Search

Aucune église n’est parfaite, reste là où Dieu t’appelle.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Il est fascinant de découvrir la place qu’occupe “la relation” aux yeux de Dieu. Parmi les dix commandements, quatre nous parlent de notre relation avec Dieu et les six autres de notre relation avec notre prochain. Au final, tous ces commandements nous parlent de relation.

Dieu parle de Lui-même en terme familial : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. La Trinité est comme l’expliquait le Pasteur Rick Warren “la relation de Dieu avec Lui-même”. Dieu vit une relation d’amour avec Lui-même ; Il n’a jamais été seul et ne vivait pas isolé, seul dans Son coin.

Dieu n’avait pas besoin de famille, mais Il désirait en créer une. Il a donc conçu un plan non seulement pour la bâtir (Jacques 1 : 18) mais également pour que nous puissions l’intégrer (1 Pierre 1 : 3 ; Jean 1 : 12).  

Dans la Bible, cette famille est désignée comme étant l’Église, le Corps de Christ, l’Épouse de Christ. Jésus a dit : « …Je construirai Mon Église. La mort elle-même ne pourra rien contre elle » Matthieu 16 : 18 (BFC).

Mais pourquoi Dieu tient-Il autant à Se construire une famille ?

Les objectifs de Dieu pour Sa famille

Dans la Bible, sauf quelques exceptions, le mot “église” désigne une assemblée locale. Selon elle, il est juste anormal pour un enfant de Dieu de ne pas appartenir à une assemblée locale. Un chrétien sans assemblée est comme un membre sans corps, une brebis sans troupeau ou un enfant sans famille.

Éphésiens 2 : 19 (BDS) « …Vous êtes concitoyens, des membres du peuple saint, vous faites partie de la famille de Dieu »

Cependant, de plus en plus, notre société individualiste nous conditionne pour faire de plusieurs des orphelins spirituels, des “adultères spirituels” qui papillonnent d’une assemblée à l’autre sans aucun engagement ni responsabilité, ni même une identité.

Plusieurs pensent que l’on peut devenir “bon chrétien” sans pour autant se joindre à une église locale, sans y mettre les pieds.

Dans son best-seller l’Eglise une passion, une vision, le Pasteur Ryck Warren explique qu’il est indispensable de faire partie d’une église saine pour mener une vie saine. Dieu a organisé Son Église afin de répondre à nos cinq besoins principaux à savoir : avoir un but, des amis, un lieu où exercer ses dons, des principes qui nous guident et une force qui nous soutient.

Au sein d’une communauté locale, l’adoration nous aide à nous centrer sur Dieu, la communion fraternelle, la formation des disciples, le ministère, l’évangélisation, à faire face aux problèmes de la vie, à fortifier notre foi, à trouver nos dons/talents et à accomplir notre mission. Y a-t-il un endroit ici-bas qui nous permettent de faire tout ça ?

Alors pourquoi nous priverions-nous de tout cela en quittant notre assemblée ?

Reste là ou Dieu t’appelle

Proverbes 27:17 (SG21) « Tout comme le fer aiguise le fer, l’homme s’aiguise au contact de son prochain »

Pour qu’une daba puisse servir effectivement à ce pourquoi elle a été créée, elle doit passer par l’aiguisement. C’est un processus douloureux ; des frottements se créent, des étincelles apparaissent par moment, des parties du fer sont arrachées.

De même, pour que nous soyons taillés selon Son moule et réalisions le plan parfait de Dieu pour nous, nous devons passer par l’aiguisement. Souvent certaines personnes, du fait de la méchanceté des frères et sœurs dans la foi, des commérages, de la médisance, des frustrations et péchés divers, ont décident de se limiter seulement à leur communion personnelle avec Dieu et s’abstiennent de tout engagement communautaire.

Et pourtant, c’est la méchanceté des frères de Joseph qui l’a conduit du puits au poste de Premier ministre. Ce sont les moqueries de Pénina qui ont conduit Anne à crier à Dieu pour la naissance de ce grand prophète qui est Samuel. N’est-il pas formidable de voir que Jésus, le soir où il devait le livrer appela Juda Iscariote “Mon ami” ?

L’aiguisement d’une personne, l’affinement qui l’amène à réaliser ce pour quoi Dieu l’a envoyée sur terre ne réside pas que dans Sa relation avec Dieu, mais aussi dans ses rapports avec son prochain. La communion fraternelle est le terrain d’entraînement que Dieu utilise pour développer nos muscles spirituels.

L’église est formée de personnes imparfaites, c’est pourquoi aucune église n’est parfaite. Si nous en cherchons une qui soit parfaite et que nous la trouvions, de grâce n’y entrons pas. Car à l’instant même où nous le ferons, cette église deviendra aussi imparfaite. Ne nous isolons pas pour vivre notre foi, car l’intimité avec Dieu se développe seul à seul avec Lui mais la croissance spirituelle s’effectue en grande partie au sein d’un groupe. N’abandonnons donc pas notre église locale !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

  1. Merci pour ce article relatif à l’imperfection des Églises locales. En effet, La Bible nous encourage fortement de ne pas abandonner notre assemblée mais plutôt de veiller les uns sur les autres surtout dans les derniers jours, lesquels nous vivons (Hébreux 10:24,25). Dieu sait que nous sommes tous et toutes imparfaits et c’est pourquoi, Il manifeste la patience et la tempérance envers nous jusqu’à ce que nous trouvons le chemin à prendre pour faire Sa volonté. Ainsi, Il distribue des dons spirituels par l’action du Saint Esprit pour que nous puissions entre frères et sœurs , à la lumière de la Parole et de nos expériences, exhorter, reprendre, enseigner celui ou celle qui trébuche sous l’oppression de l’ennemi.
    Notre adhésion dans une assemblée locale, déterminera aussi notre participation à l’Église universelle lors de l’avènement du Seigneur.
    Oui, restons dans notre assemblée et laissons nous diriger par l’esprit de Christ.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close