Search

5 conseils pour dominer et surmonter la tentation

Je crois humblement que je suis bien placé pour vous parler de la tentation. Pas que je sois un expert en sanctification mais je suis tombé tellement de fois et j’en ai tiré assez de leçon pour savoir aujourd’hui comment résister. Je suis né et j’ai grandi dans une famille chrétienne et ma mère était très impliquée et très engagée dans l’œuvre de Dieu. Elle l’est toujours, Gloire à Dieu ! Mais je vous fait part de ce détail pour vous témoigner de la rigueur d’éducation que j’ai reçue. Tout le monde devait se tenir à carreaux. Maman jouissait d’une très bonne réputation à l’église et dans le quartier qu’il fallait préserver à tout prix. Je me souviens encore de cette fois où j’ai reçu la visite amicale d’une camarade de classe à la maison, je devrais être en terminale. Non mais maman a failli faire un AVC! D’accord, j’exagère un peu mais c’est pour dire comme elle l’a pris et combien elle craignait qu’on puisse pervertir son cher fils. Résultat j’avais un comportement exemplaire, plus par crainte de ma mère que par amour pour Dieu. Jusqu’à ce que j’ai mon BAC, je ne savais pas ce que c’était qu’une femme, je veux dire en vrai quoi ! Puis je suis parti à l’Université à 600 kilomètres des parents, et j’ai fait connaissance avec Dame liberté. Tout de suite, la seule envie que j’avais c’était de rattrapé le temps perdu. J’avais subi la rigueur d’une éducation chrétienne, fait des écoles confessionnelles, mais jamais je n’avais eu à rencontrer personnellement le Seigneur. J’ai donc consacré deux des quatre années que j’ai faites à l’Université à collectionner les filles et à profiter, comme on pouvait le dire en ce temps, de la vie. En ce moment, je n’avais aucun problème avec la tentation vu que mon but n’était pas de plaire au Seigneur, jusqu’à ce qu’Il me trouve et m’attire à Lui. Tu commences à connaître la tentation dès lors que tu décides d’abandonner ton ancienne vie pour accomplir la volonté de Dieu, par amour pour Lui. Je pensais qu’il fallait juste se ranger, tourner la page et voilà ! Erreur, les vestiges de ton ancienne vie ne te laisseront pas si facilement, Satan ayant pour but ultime de t’y maintenir.

La tentation n’épargne personne. Il ne s’agit pas de combien d’années de foi tu as ou de ton niveau spirituel. Si Jésus qui était aussi bien homme que Dieu a quand même été tenté à plusieurs reprises par le diable, je ne vois pas quel super chrétien pourrait y échapper. La tentation n’a pas peur de l’onction. Jésus a été tenté après 40 jours et 40 nuits de jeûne et prières, imaginez le dépôt. Et pourtant, Satan est venu le tenter. Alors tu as beau être super Ministre, archi-bishop ou simple nourrisson dans la foi, chaque jour t’apporte son lot de tentations. C’est l’histoire de tous les instants. Après nous ne sommes pas tous tentés de la même manière. Selon ton niveau spirituel, le diable ajuste la dose.

Jacques 1-12 (LSG) « heureux celui qui supporte patiemment la tentation car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment ».

Alors la question c’est comment résister ?

1- Être bien préparé 

J’ai compris qu’on ne lutte pas contre la tentation le jour où elle survient. Si tu n’es pas préparé à résister, l’issue est connue d’avance, tu succomberas. Il est un adage populaire qui dit qu’on ne dresse pas son chien le jour de la chasse. Et bien tu ne dresses pas ton esprit le jour de la tentation, tu le prépares à l’avance.

Marc 14 : 38 (LSG) « Veillez et priez,  afin que vous ne tombiez pas en tentation ; l’esprit est bien disposé mais la chair est faible »

1 Pierre 5 : 8 (LSG) « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera »

C’est ton esprit qui te soutient à l’heure de la tentation. Si celui-ci est faible, il est facilement dominé par la chair qui alors dicte sa loi et bonjour les dégâts. Pour renforcer l’esprit, il faut le nourrir de la Parole de vie. A travers la méditation/pratique de la Parole et la prière, ton esprit est édifié, il grandit et finit par prévaloir sur la chair. A l’opposé, la nourriture de la chair c’est le péché. Plus tu désobéis à Dieu et plus ta chair se renforce jusqu’à ce qu’elle devienne assez robuste pour mettre K.O l’esprit. C’est alors que tu deviens vulnérable face à toutes sortes de tentations.

2- Répondre par la Parole

Le diable qui a été vaincu à la croix sait désormais qu’il ne peut rien contre nous. Ses marges de manœuvres sont assez réduites et il ne peut nous contraindre au péché. Désormais, il agit plus dans nos pensées par ce pouvoir de suggestion qu’il manie à la perfection. Il vient te suggérer des pensées impures, des pensées contraires à la volonté de Dieu et excite tes sens par la convoitise. La Bible nous dit à cet effet que c’est du cœur de l’homme que viennent tous les péchés (Marc 7 : 21). Comme avec Ève, Satan vient te dire en ton cœur « regarde comme le fruit est beau » ou comme avec Jésus, il te dira « regarde tous les royaumes de la terre et leur gloire sont à moi et je peux te les donner si tu fais juste ceci ». A ce jeu-là, il est très fort car il le fait depuis le commencement. Si Ève s’est laissée séduire par les pensées que lui a suggérées Satan au point de porter son attention sur le fruit pour réaliser combien il était beau et son goût agréable au palet, Jésus le second Adam quant à Lui a répondu par la Parole de Dieu, nous enseignant ainsi le moyen de résister.

