beauté.
  • L’orgueil de la vie s’apparente à la cupidité, la soif du pouvoir et au désir de posséder toujours plus.

Toutes ces choses nous éloignent de Dieu, sachant que Dieu est Esprit et que les désirs de la chair sont contraires à ceux de l’Esprit. Nous ne pouvons pas à la fois servir ces choses et aimer Dieu.

Rappelons-nous donc ce que nous dit Matthieu 6 :24 (LSG): «  Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. »

Rien qu’en observant les temps dans lesquels nous vivons, tout pousse à la perversion et autres dérives. Une des armes que le diable utilise est la séduction. Il viendra toujours nous tenter avec des propositions qui à première vue paraissent attrayantes, mais qui pour finir, nous conduiront à notre perte.

Jacques1 :13-15 (LSG) : « Que personne lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente Lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis, la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché étant consommé, produit la mort. »

Nos alliés: le Saint-Esprit et la Parole de Dieu!

Jean 15 :18-19 (LSG): « Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. »

Le Seigneur savait qu’après Son départ, les choses ne seraient pas toujours faciles pour nous. Pour avoir Lui-même été dans le monde, Il savait combien la tâche pourrait s’avérer ardue et savait que nous aurions des tribulations. C’est pour cela qu’Il nous a fait la promesse de nous envoyer le Saint-Esprit, le consolateur, qui nous conduirait dans toute la vérité.C’est Lui qui nous guide, nous éclaire et nous révèle les mystères de la Parole, afin que nous ne périssions point par manque de connaissance.

Dans Matthieu 4, le Seigneur Jésus a su résister au diable en lui présentant la Parole avec le fameux : «Il est écrit !». Connaître la Parole de Dieu et la maîtriser est primordial dans notre marche chrétienne. Une relation privilégiée et intime avec le Saint-Esprit saura nous garder de toutes ces convoitises. Nous serons à même de laisser Ses désirs prendre la place dans nos cœurs.

Comme nous le savons, notre Dieu est un Dieu jaloux. Dans Déteuronome 5 :9, la Parole nous met en garde contre l’idôlatrie. Par moment, et à tort, nous avons tendance à penser que l’idolâtrie, c’est seulement se prosterner devant des images taillées ou des représentations quelconques. L’idôlatrie est beaucoup plus subtile que cela; elle consiste aussi à aimer une personne, une activité, ou encore un objet plus que Dieu. Cela peut bien être également une carrière, un projet, des biens matériels, une relation, etc. Toutes ces choses ne sont pas mauvaises, mais elles ne doivent pas prendre la place de Dieu sur le trône de nos cœurs.

Ne pas posséder certaines choses ne signifie pas que nous sommes pauvres ou malheureux. Le Seigneur ne désire pas non plus que nous ayons une vie misérable, bien au contraire, Il souhaite que nous prospérions à tous égards. C’est-à-dire qu’Il désire que nous soyons comblés et prospères dans tous les aspects de nos vies. Seulement, nous devons garder à l’esprit que notre bien le plus précieux, c’est notre salut.

« Que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? » demande Jésus dans Matthieu 16 :26 (LSG).

En effet, aspirer à vivre une vie agréable et confortable n’est pas une mauvaise chose en soi, mais nous ne devons pas omettre que nous sommes de passage sur la terre.

Matthieu 6:33 (SEM) : « Faites donc du royaume de Dieu et de ce qui est juste à ses yeux votre préoccupation première, et toutes ces choses vous seront données en plus. »

Voici une des recommandations que le Seigneur nous a donnée. En effet, nous devons plutôt aspirer aux choses d’en haut. Se soucier avant tout, des intérêts du Royaume. Nous avons un mandat de la part du Seigneur et avons un rôle à jouer. Nous sommes des disciples, et nous ne devons pas attendre patiemment le retour du Maître et subir le monde. Notre priorité doit être de répandre la bonne nouvelle du Salut autour de nous. En tant que chrétiens, nous devons avoir soif de justice. Comme le Seigneur nous le recommande, nous ne devons pas nous soucier du lendemain, s’inquiéter du manger ou du boire, ni de quoi nous serons vêtus, car en le faisant, nous agissons comme des païens. Notre Père céleste saura toujours prendre soin de nous et nous combler au-delà de nos attentes.

Le monde dans lequel nous vivons passera, ainsi que sa convoitise. Mais si nous faisons la volonté de Dieu, nous demeurons éternellement. Oui, ce monde et tout ce qu’il propose passera, mais La parole de Dieu, elle ne passera jamais.

2 comments

  1. Très belle plume.
    Merci encore pour cet article très édifiant.
    Que Dieu vous bénisse et vous inspire davantage.

    1. Ce message est venu au moment propice car je discutais avec un ami qui n arrivait pas à me comprendre. Et j’ai demandé au Saint Esprit de m’aider pour qu’il puisse comprendre par sa parole ce que je voulais lui dire. Donc on discutait sur notre mode d habillement en tant qu’enfant de Dieu. Donc je voulais aller chercher un article qui parlait de ce sujet et automatiquement je reçois une notification de mon mail et la je lis et je vois cet article. Waooo Dieu est merveilleux. Cela m’a apporté un plus aussi et je lui ai envoyé le lien. Le Saint Esprit va le convaincre assurément. Très belle plume. Soyez bénies.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close