Search

A contre-courant avec le monde, comment tenir ferme dans la foi ?

Il y a une confrontation de puissances dans ce monde. Si vous êtes en Christ vous allez dans une direction alors que ce monde va à l’opposé et inévitablement cela va produire des secousses dans votre vie. Bien souvent, les nouveaux dans le Seigneur vont se retrouver face à un mur d’incompréhension de la part de leur famille, de leurs amis, de leurs collègues de travail et de toutes les personnes dont ils étaient proches auparavant.

1 Corinthiens 1:18 – Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.

Ce verset nous montre que le monde ne peut comprendre la prédication de la Croix, car elle est une folie pour lui. Les gens du monde un des centres d’intérêt basés sur l’égoïsme et la précarité du temps qui passe vite, car ils n’ont pas la vision de l’éternité. En ayant reçu le Seigneur, vous vous êtes mis dans une position opposée à la direction dans laquelle va ce monde qui se perd.

Pour tenir ferme dans votre foi, vous avez besoin de comprendre comment faire face aux situations adverses que vous allez rencontrer, du fait que vous êtes maintenant en Christ. Il faut que le feu du premier amour que vous avez eu pour le Seigneur, non seulement ne s’éteigne pas, mais qu’il puisse grandir. Ce n’est pas tout de commencer votre marche avec le Seigneur, il faut aller jusqu’au bout avec Lui.

Jean 16:33 – Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j`ai vaincu le monde.

Afin de pouvoir convaincre des personnes de recevoir Jésus comme leur Sauveur personnel, certains prédicateurs ont essayé de les allécher avec un évangile à l’eau de rose totalement édulcoré qui est tellement loin du vrai Évangile ! C’est à cause de ce genre de discours, que certains chrétiens rétrogradent car ils sont déçus, n’ayant pas rencontré la réponse à leurs attentes. On leur a dit venez à Jésus et tout ira bien, vous n’aurez plus de problèmes. On leur a présenté le Seigneur comme un magicien qui d’un coup de baguette magique va amener dans leur vie tout ce dont ils ont besoin. Cela n’a rien à voir avec le véritable Évangile.

Lorsque Paul a écrit sa deuxième épître à Timothée, il était en prison et cette fois, ce n’était pas pour en sortir car peu de temps après, il s’est fait décapiter. Mais malgré sa situation, il va donner de très profonds encouragements à son fils spirituel Timothée :

2 Timothée 2:1 – Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus Christ.

C’est ce même Paul, qui a déclaré dans 2 Corinthiens au chapitre 12, avoir prié pour que le Seigneur éloigne de lui les tribulations et les temps difficiles, qu’il compare à une épine dans la chair et qu’il a d’ailleurs décrit au chapitre 11 de cette même Épître. Le Seigneur lui a répondu cette phrase magnifique :

2 Corinthiens 12:9 – et il m`a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s`accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.

Dans Sa grâce, le Seigneur nous donne la force de tout surmonter en étant plus que vainqueurs et en gardant cette paix intérieure et cette joie inexprimable et pleine de gloire, qui est la joie de notre salut.

Voyageons légers :

Nous sommes nés sur cette terre et nous quitterons cette terre de la même manière, c’est-à-dire sans rien. Nous sommes ici-bas en mission, étrangers et voyageurs, des brebis au milieu des loups. Nous devons rester focalisés sur l’essentiel, qui est d’accomplir notre destinée en servant le Seigneur dans les choses qu’il a préparées pour nos vies.

2 Timothée 2:4 – Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l`a enrôlé.

S’embarrasser des affaires de la vie pour un chrétien, consiste dans le fait de se laisser distraire et absorber par les problèmes, les difficultés, et aussi par les choses qui peuvent aussi amorcer sa convoitise. Cela ne veut pas non plus dire fuir ses responsabilités et se comporter de manière irresponsable. Gardez clairement dans votre cœur cette vision : vous êtes ici bas de passage avec un but précis.

1 Pierre, 5:8-9 : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

Et après avoir tout surmonté, vous pourrez dire comme l’apôtre Paul :

2 Timothée, 4:7-8 : J`ai combattu le bon combat, j`ai achevé la course, j`ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.

Un grand nombre de personnes sont passées avant nous sur ce chemin, imitons donc leur foi et leur courage sachant que de toute façon, nous naviguons à contre-courant.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close