Search

5 Versets qui te donnent la solution pour combattre les mauvaises pensées

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Au début de ma marche avec le Seigneur, je ne cessais de perdre la bataille au niveau de mes pensées. L’ennemi prenait plaisir à me resservir les images souillées de mon passé d’impudique, et je ne savais pas trop comment les chasser. Plus tard, j’appris que nous sommes comme les pensées de notre âme (Proverbes 23:7). Autrement dit, nous sommes les résultats de ce que nous avons pensé ou médité hier, aussi notre victoire ou notre échec du futur commence d’abord au niveau de nos pensées avant de se matérialiser dans le monde physique, grâce à notre foi.

Le diable qui connaît la puissance de la pensée, qui a aussi une nature manipulatrice et qui sait fort bien combien les pensées mauvaises sont en horreur à l’Éternel (Proverbes 15:27), s’assure donc de contrôler et de paralyser la vie de plusieurs enfants de Dieu uniquement au travers de leurs pensées, en érigeant des forteresses dans leurs âmes, en les enfermant derrière des gros barreaux et des systèmes de pensées destructrices, afin de les pousser à annuler constamment la puissance de la Parole de Dieu dans leurs vies.

La Bonne Nouvelle est que le Seigneur veut nous donner la victoire aussi dans ce domaine. Voici 5 versets qui nous donnent les solutions pour combattre victorieusement les mauvaises pensées :

Philippiens 4 :7 (LSG) « Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ ».

Quand l’ennemi nous attaque au niveau de la pensée, il essaye en fait de nous pousser à nous l’approprier pour que nous en subissions les conséquences néfastes. C’est ainsi que nous nous surprenons en train penser et repenser à l’offense qu’on nous a faite il y a 3 ans, au rejet qu’on a subi et qui ne cesse de provoquer la colère et la tristesse en nous, aux trahisons endurées et qui nous poussent à penser que personne ne nous aime, à nos manques actuels qui ne cessent de peser sur nous, etc., sans réaliser que tout cela n’est qu’un tissu de mensonges au travers duquel l’ennemi cherche à nous tenir et nous manipuler.

La première chose qu’il nous faut apprendre à faire quand on subit les attaques de l’ennemi au niveau de la pensée, c’est de se parler à soi-même en déclarant avec autorité : « Stop Satan. Je ne te donne pas le droit de me remplir la tête avec tes mensonges, je refuse toutes tes idées et je choisis de croire aux promesses de Dieu, au nom de Jésus ». Ensuite, il nous faudra faire monter des actions de grâce vers le Trône de Dieu, pour tout ce qu’Il ne cesse de faire pour nous, en les accompagnant d’une prière sincère où nous pourrions présenter nos besoins, en plus de pardonner à nos parents, nos amis, nos frères qui nous ont fait du mal (Philippiens 4 :6). A ce moment-là, la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence viendra nous envahir, afin de garder nos pensées en Jésus-Christ et en Sa parole.

Romains 12:2 (LSG) « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait ».

La pensée est synonyme d’intelligence au niveau de l’âme. Pour ne pas toujours subir les attaques de l’ennemi qui essaie constamment de nous assaillir avec des pensées impures, afin d’affecter notre capacité de réflexion et de raisonnement, avec pour but de nous empêcher d’accomplir le plan merveilleux de Dieu ici-bas, il nous faut rechercher inlassablement le renouvellement de l’intelligence.

Cela consiste à lire et relire lentement et à voix audible la Parole de Dieu, méditer, penser, étudier, réfléchir sur Elle nuit et jour, avec discipline et zèle, jusqu’à ce qu’Elle sature tous les domaines de notre vie, en se transformant en révélation qui produit la foi, par le Saint-Esprit. Ainsi, nous pourrions nous aligner facilement avec la pensée de Dieu incluse dans Sa Parole, en y demeurant jusqu’à ce qu’on parvienne à la mettre en pratique (Josué 1:8). Et quand Satan essaiera de revenir avec son mensonge, parce que nous aurons déjà reçu avec douceur la Parole qui a été plantée en nous, et qui peut sauver nos âmes (Jacques 1:21), l’Esprit et la vie qui rendent cette Parole vivante ne cessera de nous servir de rempart, de part la vérité immuable qu’elle transporte.

