Search

Maladie de l’esprit: l’incrédulité

Marc 9: 24 (LSG) « Aussitôt le père de l’enfant s’écria : Je crois ! Viens au secours de mon incrédulité ! »

Tel fut la réponse d’un père désespéré et abattu, désirant plus que tout la guérison de son fils. L’incrédulité est un mal qui ruine la vie de bon nombre de personnes dans nos églises ; des personnes intègres, des personnes ayant accepté Jésus Christ dans leurs vies mais n’expérimentant pas la vie en abondance promise par ce dernier en Jean 10 : 10. Qu’est-ce que l’incrédulité ? D’où vient-elle ? Quelles en sont les conséquences ? Et Comment ne plus être incrédule ? Telles sont les questions auxquelles nous essaierons de répondre par la suite.

Pourquoi suis-je incrédule ?

2 Corinthiens 10:5 (LSG) « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. »

En effet, l’incrédulité peut se définir comme étant le fait de ne pas croire. Je dirai même le fait de refuser de croire, car il y a une différence entre quelqu’un qui ne croit pas par ignorance et quelqu’un qui refuse catégoriquement de croire (l’on y reviendra par la suite).

Pourquoi sommes-nous souvent si incrédules ? La réponse se trouve « en nous », ce que la Bible appelle souvent : la chair, ou encore notre propre nature. Notre nature est dotée d’une raison qui la pousse à raisonner; or très souvent nos raisonnements charnels nous bloquent le chemin de la foi et nous poussent dans l’incrédulité. On se met à réfléchir, à raisonner, à se demander si cela serait possible, à voir à quel point c’est impossible, bref on émet toutes sortes de raisonnements logiques en oubliant que, très souvent, Dieu sort de tout ce qui peut être considéré comme logique.

Petite précision : Il y a une différence entre l’incrédulité et le doute. Ceux qui ne croient pas, par ignorance, très souvent, sont juste dans le doute. Contrairement à l’incrédule, celui qui doute ne sait pas de quel côté il doit pencher, il va tantôt à gauche, tantôt à  droite. Quant à l’incrédule, il ne penche absolument pas, sa décision est déjà prise : « Je refuse de croire que c’est possible. ». L’incrédulité est une arme puissante de l’ennemi, car elle entraîne de fâcheuses conséquences dans la vie du concerné et le prive des bénédictions de Dieu.

Si tu ne crois pas, tu ne verras pas

Actes 1 : 3 (LSG) « Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur [les disciples] en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. »

Après Sa mort, le Seigneur Jésus apparut à bon nombre de Ses disciples et fit des prodiges à leurs yeux ; mais il n’apparut à aucun des pharisiens… N’est-ce pas curieux ? Il aurait pu apparaitre aux pharisiens, ainsi démontrer qu’Il est effectivement ressuscité mais étrangement Il ne l’a pas fait ; pourquoi ? Car les pharisiens étaient incrédules. Ils refusaient catégoriquement de croire que Jésus-Christ est Dieu; c’est pour cela que le Seigneur ne leur donna aucun signe.

Dans le cas des pharisiens, leur incrédulité concernait la divinité de Christ mais pour toi, cela peut être au sujet de la résurrection des morts ou encore du parler en langues ou encore des miracles, etc. En effet, si tu ne crois pas, je peux t’assurer que tu ne verras pas. Il faut mettre du bois avant d’avoir du feu; c’est le même principe avec le Seigneur : il faut d’abord croire avant de voir. Etre incrédule t’assure une chose : Le Seigneur Jésus ne pourra jamais pleinement se manifester dans ta vie. Il le fera toujours de façon partielle ou carrément pas du tout, et tu vivras comme un oiseau incapable de voler; ta vie sera très en deçà de ce que le Père désire pour toi et dans ces conditions, il te sera plus aisé d’abandonner la foi et de retourner à ton vomi (2 Pierre 2 :20-22). Alors comment ne pas être incrédule ?

Fais le choix de croire !

Jean 20 : 27 (LSG) « Puis Il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté, et ne sois pas incrédule, mais crois. »

L’incrédulité est un choix au même titre que la foi. Tu peux faire le choix de croire. Rien ne t’oblige à suivre ton raisonnement. Rien ne t’oblige à suivre ta logique, base-toi plutôt toujours sur ce que dit la Parole de Dieu.

Il ne faut toutefois pas croire à toutes choses. Éprouvons l’esprit qui se cache derrière la révélation et/ou le miracle par le filtre de la Parole de Dieu et par la suite croire !

Fais ce choix de croire. Les pensées que tu as se renouvelleront au fur et à mesure que tu méditeras la Parole de Dieu. Alors ne perds pas cette sage habitude, mais persévère et tu verras si Dieu n’ouvre pas pour toi les écluses des Cieux ; ainsi tu  goûteras à ce que le pasteur Yvan Castanou appel : « l’extraordinaire divin. ».

Demeure béni(e)!

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close