Search

Ce que tu dois comprendre sur les temps d’attente

La patience est cette qualité que nous devons cultiver, souvent contre notre gré, mais qui est bien essentielle dans la formation de notre caractère en Christ. De plus, soyons-en sûrs, plus nous voudrons affermir notre foi, plus les situations réclamant patience et attente dans nos vies vont se multiplier … Pourquoi ?

Car il y a certains enseignements qu’on ne comprend pas immédiatement, et qu’on acquiert uniquement après avoir fait preuve de patience. Durant ce temps d’attente, le cœur et l’esprit apprennent. Et, l’apprentissage doit être profondément ancré dans nos vies afin que nous ne nous laissions pas nous détourner du plan de Dieu à la moindre occasion, et surtout, que notre foi ne défaille pas et ne soit donc pas source de chute pour nous. Avec patience, affermissons donc nos cœurs comme il est écrit :

Jacques 5 : 7-8 (LSG) : «Soyez donc patients, frères jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière-saison. Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche. »

La patience est une vertu

Romains 12 : 12 (LSG) : « Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière. »

La patience est une vertu, car elle nous permet d’acquérir nos plus belles valeurs durant ces temps d’espérance ; ces moments où notre foi est mise à rude épreuve, où nos doutes font leur apparition, ces moments où notre détermination à tenir bon et à croire aux promesses de notre Père sur notre vie s’exprime et se révèle.

C’est avec patience que nous apprenons à nous découvrir, dans les différents aspects de notre vie, à  nous connaître. C’est dans ces moments que notre Père nous parle et nous révèle Son plan pour notre vie.

Réjouis-toi de ces temps d’attente, car avec Christ, le processus ne ment pas. L’histoire d’Abraham en est un bel exemple ; il a attendu deux décennies avant de voir la réalisation de la promesse de Dieu. La patience et la foi sont les clés de la concrétisation de nos bénédictions. Rappelons-nous que le temps de Dieu n’est pas le temps de l’homme.

Pourquoi attendre ? Être patient ?

Notre société actuelle veut que tout se passe en « un clic ». Malheureusement, avec cette précipitation constante, l’homme perd cette qualité précieuse qu’est la patience. La patience est devenue un attribut rare. De ce fait, nous en perdons les bénéfices et le besoin ; nous ne comprenons plus l’intérêt « d’attendre ». 

Nous développons nos plus belles qualités et capacités, dans l’attente. Dans ces moments, nous sommes plongés dans l’incertitude et dans la recherche de nous-mêmes. De même, notre cœur et notre esprit se retrouvent bloqués dans cette voie à sens unique où nous avons comme seul appui, la Parole de notre Père.

Mon ami(e), tu veux être fort(e), mais quand les épreuves et les temps d’espérance s’imposent devant toi, rebrousses-tu chemin ? Non, non ! C’est exactement à ce moment bien précis que ta foi est mise à l’épreuve, et que Dieu travaille au plus profond de toi. Quand tu es loin de ta zone de confort, quand l’attente laisse place aux doutes, aux peurs et aux questionnements de tout genre, quand tu ne retrouves plus ton chemin, c’est exactement à ce moment bien précis que ta foi est mise à l’épreuve, et que Dieu travaille au plus profond de toi.

Notre Père est très minutieux. Quand Il corrige, transforme, redirige, enseigne Ses enfants, Il ne le fait pas en superficie. Il va chercher au plus profond de nous, ce que nous-même ne connaissons pas, et rien de mieux que de travailler notre attente et notre patience pour nous aider à découvrir ces aspects inconnus de notre personnalité. Ces instants peuvent être douloureux et inconfortables, mais ils sont indispensables pour notre développement personnel et spirituel. Chaque victoire personnelle que nous remporterons face à ces épreuves nous élève et nous rapproche du plus haut niveau d’exigence de notre Père.

Romains 5 : 3-5 (LSG) : « Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance.  Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné. »

Comment réagir durant ces temps d’attente ?

Ces temps d’attente seront difficiles sans nul doute. Il faudra lutter, prier, et se concentrer sur la Parole, ainsi que sur les leçons que nous pouvons en tirer. En réalité, nous n’aimons pas nous sentir seuls. Être seul face à nos manques et nos besoins nous amène à réfléchir, et nous remettre en question. Tout cela nous met parfois dans une position délicate. Cette surcharge de réflexion que fait naître l’attente est désagréable à supporter pour la partie la plus sombre de notre personnalité, notre égo.

Pour pouvoir affronter ces moments, il y a deux choses primordiales et essentielles qu’il faut savoir. Premièrement, sache que tu n’es pas seul. Plus que jamais, Dieu est à tes côtés pour te guider avec sagesse et avec amour. Deuxièmement, ta Bible doit être, plus que d’habitude, ton compagnon de route privilégié. Souviens-toi : Jean 3 : 30 (LSG) : « Il faut qu’Il croisse, et que je diminue. »

Il ne se manifestera en toi que si tu fais taire cet égo mal placé. Avouons-le, c’est bien dans la douleur et dans l’épreuve que cet égo  diminue et que nous sommes plus à l’écoute, plus réceptifs. Dans ces moments d’attente, nous sommes beaucoup plus façonnables. Voilà ce que notre Père aime.

Attendre est nécessaire pour notre développement personnel

Quel que soit l’objet de l’attente : travail, mariage, enfant, argent … retenons que cette attente est utile et primordiale pour nous mettre en phase avec notre bénédiction. Dieu ne donne pas à des enfants gâtés, Il donne à des hommes matures et responsables, ayant conscience de l’acquisition, de la richesse et de la bénédiction qui leur ont été accordées.

La patience, c’est persévérer dans la foi sans se lasser. Cette attente nous forge, nous change, et nous redirige vers cette magnifique construction que nous devons être aux yeux de notre Père ; Nous devenons la construction  apte à recevoir Ses bénédictions. La patience nous permet d’apprendre à rayonner à travers le caractère de Christ.

Hébreux 10 :36 (Martin Bible) : « Parce que vous avez besoin de patience, afin qu’après avoir fait la volonté de Dieu, vous receviez l’effet de Sa promesse. »

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close