Luc 4 : 4 (LSG) « Jésus lui répondit : Il est écrit… »

3- Couper les ponts

Marc 9 : 43 (LSG) « Si ta main est pour toi une occasion de chute ; coupe-la… »

1 Corinthiens 15 : 33 (LSG) « Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs »

Il y a des personnes que vous devez arrêter de voir, des endroits que vous devez arrêter de fréquenter, des musiques que vous devez cesser d’écouter. Toutes ces choses qui vous soumettent à la tentation, vous devez vous en débarrasser. En effet, que ferait un ancien alcoolique dans un bar si ce n’est créer les conditions propices à une rechute ? Ou encore un ancien drogué avec les amis avec lesquelles il se droguait et qui n’ont toujours pas voulu changer de vie ? Il vaut mieux perdre un ami et gagner le ciel que d’en avoir mille pour finir avec eux en enfer.

4- Demander de l’aide

1 Corinthiens 10 : 13 (LSG) « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter ».

Dieu a prévu vous tirer d’affaire, demandez Son aide. Cette aide viendra parfois par un frère à qui il faut se confier. Jacques 5-16 nous exhorte à nous confier les uns aux autres et à prier les uns pour les autres. Chrétien, il n’y a aucune honte à demander à ton frère de te soutenir en prières à l’égard de telle ou telle autre tentation récurrente. Cela revêt même un double avantage. Déjà tu mets à nu les œuvres du diable et cela le trouble parce qu’il aime agir dans les ténèbres, mais aussi tu obtiens un secours en plus qui ne peut t’être que très bénéfique.

Néanmoins, il faut savoir à qui se confier et se laisser convaincre par le Saint-Esprit pour ouvrir son cœur à tel ou tel autre frère, car il y a des loups déguisés en agneaux au sein de l’église.

5- Fuir

Parfois, la seule chose à faire est de fuir. Fuir n’est pas un acte de faiblesse, c’est parfois la chose la plus courageuse qui soit. La Bible nous recommande de résister au diable, mais de fuir le péché. Ça Joseph l’a très vite compris :

Genèse 39 : 7-12 (LSG) « Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit : couche avec moi ! Il refusa, et dit à la femme de son maître : voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient. Il n’est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m’a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu ? Quoiqu’elle parlât tous les jours à Joseph, il refusa de coucher auprès d’elle, d’être avec elle. Un jour qu’il était entré dans la maison pour faire son ouvrage, et qu’il n’y avait là aucun des gens de la maison, elle le saisit par son vêtement, en disant : couche avec moi ! Il lui laissa son vêtement dans la main, et s’enfuit au dehors »

Messieurs, on ne résiste pas une brésilienne antillaise en bikini s’il vous plaît. C’est choisir de vivre dangereusement, vous n’y parviendrez jamais peu importe votre spiritualité ! On prend plutôt ses jambes à son cou. Souvenez-vous de Samson face à Delila (Vous trouverez l’histoire dans Juges 16). Il était l’homme le plus fort de toute la Bible, comme on n’en connaîtra probablement plus. Et pourtant, face au charme diabolique de Delila, il a fondu comme du beurre au soleil. Je ne sais pas vraiment pourquoi Dieu nous a créés ainsi, hommes, mais les femmes ont une trop grande influence sur nous et ce n’est pas normal. Je me dis qu’Il nous a peut-être faits ainsi pour que l’homme n’écrase pas la femme, mais il n’a certainement pas prévu que cette influence soit utilisée en dehors du mariage.

Fuir la tentation est également une question de sagesse. Je connais bien cet homme de Dieu qui a un grand Ministère par ici qui a été appelé d’urgence chez une des fidèles de son église, pour un cas urgent de maladie. Fort heureusement, le Saint-Esprit lui inspira la sagesse de se faire accompagner de deux de ses proches collaborateurs. En effet, une fois au domicile cette dernière, on leur apprend qu’elle est trop faible pour descendre et qu’elle est dans son lit dans la chambre. Une fois dans la chambre, voici la patiente quasiment nue dans le lit, avec des lumières tamisées. Imaginez le scénario s’il était venu tout seul.

C’est pourquoi serviteurs de Dieu, vous ne devez pas prendre le risque de recevoir tout seul dans votre bureau certaines femmes. Il existe des folles comme la femme de Potiphar qui peuvent se jeter à votre cou ou déchirer leurs vêtements et sortir de votre bureau en hurlant, soutenant que vous avez essayé d’abuser d’elles. Vous vous trouverez pour le coup et quoique vous puissiez dire, dans une situation très embarrassante. Comme dirait l’autre, pour gagner toutes ses batailles, il faut savoir choisir ses combats. Et le diable ne dort pas, n’ignorons pas ses desseins.

Que le Seigneur nous aide !

2 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close