Search

3 clés pour expérimenter la prospérité divine

Dieu est un Père riche et prospère, qui veut que Ses enfants que nous sommes, aient part à Sa richesse. Avant de créer l’homme, Dieu s’assura d’abord de créer tout ce dont il pourrait avoir besoin pour vivre une vie épanouie. C’est pourquoi, même après avoir désobéi et être sortis de Son plan parfait pour nous, Il a envoyé Son fils donner Sa vie pour nous racheter et nous rétablir dans la dimension de notre statut originel avec Dieu. Ainsi Il est dit, que Dieu nous a bénis en Christ-Jésus, de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes (Eph 1 : 3). Mais comment expérimenter concrètement une vie d’abondante prospérité ?

L’obéissance à Dieu

N’allez pas penser que l’on doive obéir afin de mériter la bénédiction de Dieu, non ! La bénédiction de Dieu est une grâce, et rien de ce qu’un Homme pourrait faire ne le mettrait en situation de réclamer quoi que ce soit, en juste contrepartie, de Dieu. Mais l’obéissance est la voie qui mène à la prospérité. En effet, comme un inventeur fait accompagner sa création de notice afin que l’on puisse en jouir, de même, Dieu après nous avoir bénis de toutes sortes de bénédictions nous a donné Sa Parole pour en jouir. De même que quand tu négliges de lire la notice ou le manuel d’utilisation d’une machine, tu ne peux en tirer profit, il t’est impossible de jouir de toutes les merveilles qu’il y a en Dieu, sans une vie d’obéissance. L’obéissance est pour ainsi dire, le chemin qui nous connecte à ce que le Seigneur a de toute éternité accompli pour nous, afin que nous en jouissions. Il dit : « Je suis venu afin que mes brebis aient la vie, la vie en abondance ». Et pour que cette vie soit manifeste dans notre quotidien, Il nous a donné Sa Parole.

Psaumes 1 : 1-3 (LSG) « Heureux l’Homme…..qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison et don le feuillage ne se flétrit point : tout ce qu’il fait lui réussit »

C’est l’ordre ultime que l’Eternel pouvait donner à Josué, alors qu’il s’apprêtait à prendre possession de la terre promise, afin d’avoir la garantie du succès.

Josué 1 : 8 (LSG) « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras »

La fidélité dans les dîmes et les offrandes

Une autre dimension de l’obéissance à Dieu est la fidélité dans le service que nous Lui rendons avec nos trésors. Il est écrit :

Malachie 3 : 10 (LSG) « Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison ; mettez moi de la sorte à l’épreuve, dit l’Eternel des armées, et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance »

C’est l’une des rares fois où Dieu nous autorise à le mettre à l’épreuve, afin de voir par nous-mêmes, qu’Il n’est débiteur de personne. Non seulement la fidélité à Dieu dans les dons nous assure d’être bénis et comblés de Ses bienfaits, mais encore, nous avons l’assurance que Dieu veille sur nos biens et nous garde du dévoreur.

Malachie 3 : 11 (LSG) « Pour vous, je menacerai celui qui dévore, et il ne détruira pas les fruits de la terre, et la vigne ne sera pas stérile dans vos campagnes, dit l’Eternel des armées »

Cela ne dépend pas de ta vie de prière ou de sanctification. Même quand le païen met en pratique cette ordonnance de l’Eternel, il en voit les bénéfices.

Honorer la loi de la semence et de la moisson

Genèse 8 : 28 (LSG) « Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson……ne cesseront point »

C’est en effet un fait déjà acté et jusqu’à la fin du monde et que cette terre ne disparaisse, pour récolter, il faudra semer d’abord. Il n’y a donc pas de prières particulières pour être prospère, surtout dans le domaine de l’abondance financière. Pour une fois, ce n’est pas une question de jeûnes et de prières. Tu as beau t’enfermer 24/24 dans l’église pour implorer la faveur de Dieu dans tes finances, si tu ne sèmes pas, tu n’auras rien. Mieux, lorsque Dieu veut réellement te bénir, Il te donne une terre pour semer. Ainsi, Il bénit ta semence, la fait germer, pousser et porter du fruit en son temps. Dieu a bénit Isaac de sorte qu’il allait en s’enrichissant, jusqu’à ce qu’il devienne fort riche. Mais avant, Isaac dû d’abord semer, malgré la sécheresse et l’aridité du sol (Genèse 26 : 12-13). Les prières qui consistent à demander à Dieu de te faire moissonner là où tu n’as pas semé, sont des prières de voleurs.

1 comment

  1. Mon ami Eunok Kanti, que Dieu te comble de la sagesse.
    Pour ce que tu as publié, concerne que les gens qui ont les oreilles pour entendre et écouter d’ou vient la prospérité divine.
    Ceux qui ont les oreilles écoutent ce que l’Esprit parle à l’Église.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close