Search

05 leçons à tirer de la vie de Moïse

Exode 2:10 (LSG) Quand il eut grandi, elle l’amena à la fille de Pharaon, et il fut pour elle comme un fils. Elle lui donna le nom de Moïse, car, dit-elle, je l’ai retiré des eaux.

Moïse est un personnage spécial, déjà par les circonstances qui ont prévalues à sa naissance. Le Seigneur l’a utilisé puissamment pour accomplir de grands miracles. Son histoire est unique et elle nous permet non seulement d’apprendre bien de choses mais également de tirer plusieurs leçons de sa vie. Aujourd’hui, lorsqu’on entend Moïse, on se rappelle les dix(10) plaies, la traversée de la mer rouge, le buisson ardent, les dix(10) commandements, le peuple d’Israël, le désert…

En quelques lignes, nous voulons partager avec toi des leçons que nous pouvons tirer de la vie de ce grand homme, Moïse.

Attendre l’ordre divin avant de passer à l’action

En tant qu’enfants de Dieu, si tu veux réellement que le Seigneur se manifeste dans ta vie et tes entreprises, il est très important que tu Lui soumettes toutes choses.  Après cela, il faudrait attendre Son accord avant de prendre une décision, faire un choix ou se projeter dans la réalisation d’un projet quelconque.

Même si le Seigneur te donne une vision claire de ce que sera ta mission, cela ne veut pas dire que tu dois te précipiter pour te lancer. Attention ! Est-ce le moment favorable ? Cela a été le cas de Joseph qui a eu deux songes qui devaient se réaliser des années plus tard. Mais il s’empressa d’aller en parler à ses frères et vous connaissez bien la suite de l’histoire. Moïse également qui était appelé à délivrer le peuple d’Israël de l’esclavage et le faire sortir d’Egypte, s’est dans un premier temps précipité, sans attendre l’ordre divin, notamment en tuant l’égyptien qui maltraitait un de ses frères. Cela lui a valu la fuite dans le désert pour quarante longues années. Il sera alors amené à comprendre que sans Dieu, nous ne pouvons rien:

Exode 33: 15 (LSB) Moïse lui dit: Si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d’ici.

Dieu choisit et qualifie pour l’œuvre

Lorsque le Seigneur te choisit pour une mission, sache qu’aucun événement ne peut Le dissuader. Car, Il sera disponible pour te soutenir et te former pour cette mission. Si tu dois passer par des épreuves, par l’humiliation et apprendre la patience, Dieu n’hésitera pas à te discipliner, car ce qui compte le plus à Ses yeux, c’est que tu sois accompli pour l’œuvre à laquelle Il t’a appelé.

Proverbes 3. 11-12 (LSG) Mon fils, ne méprise pas la correction de l’Éternel, et ne t’effraie point de ses châtiments ; Car l’Éternel châtie celui qu’Il aime, Comme un père l’enfant qu’il chérit.

Aussi, Dieu quand Il t’appelle t’équipe de la capacité d’accomplir Ses desseins. Comme avec le bâton de Moïse qu’Il a investi de Sa puissance, Dieu te rendra capable. Il ne s’agit donc pas d’essayer d’accomplir la vision de Dieu par ses propres forces; c’est l’échec garanti et la frustration, comme l’a expérimenté Moïse. Mais s’abandonner comme un instrument entre Ses mains, afin qu’Il te qualifie pour agir de Sa part.

Devenir l’intime du Seigneur

Devenir l’intime du Seigneur, c’est avoir une relation personnelle quotidienne et continue avec Lui. Dans cette relation, le Seigneur doit occuper la première place dans notre vie quotidienne. Tu dois Lui adresser tes prières, méditer Sa parole et marcher selon Sa parole, par Sa volonté. Moïse a été un intime du Seigneur.

Exode 24 :12-14(LSG) L’Eternel dit à Moïse: «Monte vers moi sur la montagne et restes-y. Je te donnerai des tables de pierre, la loi et le commandement que j’ai écrits pour les enseigner.» Moïse se leva avec son assistant Josué et commença à gravir la montagne de Dieu. Il avait dit aux anciens: «Attendez-nous ici jusqu’à ce que nous revenions vers vous. Aaron et Hur vont rester avec vous; si quelqu’un a une affaire à régler, c’est à eux qu’il devra s’adresser.»

