Search

Les autres sont-ils censés m’aimer ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’un des commandements les plus importants que Dieu nous ait transmis est d’aimer notre prochain comme nous-mêmes. Ce commandement est l’un de ceux qui ont pour but d’impacter le plus notre nature, notre caractère, notre personnalité en Christ. Dans ce cas, est-ce une obligation que les autres nous aiment en retour ?

L’amour du prochain.

Romains 13:8-10 (LSG) « Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. En effet, les commandements: Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’amour ne fait point de mal au prochain: l’amour est donc l’accomplissement de la loi. »

L’amour est sans nul doute la priorité et l’essentiel de la vie en Christ. Aimer Dieu et aimer son prochain ne sont pas des commandements négociables, ils font un et se complètent largement. Cela doit être la base de nos rapports quotidiens avec nos semblables.

Mais nous avons, pour plusieurs, des personnes qui ne nous aiment pas dans notre entourage. Pour une raison ou une autre, certains voient nous des êtres détestables ou des ennemis, à tort ou à raison. Alors, on peut se demander s’il ne sont pas censés nous aimer aussi, comme on s’efforce de les aimer ou s’ils méritent qu’on continue.

Il est important de savoir que les autres ne sont pas obligés de nous aimer mais nous si. En effet, nous ne sommes pas pareils; nous n’avons pas été engendrés par la même semence. Nous sommes des enfants de lumière et de paix et cela doit se manifester dans nos relations. Nous ne pouvons pas prétendre à l’amour de Dieu si nous sélectionnons qui nous devons aimer ou non.

1 Jean 4:20 (LSG) « Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ? »

Grâce à l’amour, nous pouvons manifester bien des vertus, et nous pouvons acquérir la force nécessaire pour franchir certaines étapes de nos vies. Par exemple, l’amour nous permet de trouver la force de pardonner, l’amour nous permet de savoir quoi prioriser dans nos choix au quotidien, l’amour permet de faciliter nos relations … Malgré tout cela, il n’est cependant pas facile de l’appliquer au quotidien, surtout quand ceux qui nous entourent ne sont pas dans le même état d’esprit que nous.

Amour et réciprocité.

Aimer profondément est un acte qui nécessite une grande force et une énorme capacité à pouvoir « donner sans recevoir en retour ». C’est une preuve de bonté et de générosité qui demande des efforts importants et c’est pour cette raison que notre amour et notre identité en Christ doivent être infaillibles et stables. Cet amour nous demande d’aimer et de continuer à aimer; et cela même quand on ne nous aime pas en retour.

Marc 12:32 – 33 (LSG) « …Tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu’il n’y en a point d’autre que Lui, et que L’aimer de tout son cœur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. »

En réalité aimer, ce n’est pas pour l’autre, c’est pour nous, pour enrichir notre âme de la paix que Dieu tente de nous enseigner quotidiennement; cette paix qui nous soigne intérieurement et qui nous permet d’accéder aux prémices du bonheur.

Aimer ce n’est pas juste transmettre de l’amour, c’est transmettre ce qu’il a de meilleur en nous, de meilleur en Dieu.

Aimer quelles que soient les circonstances.

Notre rôle n’est donc pas de savoir qui mérite ou non notre amour; les autres ne sont pas obligés de nous aimer mais nous oui, car nous marchons avec Dieu. Notre rôle est d’appliquer la Parole et d’être le parfait reflet et exemple de ce que représente l’amour de Dieu pour chacun de Ses enfants. Aimer Dieu c’est aimer l’autre, et cela quelles que soient les situations et les états d’âme de la personne se trouvant en face de nous.

Matthieu 5:44-45 (LSG) « Mais moi, Je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car Il fait lever Son soleil sur les méchants et sur les bons, et Il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »

L’amour est la meilleure façon de confondre ceux qui ne nous aiment pas. La Bible dit que nous aimons Dieu parce qu’Il nous a aimés le premier. En effet, c’est ayant été frappés et confondus par Son amour, que nous avons décidé de L’aimer en retour et de Lui donner nos vies. Chaque fois que tu aimes quelqu’un qui te le rend par le mépris, aime-le davantage. Lorsque tu l’aimeras assez, cette puissance qu’est l’amour finira par le confondre et avoir raison de son caractère.

Que le Saint-Esprit nous y aide tous !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close