Search

Ce n’est pas le rôle de l’église d’éduquer ton enfant !

L’éducation est un processus qui consiste à transmettre des valeurs d’une génération à une autre génération dirais-je pour paraphraser Emile Durkheim. Cela signifie que c’est la génération des parents qui la transmet à celle des enfants.

Beaucoup de parents emmènent leurs enfants aux cultes ou aux écoles du dimanche dans certains cas, régulièrement. Ils y sont très rigoureux. Je me rappelle quand j’étais enfant, on nous forçait à aller à la catéchèse et au culte. Au retour, c’est la restitution des lectures ou de l’Évangile du jour; histoire de voir si on les avait vraiment assimilés.

Aujourd’hui, je constate que cela a pris une nouvelle dimension mais n’a pas beaucoup changé dans les congrégations évangéliques, malheureusement.

C’est bien et même très bien de forcer un enfant à aller à l’église, suivre les programmes sur la foi chrétienne. Cela lui permet d’entendre les paroles de vérité et de vie et d’asseoir la bonne fondation. Mais il ne faut pas qu’on se le cache. C’est insuffisant et insignifiant dans la construction de la personnalité (Chrétienne) d’un enfant surtout que l’on sait que plus des 80% de ce qu’il deviendra lui sont inculqués avant l’âge de sept ans.

Dans le processus d’apprentissage, les actes parlent plus que les parole car un adage dit que  » les paroles s’envolent mais les écrits (gestes et attitudes ici) restent. L’enfant, qui plus est apprend par imitations et mimiques, est très sensible à ce que nous faisons et disons en sa présence. Vous constaterez que l’enfant commence par parler en baragouinant les mots de son entourage. S’il entend régulièrement « t’es mignon, pardon, je ne savais pas, t’es un ange, je t’aime »  il va les répéter quelle que soit la situation sans même savoir ce qu’il dit et se formater ainsi. Pareil pour les insanités que vous m’excuserez ne pas reprendre ici.

Voyez-vous ? Un enfant va à l’école du dimanche où il apprend qu’un enfant de Dieu ne doit pas injurier, maudire mais aimer, pardonner et bénir les autres. Mais cet enfant voit et entend tous les jours que Dieu fait, ses parents l’injurier, pis s’injurier, se lancer des propos déplacés et même se crêper les cheveux. Que sera t-il plus prompt à répéter? Bien évidemment, ce qu’il vit et voit chaque instant puisqu’il y est exposé.

La Bible recommande dans Proverbes 22 :6 (VLS) <<Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas>>

Mieux, Sa Parole enseigne aux enfants, toujours dans le livre des Proverbes 6:20 (V DARBY) <<garde le commandement de ton père, et l’enseignement de ta mère>>.

C’est dire que c’est à la maison d’éduquer d’abord l’enfant, selon les voies du Seigneur et l’Église vient en renfort. La maison le fait par l’exemple car l’enfant apprend par l’imitation de ce qu’il voit. Les parents impriment le rythme, éduquent par leurs attitudes selon la sainteté du Seigneur, comme écrit dans Proverbes.

Agissons et donnons les bons plis aux enfants par la grâce du Seigneur Jésus-Christ.

Amen

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close