Search

Armez-vous de la pensée de souffrir pour Christ!

On a souvent tendance à croire que la foi en Christ devrait nous exempter de toute difficulté dans la vie. Le Seigneur Jésus serait la solution qui nous garantirait une vie en rose. On en vient même à penser parfois qu’il est anormal pour un chrétien de souffrir.

Refusant déjà la souffrance qui peut subvenir dans nos vies, on n’imagine même pas accepter de souffrir volontairement pour la cause de Christ. Mais cela n’est-il pas pourtant ce à quoi nous sommes appelés ? Il est vrai que nous avons la grâce, pour la plupart, de vivre dans des pays qui ne sont pas ouvertement hostiles à l’évangile. Mais il y a dans des parties du monde, des gens qui ont choisi la souffrance plutôt que de renier leur foi en Jésus. Et si tu te retrouvais devant un tel choix, que ferais-tu ?

Rappelons-nous des premiers chrétiens

L’histoire de la création de l’église nous montre des chrétiens enflammés, déterminés à proclamer le nom du Seigneur, au prix même de leur vie. On voit l’histoire de personnes qui ont bravé toute sorte de persécutions, ayant choisi la souffrance plutôt que de renier leur foi. Ce sont des gens qui n’ont reculé devant aucun obstacle pour défendre leur foi. Lorsqu’ils étaient persécutés, ils redoublaient d’ardeur. Dans la souffrance, ils rendaient gloire à Dieu.

2 Corinthiens 11 : 23-28 (Louis Segond) « Sont-ils ministres de Christ ? Je parle en homme qui extravague. Je le suis plus encore : par les coups, bien plus ; par les emprisonnements, bien plus. Souvent en danger de mort, cinq fois j’ai reçu des juifs quarante coups moins un, trois fois j’ai été battu de verges, une fois j’ai été lapidé, trois fois j’ai fait naufrage, j’ai passé un jour et une nuit dans l’abîme. Fréquemment en voyage, j’ai été en péril sur les fleuves, en péril de la part des brigands, en péril de la part de ceux de ma nation, en péril dans les villes, en péril sur la mer, en péril parmi les faux frères. J’ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité. Et, sans parler d’autres choses, je suis assiégé chaque jour par les soucis que me donnent toutes les églises »

Nous sommes prêts à souffrir quand il s’agit de réaliser des objectifs personnels que nous voulons atteindre dans cette vie. Il y a des gens qui sont prêts à braver toutes sortes de péripéties, juste pour un voyage découverte dans un coin reculé de la planète. Nous pouvons courir et nous battre toute notre vie pour des choses que nous ne pouvons pas emporter dans l’éternité où nous allons indéniablement.

Mais ce passage nous décrit les souffrances d’un homme, l’apôtre Paul, qui a affronté toutes ces choses pour la cause de l’évangile. Il a souffert pour Christ. Il n’a pas résisté, il n’a pas abandonné et il n’a pas reculé. Il est très important pour nous de prendre le temps de nous rappeler des chrétiens du livre des actes, qui ont payé le prix de la foi que nous pouvons confesser aujourd’hui. Ils ont accepté de souffrir pour que l’évangile puisse parvenir aux extrémités de la terre. C’était leur mandat et rien ne pouvait les arrêter.

La souffrance fait partie de notre appel

Nous ne pouvons parler de la foi chrétienne et en dissocier la souffrance. Cela est tout simplement impossible. Cela ne veut pas dire que nous nagerons constamment et toute notre vie dans des difficultés et des pleurs. Mais nous serons confrontés, d’une manière ou d’une autre, à des souffrances, et cela régulièrement.

2 Timothée : 12 (Louis Segond) « Or, tous ceux qui veulent vivre en Jésus Christ seront persécutés »

Les persécutions, aucun chrétien n’y échappera. Certains feront face à de plus violentes que d’autres, mais tous les chrétiens seront persécutés. Ce n’est qu’un signe qu’effectivement tu as changé de royaume. Alors, tu dois être prêt. Ne sois pas étonné d’être rejeté et maltraité à cause de ta foi. N’essaie pas de fuir non plus, ou de trouver des compromissions. Cela est le cours normal de ceux qui veulent vivre pieusement en Christ.

