Search

Quel type de relation avoir avec les inconvertis

Les inconvertis sont des personnes qui n’ont pas encore accepté le Seigneur Jésus comme leur Sauveur et Seigneur.  Ils sont appelés des païens et vivent selon la convoitise de ce monde comme nous le rappelle Paul : Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion (Ephésiens 2 : 1-2).

Ce passage révèle des caractéristiques clés de toute personne qui ne confesse pas Jésus-Christ comme son Sauveur et Seigneur : dépendance vis-à-vis des convoitises de ce monde, fils de la rébellion.

Par ailleurs, il est important de noter que les inconvertis sont des créatures de Dieu. Dieu les aime au même titre que nous :

Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. Il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.… (Genèse 1 : 26-28)

Quel type de relations faut-il entretenir avec les inconvertis ?

Dieu nous a créés pour vivre en relation avec les autres. Nous ne pouvons pas vivre sans les autres même si ces derniers ne partagent pas notre foi. Comment gagnerions-nous les inconvertis si nous les mettons en quarantaine? La question qu’on doit se poser est celle- ci : comment Jésus traitait-ils les inconvertis ? Il les a ignorés ou accueillis ?

En examinant la vie de Jésus sur la terre, nous pouvons constater qu’Il a fait bon accueil aux inconvertis, aux gens de mauvaise vie :

Comme Jésus était à table dans la maison, voici, beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie vinrent se mettre à table avec lui et avec ses disciples. (Mathieu 9V10)

Tous les publicains et les gens de mauvaise vie s’approchaient de Jésus pour l’entendre. (Luc 15V1)

Il leur a témoigné Son amour par des guérisons, des miracles, des paroles réconfortantes, etc. Il leur a partagé la bonne nouvelle.

Notre relation avec les inconvertis doit refléter le caractère de Christ.  Nous devons donc entretenir une relation d’amour, de partage, de bienveillance à l’endroit de ceux qui ne connaissent pas encore le Dieu que nous servons. Le Seigneur ne nous recommande t-Il pas d’aimer notre prochain comme nous-même et même ceux qui nous persécutent ?

Et voici le second, qui lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Mathieu 22V39)

Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car Il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. (Mathieu 5 V 44)

Par ailleurs, comment nous pouvons attirer les inconvertis à Christ si nous passons notre temps à les ignorer? Nous devons leur donner la possibilité de voir la présence du Saint-Esprit en nous en les côtoyant.

Quelles sont les limites à poser ?

Il est vrai que nous ne devons pas mettre à l’écart les inconvertis. Nous devons entretenir avec eux une certaine forme de relation. Cependant, la bible nous met en garde de certaines fréquentations qui peuvent nous heurter dans la marche. C’est pourquoi nous devons faire preuve de sagesse dans nos relations avec les inconvertis.

D’abord, la bible est claire sur le principe qu’un chrétien ne peut pas se marier ou avoir un projet de mariage ou se mette en relation de couple avec un inconverti :

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?  (2 Corinthiens 6V14)

En outre, la Bible nous recommande de tenir loin de ceux qui se positionnent en moqueurs. En d’autres termes, nous ne pouvons pas en tant que chrétiens avoir pour seule compagnie des inconvertis de peur d’être influencé :

Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs (Psaumes 1V1)

 Ne vous y trompez pas, les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. (1 Corinthiens 15V33)

Soyons irréprochables

Il est important de se rappeler que nous vivons dans ce monde mais nous ne sommes pas du monde.  De ce fait, dans nos rapports avec les inconvertis, nous devons refléter Christ. Autrement, en tant que lumière, nous devons briller :

Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes œuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. (1 Pierre 2V12)

Prière : Père, donne-moi de voir les inconvertis comme Tu les vois ! Amen !

5 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close