Search

Ça veut dire quoi, craindre Dieu ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Psaumes 19 :9 : « La crainte de l’Eternel est pure, elle subsiste à toujours; Les jugements de l’Eternel sont vrais, ils sont tous justes. » (Louis Segond)

Beaucoup se perdent et s’égarent dans leur foi parce qu’ils ont du mal à cerner le sens de la crainte de Dieu. D’autres, utilisent cette ignorance pour justifier leur laisser-aller en criant le paradoxe de l’amour et de l’épouvante. Cette assertion, telle qu’elle est – « craindre Dieu » – reste également quelque chose d’assez confus pour les âmes égarées qui veulent retrouver la vérité mais qui désistent quand elles ont l’impression de devoir justement « avoir peur » d’un tyran.

Il n’est rien de tel ! Dieu n’est pas un despote. Au sens propre et courant du terme, le verbe « craindre » est synonyme d’avoir peur ou d’être épouvanté. Mais avoir la crainte de Dieu c’est toute autre chose. Premièrement,  retenons que Dieu est un Dieu d’amour, d’amour inconditionnel envers Ses enfants comme Ses créatures. Son amour divin présent dans la grâce ne revêt pas le martyr ou la pression, mais la patience et la bonté.  

On comprend donc que craindre Dieu ce n’est pas nourrir de la peur envers Lui. Au contraire, il s’agit de Lui rendre l’amour qu’Il a envers nous. Notre crainte envers Dieu vient établir la réciprocité dans une relation où un seul des membres aimait sans être aimé. Par ce biais, l’amour univoque de Dieu envers nous se transforme en réciprocité car nous nous soumettons.  La crainte de Dieu est le produit d’un cœur sincère qui véritablement ancré dans sa foi en Dieu, l’aime sans contours. Un amour qui s’exprime par le respect, la soumission et l’obéissance.

Craindre Dieu c’est se reposer sur Lui, Le servir avec dévouement dans l’obéissance et le respect des commandements. C’est se soumettre à Lui avec amour, dévotion, fidélité et intégrité de cœur. Craindre l’Éternel c’est simplement demeurer dans la dimension de l’Esprit Saint. Autrement dit, adopter une attitude agréable à Dieu et s’alimenter de Sa Parole afin d’être une offrande vivante. Telle est l’essence même de la crainte en Dieu. Ainsi est-il écrit: «Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès (1 Thessaloniciens 4 :1).  

On comprend donc que craindre Dieu consiste à se défaire de toute chose qui Lui est inimitié afin de gravir succinctement les échelons de la maturité spirituelle. Cela passe notamment par la soif de Dieu, Le rechercher, s’attacher à Lui et être obéissants: « Vous irez après l’Éternel, votre Dieu, et vous Le craindrez; vous observerez Ses commandements, vous obéirez à Sa voix, vous Le servirez, et vous vous attacherez à Lui (Deutéronome 13 :4). De même, la crainte de l’Éternel s’élargit au fait de Le célébrer, de L’adorer, de Le magnifier, en rendant des actions de grâces pour la bienveillance et l’amour infini dont Il fait preuve à notre égard. Rappelons-nous ce verset qui nous y exhorte:  « …Craignez Dieu, et donnez-Lui gloire… » (Apocalypse 14 :7).

Qu’implique la crainte de Dieu ?

  • La crainte de Dieu n’exonère pas de l’obéissance.

1 Samuel 12 :14 « Si vous craignez l’Eternel, si vous Le servez, si vous obéissez à Sa voix, et si vous n’êtes point rebelles à la Parole de l’Eternel, vous vous attacherez à l’Eternel, votre Dieu, vous et le roi qui règne sur vous. »

  • Les bénédictions sont la grâce des amoureux de l’Eternel.

Psaumes 111 :10 « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse; tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais. »

Proverbes 15 :33 « La crainte de l’Éternel enseigne la sagesse, et l’humilité précède la gloire. »

Proverbes 22 : 4 « Le fruit de l’humilité, de la crainte de l’Eternel, C’est la richesse, la gloire et la vie. »

  • La crainte de Dieu provoque le dégoût du péché.

Proverbes 23 :17: « Que ton cœur n’envie point les pécheurs, mais qu’il ait toujours la crainte de l’Eternel »

  • La crainte de Dieu implique un amour exclusif et sincère.

Josué 24 :14 : « Maintenant, craignez l’Eternel, et servez-Le avec intégrité et fidélité. Faites disparaître les dieux qu’ont servis vos pères de l’autre côté du fleuve et en Egypte, et servez l’Eternel. »

En effet, on ne peut prétendre craindre l’Eternel si nous sommes encore attachés aux faux dieux mondains.

En somme, craindre Dieu surpasse les confusions, les incompréhensions et les préjugés. Autrement dit, c’est L’adorer, Le vénérer de tout notre cœur, en demeurant dans les chemins vertueux, marchant dans toutes Ses voies. De ce fait, gardons à l’esprit qu’ « Heureux l’homme qui est continuellement dans la crainte! Mais celui qui endurcit son cœur tombe dans le malheur (Proverbes 28 : 14) ».


PARTAGER L'ARTICLE SUR

3 comments

  1. Message très édifiant. Sois richement béni. L’amour parfait banni la crainte (la peur). quand l’on craint (respect) Dieu, il n’ya pas de place à la peur surtout envers Lui

  2. Bravo ,article très vrai .j’ai toujours eu du mal avec le terme craindre dieu.je trouvais cela triste de le voir comme un tyran.et ton explication de la crainte de dieu est celle que mon devrait precher. Que Dieu te bénisse pour ce message

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close