En réalité, devenir l’intime du Seigneur implique une vie de consécration à l’Eternel.

Exode 3 :4 (LSG) L’Eternel vit qu’il se détournait pour voir ; et Dieu l’appela du milieu du buisson, et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici !

La consécration est le résultat de la séparation. Mais cette séparation revêt deux aspects importants sans lesquels l’impact de Dieu sur nous ou pour nous, peut être soit superficiel soit partiel. La consécration dans son aspect premier implique une séparation, un retrait d’avec les choses du monde tandis que le second aspect est la séparation ou une mise à part pour Dieu.

En effet, la consécration ne consiste pas en un acte résolu d’abandon de soi-même, mais dans le fait que nous acceptions Christ à la place de nous-mêmes, que nous Lui donnions Sa vraie place de prééminence en nous.

Exode 34:28 (LSG) Moïse fut là avec l’Éternel quarante jours et quarante nuits. Il ne mangea point de pain, et il ne but point d’eau. Et l’Éternel écrivit sur les tables les paroles de l’alliance, les dix paroles.

Moïse a jeûné pendant quarante jours pour chercher la face de Dieu et recevoir les dix (10) commandements.

Les vertus de l’obéissance

L’obéissance c’est le fait de suivre les règles dictées par quelqu’un ou quelque chose. Moïse a été soumis à son beau-père Jethro, en observant à la lettre ses conseils et délégua une partie de ses responsabilités à d’autres.

Exode 18 : 17-21 (LSG) Le beau-père de Moïse lui dit: Ce que tu fais n’est pas bien. Tu t’épuiseras toi-même, et tu épuiseras ce peuple qui est avec toi; car la chose est au-dessus de tes forces, tu ne pourras pas y suffire seul. Maintenant écoute ma voix; je vais te donner un conseil, et que Dieu soit avec toi! Sois l’interprète du peuple auprès de Dieu, et porte les affaires devant Dieu.

Au-delà de l’obéissance à Dieu, il faut savoir à certains moments être soumis aux Hommes, car le Seigneur peut les utiliser pour nous donner des orientations pour une saison donnée.

Le Seigneur appelle Moïse à conduire Israël hors d’Égypte. Moïse exprime son inquiétude quant à ses incompétences et à son incapacité de délivrer Israël. Le Seigneur le rassure en lui disant qu’Il sera avec lui et qu’Il lui donnera le pouvoir de délivrer Israël. Aaron est appelé à être le porte-parole de Moïse. Aaron et Moïse se rendent en Égypte et parlent aux anciens d’Israël (Exode 3 et 4) : c’est cela le sens de l’obéissance. Soyons obéissants à l’instar de Moïse.

Avoir confiance en Dieu et être patient

La confiance est un sentiment de sécurité de celui qui se fie à quelqu’un. Ce sentiment fait que l’on est incapable d’imaginer de sa part tromperie, trahison ou incompétence. Donc, si tu fais pleinement confiance à Dieu, tu seras incapable d’imaginer de Sa part tromperie, trahison ou incompétence.

 Moise savait que Dieu se chargerait des batailles à livrer contre les ennemis du peuple d’Israël. Il se rendit compte que la puissance divine lui suffirait pour mener à bien la mission qui lui avait été confiée, lors de la rencontre avec Dieu au buisson ardent.

Il faut noter que faire confiance au Seigneur implique la patience. En effet, la patience c’est le calme avec lequel on attend ce qui tarde à venir.

Nombres 12:3 (LSG) Or, Moïse était un homme fort patient, plus qu’aucun homme sur la face de la terre.

Moïse était extraordinairement patient et la bible mentionne qu’aucun homme sur la face de la terre n’était patient comme moise. Il nous arrive souvent d’être impatient face aux promesses de Dieu ou la réalisation de nos projets. Sache que la patience est une vertu selon galates 5 : 22. Cependant, la patience n’implique pas l’inaction ou l’oisiveté.

Le Seigneur a utilisé Moïse pour Son œuvre et si nous voulons que le Seigneur nous utilise comme Moïse, appliquons les quelques leçons que nous avons pu tirer de sa vie. L’obéissance à Dieu nous pousse à avoir une vie de consécration. Soyons des intimes de Dieu.

Shalom mon ami !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close