Search

7 secrets pour grandir dans l’onction

Il est très rare d’être dans un milieu chrétien et ne pas entendre ce genre de phrases : « J’ai senti l’onction, je suis oint, il a prêché avec onction, il y avait une forte onction dans le culte, cet homme a l’onction… » Et bien ! Avant de penser à l’accroissement de l’onction, essayons d’abord de comprendre ce qu’est l’onction.

Le terme onction peut être défini ou compris sous différentes formes :

  • L’onction est la puissance que donne le Saint-Esprit (Actes 1 : 8),
  • L’onction est le revêtement de puissance pour une œuvre spirituelle (Dieu donne toujours l’onction pour un travail – Luc 4 :18),
  • L’onction est un investissement spirituel ou une capacité que Dieu donne à un homme pour lui permettre d’accomplir sa mission (Juges 11 :6 ; 14 :6 ; 6 :34).

Il est important de retenir que chaque chrétien reçoit une onction de base quand il reçoit Christ comme Seigneur et Sauveur, et c’est cette onction qui nous permet d’effectuer ce que Marc 16 :17-18 nous explique. Donc dès notre nouvelle naissance, le Saint-Esprit nous investit en puissance pour nous permettre d’effectuer un certain nombre de choses. Mais la vie chrétienne n’est pas une vie statique, il faut grandir et grandir implique de faire face à d’autres réalités de cette vie. Puisque la grandeur de la mission est proportionnelle à celle de l’onction, il est donc primordial de grandir aussi dans l’onction. En effet, tu ne peux pas être appelé à affronter les géants et te présenter au champ de bataille avec une onction à la taille d’un bébé spirituel, tu perdras la bataille. Il est vrai que c’est le Saint-Esprit qui oint, mais il est de ces choses que nous devons faire pour que nous soyons trouvés dignes de recevoir plus de Sa capacité. Alors parmi les choses à faire, nous avons :

1. Avoir une vie de sanctification et de prière constante

Il est très difficile de faire des exploits pour Dieu lorsqu’on a une vie de prières en dents de scies. Car, par la prière, nous nous accordons avec Dieu pour que Sa volonté se fasse comme elle est faite au ciel, et un homme sans vie de prière constante ne vivra pas la volonté de Dieu qui est de nous voir aller de gloire en gloire. Et surtout, il faut avoir aussi l’habitude de beaucoup prier en langue, car c’est un moyen d’auto-édification. A ceci, on peut aussi ajouter le jeûne qui permet d’avoir un contrôle sur la chair et laisser l’esprit être toujours disposé.

Parlant de la sanctification, retenons que Dieu est plus intéressé par le caractère que la manifestation de Sa puissance. En d’autres termes, à rien ne sert de vouloir manifester la puissance de Dieu si on n’a pas Sa nature. Dieu aime beaucoup investir dans ceux qui sont prêts à d’abord manifester Sa nature avant Sa puissance.

2. Soupirer après cela au quotidien

Parlant de soupirer, le psalmiste compare cela à comment la biche soupire après des courants d’eau quand elle a soif et nous conseille à faire la même chose quand il s’agit de grandir dans l’onction (Psaumes 42 :2). Quel que soit le niveau auquel nous opérons, que la soif ne baisse pas. C’est justement quand on pense être plein que l’on commence à chuter. Nous devons toujours dire : « Saint-Esprit, j’en veux plus ! ». Du reste, il est écrit dans Sa parole que si nous Lui demandons Son Esprit, Il ne nous Le refusera pas (Luc 11 :13).

3. S’attacher plus au Saint-Esprit qu’à l’onction

L’une des grosses erreurs que nous commettons souvent quand nous sommes investis en puissance, c’est de plus nous accrocher à l’onction qu’à Celui qui oint, c’est à dire Dieu. Il est très important de privilégier la communion, l’intimité avec le Saint-Esprit. Car, négliger l’intimité avec le Saint-Esprit est comparable à un arbre qui veut produire beaucoup de fruits alors qu’il est déconnecté de ses racines. C’est carrément impossible (Jean 15 :5).

4. Servir Dieu

Le service pour Dieu nous permet d’abord de ne rien faire pour le diable, car ne rien faire pour Dieu, implique de faire quelque chose pour le diable. Ce n’est que quand nous servons Dieu, qu’Il peut encore augmenter en nous la capacité de mieux faire, tout ce qu’Il nous donne comme tâche.

5. Aimer la présence de Dieu et la communion fraternelle

Psaumes 84 :11 LSG « Mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs. »

Ce psaume nous enseigne comment la présence de Dieu est le meilleur endroit où il nous faut constamment être. Pourquoi cela ? Parce qu’il y a de ces choses que Dieu libère que si nous sommes dans Sa présence mais aussi s’Il voit l’unité entre nous, un peu comme ce fut le cas le jour de la Pentecôte. L’un des éléments qui a favorisé la descente du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte était aussi l’unité dans laquelle ils étaient dans la chambre haute.

Le psalmiste David renforce aussi cela dans Psaumes 133 :1-3. Accroître l’onction là où il y a la division risque de pousser les gens à utiliser cette puissance pour le règlement de comptes au lieu de servir aux causes du Royaume de Dieu. Dieu ne donnera jamais certaines choses à ceux qui sont divisés parce que cela risque de les diviser davantage.

6. Être humble

L’humilité nous met dans une position où nous reconnaissons que nous ne sommes que de simples instruments au service du Saint-Esprit. Par conséquent, nous devons toujours Lui rendre la gloire et non pas vouloir être la star, faire du « one man show ». Au sujet de l’humilité, Dieu est très clair sur ce qu’Il fait; Il aime beaucoup investir en ceux qui sont humbles qu’en ceux qui sont orgueilleux.

1 Pierre 5 :5c LSG « car Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il fait grâce aux humbles. »

7. Avoir une bonne compagnie

La Bible dit dans 1 Corinthiens 15 : 33 que les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs et dans Proverbes 27 : 17, parlant du fer qui aiguise le fer. Cela revient à dire que quand on est entouré des personnes ointes, cela peut aussi nous booster à désirer plus de Dieu. Car si les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs, les bonnes compagnies font grandir les bonnes mœurs.

Il est vrai que tout ce qui vient d’être dit n’est peut-être pas assez ni les seules choses à faire pour grandir dans l’onction; il y a sûrement d’autres choses que l’on peut découvrir au fur et à mesure que l’on marche avec Dieu, car la révélation est progressive. Mais en définitive, je dirai que pour grandir dans l’onction, il te faut surtout croire que tu es oint, car on ne fait grandir que ce que l’on croit avoir.

1 comment

  1. TOUS ont reçu des dons differents comme le don du parler en langues et ceux qui n’ont pas reçu ce don ne s auto édifie pas ?!!!

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close