Search

Où sont les bénédictions d’Abraham?

Il s’appelait Abram lorsqu’il fut appelé par Dieu. Lorsque Dieu l’a appelé à quitter les siens, Il lui a fait une promesse. Nous savons tous qu’une promesse entraîne une attente qui peut être définie dans le temps par celui qui promet. De l’autre côté, elle crée de l’espoir chez celui qui reçoit la promesse. En effet, c’est à travers cette promesse que Dieu bénit Abraham.

Genèse 12 : 1 –3 (BDS) « L’Eternel dit à Abram : Va, quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père pour te rendre dans le pays que je t’indiquerai. Je ferai de toi l’ancêtre d’une grande nation ; je te bénirai, je ferai de toi un homme important et tu deviendras une source de bénédiction pour d’autres. Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui t’outrageront. Tous les peuples de la terre seront bénis à travers toi ».

Si nous parcourons un peu l’histoire d’Abraham, après qu’il fut appelé, nous remarquerons qu’il obéit à cet ordre «Va, quitte la maison de ton père pour te rendre dans le pays que je t’indiquerai ».

Combien de personnes d’entre nous peuvent obéir à cet ordre? C’est évident que ce serait très difficile voire impossible. Mais comment Abraham cet homme qui entendait Dieu pour la première fois obéit au premier mot. En effet Abraham posait avec cet acte le fondement même de l’accomplissement de la promesse reçue de L’Eternel. Cet acte, c’est La foi. La Bible le lui a reconnu comme tel lorsqu’il lui a donné ce nom juste : « Le Père de la Foi ».

Abraham a quitté sans hésitation son pays avec sa femme et tout ce qu’il  possédait pour se rendre à un endroit inconnu. Je suppose qu’il ne connaissait non plus le chemin. La Bible nous dit qu’au moment où Abraham recevait cette promesse de bénédiction, il avait 75 ans et sa femme dix ans de moins que lui. Comment peut-on croire encore en cette promesse de descendance si en ce moment ils n’ont aucun soupçon de possibilité d’avoir un enfant? C’est encore là la foi qui était à l’œuvre.

Romains 4 : 19 (LSV) « Et sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants »

Mais puisque Dieu est fidèle, après 25 ans de marche de foi avec le Seigneur, il a eu le fils de la promesse Isaac, le père de Jacob (Israël) qui à son tour est le père des douze tribus d’Israël. Est-ce à dire que les bénédictions d’Abraham se sont arrêtées au peuple Juif ? Voici ce que l’Apôtre Paul affirme :

Romains 2 : 29 (BDS) « Mais ce qui fait le juif c’est ce qui est intérieur, et la vraie circoncision est celle que l’Esprit opère dans le cœur et non celle que l’on pratique en obéissant à la lettre de la Loi. Tel est le Juif qui reçoit sa louange, non des hommes, mais de Dieu».

Romains 3 : 29-30 (BDS) « Ou alors : Dieu serait-il seulement le Dieu des Juifs ? N’est-il pas aussi le Dieu des non-juifs ? Bien sûr, il est aussi le Dieu des non-juifs. Car il n’y a qu’un seul Dieu qui justifie les juifs en raison de leur foi et qui justifie aussi les non-juifs au moyen de leur foi ».

En effet, les promesses d’Abraham ont trouvées plein accomplissement à travers sa descendance comme Dieu le lui a promis. Grace à cette seule descendance, il est une source de bénédiction pour toutes les nations et aussi le seul ancêtre. C’est avec évidence que nous constatons que tous les peuples sont un en une Seule Personne. En Celui que nous reconnaissons et confessons tous comme Seigneur et Sauveur : Le Lion de la tribu de Juda.

Galates 3 : 16 (BDS) « Or, c’est à Abraham et à sa descendance que Dieu a fait ses promesses. Il n’est pas dit : et à ses descendances, comme s’il devait y avoir plusieurs lignées pour bénéficier de ses promesses. A ta descendance ne désigne qu’une seule descendance, et c’est le Christ ».

Galates 3 28- 29 (BDS) « Il n’y a donc plus de différence entre les juifs et les non-juifs, entre les esclaves et les hommes libres, entre les hommes et les femmes. Unis à Jésus-Christ, vous êtes tous un. Si vous lui appartenez, vous êtes la descendance d’Abraham et donc, aussi, les héritiers des biens que Dieu a promis à Abraham ».

Nous pouvons constater que Dieu a voulu nous démontrer une fois encore que Son plan depuis le commencement n’a jamais changé. Que tous les peuples de la terre, peu importe les races et les ethnies Lui appartiennent lorsqu’ils répondent comme leur père Abraham à l’appel de foi.

Ainsi, où sont les bénédictions d’Abraham ou plutôt qui sont les bénédictions d’Abraham, cette postérité innombrable qui lui était promise ? Nous disons avec certitude qu’il s’agit de toi et moi et de tous ceux qui ont accepté en Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, pour ne former qu’un seul peuple à Sa Gloire. Ceux-là accomplissent des actes d’obéissance extraordinaires à la  gloire de l’Éternel. Et le Dieu fidèle, grand, puissant et majestueux le leur impute à justice.

Alors mes frères Chrétiens, nous devons ressembler à notre papa Abraham et  faire éclater la gloire de Dieu dans le monde.

Galates 3 : 7-8 (BDS) « Comprenez le donc : seuls ceux qui placent leur confiance en Dieu sont les fils d’Abraham. De plus l’Ecriture prévoyait que Dieu déclarerait les non-Juifs justes s’ils avaient la foi. C’est pourquoi elle a annoncé par avance cette bonne nouvelle à Abraham : Tu seras une source de bénédictions pour toutes les nations ».

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close