Search

3 astuces pour être un meilleur gagneur d’âmes sur internet

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous avons abordé dans la deuxième partie de cette série d’articles consacrée à l’évangélisation sur les réseaux sociaux, des méthodes d’évangélisation en ligne, qui sont à la fois passives et qui surfent sur les centres d’intérêt des internautes (Lire ICI).

En plus des centres d’intérêt, les êtres humains sont consciemment sensibles aux choses qui les émerveillent, celles qui ont une grande valeur émotionnelle. Dans cette troisième partie donc, nous verrons comment développer des contenus créatifs qui touchent la sensibilité, surprennent et inspirent les incroyants pour les attirer toujours plus près de Dieu.

Évangéliser par l’inspiration

La bible dit que les foules étaient surprises par l’enseignement de Jésus (Matthieu 7 : 28). Elles étaient profondément impressionnées par Son enseignement (Matthieu 22 :33). Jésus connaissait bien les capteurs d’attention. Il enseignait de manière à émerveiller les foules ou du moins ne pas les laisser indifférentes.

Si nous voulons agir comme Jésus, avoir des messages percutants qui captivent et transforment les incroyants, nous devons leur servir un contenu qui est inspiré. L’inspiration en anglais « inspiration » cache les mots « in », qui peut être traduit par « en » et « spirit » qui peut être traduit par « esprit ». Ainsi l’inspiration consiste à aller dans le monde spirituel, saisir quelque chose qui n’a jamais été vu et l’amener dans le monde matériel.

Jésus parlant de son message a admis ceci dans Jean 12 : 49 (Darby Bible) : « Car moi, je n’ai pas parlé de moi-même ; mais le Père qui m’a envoyé, Lui-même m’a commandé ce que je devais dire et comment j’avais à parler ».

Remarquons que le fond aussi bien que la forme du message de Jésus étaient inspirés du Père. Comme Jésus, le « e-évangéliste » doit passer du temps seul avec Dieu, à l’écart de toute distraction pour recevoir de Lui, l’inspiration nécessaire pour mener à bien Son œuvre.

Création de contenu

Dieu nous prend où nous sommes et nous qualifie pour faire Son œuvre. Pour être un e-évangéliste, nul besoin de faire une école de communication ou encore moins une école pastorale. Ta vie a suivi un parcours qui t’a conduit jusqu’à cet article et cela n’est pas un hasard. Tu es déjà qualifié(e) pour propager la bonne nouvelle sur internet. Sans même avoir de compétence particulière, tu peux partager ton témoignage de conversion par texte, audio ou vidéo sur tes médias préférés.

Si cela nous parle, filmons-nous avec notre téléphone ou commençons à écrire notre témoignage de conversion et partageons-le. Les histoires ont particulièrement du succès sur internet.

Selon que le Seigneur nous inspire, nous pouvons aussi créer des vidéos, éditer des images ou toutes autres formes de contenus. Il existe sur internet de nombreux sites web, applications et tutoriaux qui nous apprennent à créer facilement des visuels. Dans tous les cas, laissons-nous conduire par le Saint-Esprit. C’est Lui qui nous révèle ce que nous devons dire et surtout comment le dire.

Avant de refermer ce point, nous nous devons de faire cette importante précision. En plus des contenus d’appels au Salut, nous devons le plus clair du temps, partager sur nos réseaux du contenu qui apporte de la valeur aux personnes qui nous suivent. Personne n’aime regarder de la publicité en continu.

Ainsi, les messages qui font la promotion du Royaume de Dieu doivent suivre des périodes où nous avons partagé du contenu d’ordre général qui a apporté de la valeur, attiré plusieurs incroyants et les a amenés à s’ouvrir à nos contenus. Notre stratégie c’est attirer, ensuite convertir, puis affermir. Nous réunissons la foule, ensuite nous passons le message du Salut, puis nous laissons faire le Seigneur.

C’est ainsi que procède tout bon pêcheur. Il sait que pour remonter un poisson, particulièrement vivace, il faut d’abord l’appâter. Pour nous il s’agit de relâcher un peu la ligne, donner un peu de mou aux incroyants afin de les ramener dans la barque du Seigneur.

Évangéliser par les émotions

Voici une méthode d’évangélisation qui est mal comprise par plusieurs, spécifiquement par ceux que j’appelle les évangélistes de l’apocalypse. Ils cristallisent la peur des individus et les somment d’accepter le Seigneur au risque de périr en enfer.

Bien que le fait de partager la Bonne Nouvelle d’une manière inquiétante aide à capter l’attention des incroyants, montrer la valeur de l’Évangile correspond mieux à la manière d’enseigner de Christ. Il enseignait de manière à ce que les gens comprennent la valeur et les bienfaits de Ses paroles. Son Évangile était avant tout une « bonne nouvelle ».

Il ne menaçait pas de faire entrer les gens dans le Royaume des Cieux ou les envoyer en enfer. En fait, Ses menaces ne s’adressaient qu’aux religieux, ceux qui étaient censés connaître Dieu et marcher dans la droiture, mais qui vivaient dans le péché. Il réconfortait à l’opposé les affligés, et soulageait les opprimés.

Évangéliser par les émotions, c’est présenter Jésus lors de situations qui bouleversent ou émeuvent un grand nombre de personnes. Prenons un exemple simple. Devant la pandémie du coronavirus qui secoue le monde, nous pouvons partager un contenu de ce type : « On ne croyait pas en cette histoire de Covid-19 jusqu’à ce que cette maladie nous atteigne. C’est ainsi que plusieurs ne croient pas au retour de Jésus-Christ et attendent qu’Il soit là pour croire. Voir pour croire c’est bien, mais cela risque parfois d’être trop tard. Accepte Jésus maintenant ! ».

Est-ce que les notions que nous avons partagées dans cette série fonctionne ? Fais-en ta propre expérience en les mettant en application. En guise d’exercice d’application, copions le texte donné en exemple et partageons le maintenant comme expliqué plus haut.

Dans cette série d’articles sur l’évangélisation en ligne, nous avons vu comment définir une approche gagnante. Dieu passe par nous pour toucher les personnes. Mais le travail de transformation des cœurs, c’est l’œuvre du Saint-Esprit. Nous devons travailler avec Lui. Notre stratégie d’évangélisation pour être complète, doit prévoir l’affermissement des âmes que nous avons gagnées au Seigneur. Nous n’avons pas abordé cet aspect dans cette série mais ceci fera l’objet de prochains articles.

Dans cette attente, si tu as d’autres idées sur l’évangélisation sur les réseaux sociaux, partage-les avec nous en commentaire. Nous serons ravis d’approfondir le sujet avec toi.

Dieu te bénisse !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

6 comments

  1. Merci beaucoup pour les astuces, cependant, nous n’avons pas eu les noms des applications et expérience personnelle sur E-evangélisation.

  2. Merci beaucoup pour ces astuces utiles pour l’avancement du royaume de Dieu . Que Dieu te bénisse abondamment Emmanuel.

  3. merci beaucoup pour l’enseignement ma prière est que Dieu puisse davantage me conduit par son Esprit enfin que sa parole je puisse la rependre dans plusieurs réseaux sociaux déjà il me fait grâce de le faire par WhatsApp tous les matins de bénir le cœur mes contacts que Dieu soit loué

    1. Je prie que Dieu fasse au delà Prudence. Que son Esprit te remplisse et t’inspire toute sorte d’actions et de contenus pour le salut du plus grand nombre.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close