2 Timothée 2 : 3 -4 (Louis Segond) « Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus Christ. Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé »

Marcher à la suite du Seigneur, n’est pas une partie de plaisir, nous le savons. Si la souffrance peut venir des persécutions, elle vient aussi tout simplement des implications de notre décision de suivre le Seigneur. La bible dit que nous sommes sur un chemin étroit, ce qui n’est pas le cas des non chrétiens.

Matthieu 7 : 13-14 (Louis Segond) « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. »

La vie peut donc même nous être plus compliquée que pour les non chrétiens. Quand ils sont prêts à une compromission pour régler une situation, nous ne pouvons le faire. Nous devons rester intègres. Nous refusons volontairement d’accomplir les désirs de la chair. Nous veillons, nous nous exerçons à la sobriété. Nous choisissons la volonté de Dieu plutôt que la nôtre. Nous souffrons dans notre chair donc, bien sûr… Mais nous ne sommes pas malheureux !

Nous sommes heureux même dans la souffrance !

Matthieu 5 : 11-12 (Louis Segond) « Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous »

Nous souffrons et nous savons que nous aurons à faire à la souffrance jusqu’à notre mort, mais nous ne sommes pas découragés. Nous pouvons nous réjouir car nous savons que nous marchons dans la vérité et notre récompense nous attend dans les cieux. On peut se rappeler de cette histoire de Paul et Silas, ayant été battus et emprisonnés, parce qu’ayant délivré une femme d’un démon. Mais au fond de cette souffrance, ils chantaient des cantiques pour le Seigneur. Nous regardons, non aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles.

Jean 16 : 33 (VPV 2017) « Je vous ai dit cela pour que par moi, vous ayez la paix. Dans ce monde, vous allez souffrir. Mais soyez courageux : j’ai vaincu le monde »

Nous avons la paix, même au milieu de nos souffrances. Cette paix nous vient de la présence de l’Esprit de Dieu en nous. Le Seigneur Jésus ne nous avait pas caché la réalité de ce qui nous attendait. Mais Il a pris soin de nous dire qu’Il a déjà triomphé du monde, Alléluia ! Quelle est notre part ? Le courage ! Nous devons être courageux. Et ce courage, ce feu, ce zèle nous vient du Saint Esprit !

Sois rempli (e) du Saint-Esprit

Tu connais probablement l’histoire de l’apôtre Pierre, qui a renié le Seigneur alors qu’Il avait été arrêté. Il aimait le Seigneur. Il était le plus zélé et le plus dévoué des disciples. On le voit même, coupant une oreille à un soldat qui faisait partie de la troupe qui venait arrêter le Seigneur. Mais sa force humaine, sa fougue et son amour même pour le Seigneur, n’ont pu l’empêcher de renier le Seigneur. Il a eu peur de la souffrance qui en aurait résulté et il n’a pas pu défendre sa foi.

Mais la bonne nouvelle est que l’histoire ne s’est pas arrêtée là. On voit le même Pierre, après la pentecôte, rempli du Saint-Esprit, proclamant la Parole du Seigneur et bravant les conséquences qui pourraient en résulter. Quelque chose a fait la différence : Le Saint-Esprit !!!

Es-tu baptisé du Saint-Esprit ? Tout enfant de Dieu a le Saint-Esprit. Mais il faut que tu sois baptisé, rempli du Saint-Esprit. Tu te demandes comment tu résisteras devant la souffrance liée à ta foi ? Recherche le Saint-Esprit !

Alors que le monde avance de plus en plus dans les ténèbres, les valeurs de la foi chrétienne rejetées et même condamnées, nous chrétiens, avons besoin d’être totalement et constamment remplis du Saint-Esprit. Car la force pour résister, quelles que soient les souffrances, ne se trouve pas dans nos membres, mais elle se trouve en Lui. Sois rempli (e) du Saint-Esprit aujourd’hui !!!

Amen !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close