Search

Apprendre de ses erreurs pour se bâtir une immunité spirituelle !

T’es-tu déjà imaginé combien notre vie spirituelle serait épanouissante s’il existait un vaccin contre le péché ? Une petite pîqure et voilà, tu es immunisé contre ce péché à vie. Comme ce serait génial si une telle merveille existait ! Mais le vaccin contre le péché, c’est le péché lui-même. Quand tu sais tirer leçon de tes erreurs et avec un peu de bonne volonté par la grâce de Dieu, tu ne retombes plus dans les mêmes. David qui était loin d’être parfait a reçu de Dieu ce témoignage qu’il était l’Homme selon Son cœur ; pourquoi ? Entre autres parce qu’il savait tirer des leçons de ses erreurs pour ne plus retomber dans les mêmes déjà, et pouvoir en éviter de plus grosses.

Comment fonctionne le vaccin ? Le principe de la vaccination est très simple et peut se résumer en trois étapes. D’abord on introduit dans le corps un microbe, oui un vrai microbe, mais complètement inactif ou très affaibli. En réaction à cette attaque inoffensive, le corps produit alors des défenses appelées anticorps. Le système immunitaire garde donc la mémoire de ce microbe et si plus tard, le vrai microbe se présente, les anticorps (défenses) agiront tout de suite et permettront au corps de se défendre, pour empêcher la maladie de se développer (source : Site officiel Agence de Santé de Guadeloupe, Saint Martin, Saint-Barthélemy). Je crois que c’est de là que vient l’adage populaire « ce qui ne te tue pas te rend plus fort ».

Quel lien avec le péché ? Il y a certains péchés qui fonctionnent pour nous comme des vaccins, en tout cas devraient. Dieu n’est pas celui qui nous pousse au péché, la Bible est claire à ce sujet, mais permet parfois que nous tombions (car s’Il le veut, Il peut nous en épargner) dans certains « petits péchés », afin que notre esprit développe une mémoire et des ressources pour nous donner de résister efficacement quand surviendront de « grands péchés ». J’ai mis ces expressions entre guillemets pour signifier que je parle à la manière des Hommes, car pour Dieu, il n’y a pas de petit péché. Toutefois, quand on aborde la question du point de vue des conséquences matérielles, nous pouvons aisément nous rendre à l’évidence que certains péchés sont plus nuisibles que d’autres. On connaît tous au moins une personne qui a fait une erreur fatale qui a bouleversé (irrémédiablement?) le cours de sa vie: une grossesse qui te pousse dans un mauvais mariage et te sors du plan de Dieu pour ta destinée, une aventure extra-conjugale qui ruine ton couple et te pousse au divorce, un scandale qui détruit la réputation de ton Ministère, etc. Les péchés vaccins ont vocation à nous préserver de telles erreurs. C’est comme des avertissements, pas fatals mais assez douloureux quand-même pour nous faire prendre conscience et nous garder en alertes maximum pour l’avenir.

Je me souviens de ce jour où emporté par les préoccupations du quotidien j’ai oublié de régler ma facture d’électricité. Déjà j’ai passé cette nuit dans le noir et chaleur, sans compter la pénalité trois fois supérieure au montant de la facture que j’ai dû payer le lendemain pour rétablir les choses. Là où j’ai su que j’avais été vacciné par cette pénalité, c’est quand quelques semaines plus tard je me suis retrouvé devant le guichet à vouloir régler une facture non encore exigible. Vous imaginez ma tête quand l’agent à la caisse consulte et me dis « Monsieur vous ne devez rien ». En tout cas, ce jour là j’ai su que je n’aurai plus de pénalité de si tôt.

« Nous devons rendre grâce à Dieu pour nos erreurs, elles nous font grandir »


Joyce Meyer

Ces expériences nous servent d’exemples, déjà pour nous-même, pour notre propre croissance et édification quand nous voulons bien en tirer des leçons pour nous réajuster et elles peuvent également être bénéfiques pour autrui. En ce sens, Paul parlant du séjour du peuple Juif dans le désert et de toutes les choses qui leurs sont arrivées en raison de leur désobéissance pouvait dire ceci :

 1 Corinthiens 10 : 11 (LSG) « Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction.. »

J’ai appris à tirer des leçons de toutes les situations bonnes ou mauvaises que je peux vivre et j’avoue que j’ai gagné en sagesse et en profondeur. Et si c’était la clé pour vaincre le péché ?

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close