Search

Le Ministère: les erreurs de débutant à éviter

Une chose est de débuter le ministère mais une autre est de le terminer avec succès. Être un débutant, c’est être un étudiant. Le pire échec dans le ministère, c’est laisser un mauvais exemple de ministère. Éviter certaines erreurs de débutants aidera à y arriver avec succès.

2 Timothée 2: 1- 2. (LSG) «Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. »

Le ministère est une activité spirituelle sensible où tout se paie dans l’avenir. Si l’expérience, la réussite ou la vérité scientifique est la somme des erreurs rectifiées, certaines erreurs de débutants sont à éviter, car pouvant conduire à l’échec.

Éviter l’amour de l’argent

1 Timothée 6:10 (LSG): «Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.»

L’amour de l’argent est une erreur de débutant à éviter. La soif de la gloire et des privilèges qui y sont liés constituent un véritable piège pour le débutant dans le ministère. Mon tuteur d’alors avait intitulé un de ses sermons « la grâce ou la graisse.» Et j’ai compris qu’un ministre de Dieu doit faire attention à ne pas rejeter la grâce de Dieu au profit des biens et richesses de ce monde.

En débutant le ministère, le jeune serviteur doit également éviter de mettre en avant ses capacités ou atouts physiques et intellectuels. Il ne doit pas non plus les minimiser au point d’être méprisé ou écrasé. Il doit être modeste, dépendant du Seigneur et se fortifiant dans la grâce de Dieu qui est en lui.

Éviter de poser de nouveaux fondements

La Bible parle du fondement de Christ et celui des apôtres.

Ephésiens 2:20 (LSG) «Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire».

1 Corinthiens 3: 10- 14 (LSG) «Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ.»

C’est une erreur pour un débutant dans le ministère d’insérer d’autres croyances et de s’y attarder. Il doit éviter ce que j’appelle ‘’ les nouveaux types de ministres et de ministères’’. Il ne doit pas chercher à faire plaisir aux hommes, à impressionner et à faire des percées au point de se créer sa propre Bible et son propre type de ministère. S’il est réellement appelé et dirigé par le Saint-Esprit, il sera orienté divinement sur le fondement de Christ et les apôtres.

Éviter de critiquer les pères ou les paires

2 Timothée 1:12, 14 (LSG) : «Et c’est à cause de cela que je souffre ces choses; mais j’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là…Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous.»

Beaucoup d’hommes et de femmes de Dieu ont souffert des critiques dans leurs ministères. Mais d’autres, au contraire, passent  leur temps à critiquer d’autres ministres. On ira jamais très loin en critiquant les autres, surtout tes pères et paires, mais plutôt en collaborant avec eux. La loyauté et la fidélité à ses pères et paires sont des atouts du débutant dans le ministère. Le débutant au ministère doit savoir, qu’un jour, il y aura des débutants qui apprendront également de lui. Et la règle d’or nous est donnée dans ce texte :

Matthieu 7:12 : (LSG) «Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.»

C’est dommage de constater que la jeune génération ne veut plus débuter auprès des aînés, mais plutôt les critiquer. Cette collaboration est une formation continue qui aide à se maintenir et bien avancer dans le ministère.

Le ministère n’est pas une activité au hasard. Il demande beaucoup de discipline. Se fier à la grâce de Dieu et éviter l’amour du gain, construire sur le fondement de Christ et des apôtres et éviter de poser de nouveaux fondements, et collaborer, s’inspirer des pères et paires afin de ne pas perdre ses repères et éviter de les critiquer, sont différents éléments importants à retenir.

Enfin, être débutant dans le ministère, c’est être un apprenant. Et celui qui accepte d’apprendre aujourd’hui, se prépare pour devenir plus tard, un maître qui enseignera également à beaucoup d’autres.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close