2 Corinthiens 10:5 (LSG) « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ ».

Nous devrions aussi prendre autorité pour débusquer et déboussoler tout ce que l’ennemi a déjà pu planter en nous comme mensonge, et qui nous empêche depuis lors d’obéir promptement à la Parole de Dieu, que ce soit avant notre venue à Christ, ou même après.

Pour cela, il nous faudra toujours prendre l’épée de l’Esprit, qu’est la Parole de Dieu, et la confesser avec autorité contre tout mensonge encore présent en nous : « Je renverse les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu et j’emmène toutes les pensées captives, tous les mensonges de l’ennemi à l’obéissance de Christ. Je confesse que l’épée de l’Esprit sépare mon âme et mon esprit maintenant (Hébreux 4:12), et me permet d’expulser tous les mensonges de l’ennemi encore présents en moi, au nom de Jésus ».

Philippiens 4:8 (LSG) « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées ».

Ensuite, il nous faudra choisir d’activer un filtre en amont de nos pensées, pour nous permettre désormais de faire le tri de toutes les pensées qui essaient de monter vers notre âme. Car, de la même manière que l’on ne peut empêcher l’ennemi de nous envoyer des pensées mensongères à longueur de journée, de la même manière aussi nous devrons nous assurer de ne jamais nous les approprier, grâce à ce puissant filtre.

Voilà pourquoi nous devons apprendre ce verset par cœur, pour pouvoir méditer dessus, mais aussi pour le confesser chaque fois que l’ennemi essaiera de nous refiler ses pensées souillées : « Je confesse que tout ce qui est vrai, honorable, juste, pur, aimable, mérite l’approbation, vertueux, et digne de louanges est l’objet de mes pensées ». Ensuite, comme à chaque attaque de l’ennemi, il nous faudrait choisir une nouvelle pensée qui glorifie Dieu et la faire monter au niveau de notre âme, afin de remplacer celle de l’ennemi.

Éphésiens 6 :17a (LSG) « Prenez aussi le casque du salut ».

Quand nous subissons plusieurs assauts de l’ennemi dans le domaine des pensées, nous pouvons croire que nous sommes loin du plan de Dieu, que nous ne marchons plus dans le couloir de notre destinée, que Dieu ne nous aime plus, que nous finirons dans la perdition, qu’il nous faut renoncer au combat de la foi, etc. Ne croyons jamais à tous ces mensonges !

En lieu et place, hâtons-nous de prendre et de revêtir le casque du salut sur notre tête, lequel nous permettra d’être remplis d’assurance du salut, de la foi en Jésus-Christ et en Ses promesses éternelles, etc. Nous pourrions ensuite écouter des chansons de louange, d’adoration ou de célébration, qui proclament notre espérance dans le Seigneur Jésus, notre foi en Dieu et l’amour que le Saint-Esprit répand sur nous. Ainsi, peu importe notre détresse du moment, ou les pensées qui nous assaillent, nous ne cesserons de proclamer : « Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Oh ! Que ta fidélité est grande ! » Lamentations 3:22-23 (LSG).

Il se pourrait que jusqu’ici, tu laissais libre cours à tes pensées sans en mesurer les conséquences. Le Seigneur nous apprend que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur (Matthieu 5:28, Jacques 1:15). Si cela est vrai pour les mauvaises pensées, cela est aussi vrai pour les bonnes qui sont très puissantes. Alors désormais, rejette les mauvaises pensées aussitôt qu’elles viennent, sans te les approprier. Et comme la nature a horreur du vive, ensuite hâte-toi à te remplir des pensées grandioses du Royaume des Cieux, en t’affectionnant constamment aux choses d’en haut et non à celles qui sont sur la Terre, car tu es mort, et ta vie est cachée avec Christ en Dieu (Colossiens 3:2-3). Et tu marcheras dans la victoire !

En Christ.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

  1. Très édifiant. Que le PÈRE te bénisse grandement pour continuer d’être une source de bénédiction pour les autres.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close