Search

Ce qu’il faut savoir en matière de relations d’amitié

Probablement, nous avons tous déjà fait l’expérience d’une amitié qui s’est arrêtée d’une manière ou d’une autre. Nous ne nous y attendions pas et cela est peut-être même arrivé plusieurs fois. Cela peut être frustrant et pousser à créer des barrières autour de notre cœur pour nous protéger de toute blessure future, car les séparations sont évidemment toujours douloureuses. La bible n’est pas contre les amitiés, ce qui démontre que nous ne sommes pas appelés à nous enfermer sur nous-mêmes et vivre une vie de solitude pour le reste de nos jours. Toutefois, qu’est-ce qu’il nous faut savoir en matière d’amitié ?

Qu’est-ce qu’un ami ?

Proverbes 17 : 17 (Louis Segond) « L’ami aime en tout temps, et dans le malheur il se montre un frère »

C’est un abus de langage que d’appeler amis, toutes les personnes qui ne se déclarent pas nos ennemis. C’est ce qui conduit parfois à des déceptions. Une connaissance n’est pas forcément un ami. Et c’est en tout temps, pas seulement dans le bonheur, mais surtout dans le malheur, qu’on reconnaît un ami. Voici ce que la bible dit sur l’ami dans ce verset de Proverbes ci-dessus. Et si nous voulons fonctionner sur cette base, certainement notre liste d’amis se réduirait considérablement.

1 Samuel 18 : 1 (Louis Segond) « David avait achevé de parler à Saül. Et dès lors l’âme de Jonathan fut attachée à l’âme de David, et Jonathan l’aima comme son âme »

Il y eut une belle relation d’amitié dans la bible, celle de David et Jonathan. Alors que son Père, Saül voulait la mort de David, Jonathan ne ménagea aucun effort pour apporter son aide à son ami. En avançant un peu plus loin dans l’histoire, alors que David devint enfin roi, voulant user de bonté envers une personne de la maison de Saül, il recueillit auprès de lui, Mephiboscheth, fils de Jonathan. Etait-ce un hasard si ce fut précisément un fils de Jonathan qui fut trouvé ? L’amitié va bien au-delà de ce que nous pouvons penser.

Deux critères de base

  • La même foi

2 Corinthiens 6 : 14 (Louis Segond) « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y-a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y-a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? »

Il est évident qu’un chrétien ne peut avoir pour ami un non chrétien, défini au sens que nous tentons de comprendre. Il est vrai que nous ne pouvons éviter d’entretenir des relations courtoises et même proches avec des non chrétiens. Mais nous ne pouvons en faire des véritables amis. Pourquoi ? Nous n’appartenons pas au même royaume. Nous n’avons pas le même système de référence. Ce qui pour toi est un péché, ne l’est pas pour eux et ils ne vont pas t’encourager à vivre selon les principes du royaume. N’est-il pas écrit dans 1 Corinthiens 15 : 33 (Louis Segond) « Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs » ?

  • La même vision

Amos 3 : 3 (Louis Segond) « Deux hommes marchent-ils ensemble, sans en être convenus ? »

Ne nous voilons pas la face, il ne sert à rien de s’agripper à une relation d’amitié quand vous êtes en désaccord sur de nombreux points. Cela va même de soi, car ce qui attire deux personnes à se rapprocher, est la plupart du temps, qu’elles partagent des choses en commun. Il est vrai qu’on ne peut être d’accord sur tout, mais il est important de s’entourer des gens qui ne vont pas contester avec toi tout le temps. Dans le milieu chrétien, il y a tellement de divergences. Et par rapport à l’appel de Dieu sur ta vie, ce serait compliqué pour toi que tes amis ne partagent pas ta vision et donc ne t’encouragent pas.

Seule notre amitié avec Dieu est parfaite et permanente

C’est une vérité que nous devons comprendre afin de nous libérer de toutes blessures inutiles. Il ne s’agit pas de faire vœu de ne plus s’investir dans aucune amitié. Mais simplement de comprendre que Seul Dieu sera toujours là pour nous. Seul Dieu est parfait et pourra répondre à tous nos besoins. Il ne faut pas attendre d’un homme ou d’une femme, ce que seul Dieu peut donner.

Il y aura des personnes qui seront nos amis pour une saison de notre vie ou une autre. Certains resteront plus longtemps que d’autres. Certains resteront pour la vie, pourquoi pas ? Mais un jour, ils partiront. Jonathan a laissé David partir et la Bible ne nous parle pas d’une suite de leur belle amitié jusqu’à leur mort. Il y a des séparations qui s’imposeront à un moment donné. Et une personne qui nous quitte n’est pas forcément une mauvaise personne. Dès fois, il nous faut laisser aller certaines personnes qui ont fini leur mission dans notre vie, pour que de nouvelles personnes arrivent. Il pourra y avoir des désaccords entre amis. C’est normal, personne n’est parfait. Mais étant dans une foi commune et partageant une même vision, vous trouverez forcément des moyens pour vous réconcilier et continuer d’avancer.

Il ne faut pas non plus être naïf quand il s’agit d’amitié entre deux personnes susceptibles d’entrer en relation amoureuse. Quand deux personnes commencent à se rapprocher, des liens voire des sentiments peuvent naître. Cela pourrait mener un à heureux foyer, pourquoi pas ? Mais cela peut également devenir une occasion de chute. Et il n’y a qu’avec Dieu que nous pouvons nous lier sans aucune crainte.

Pour aller plus loin : laisse cette responsabilité à Dieu

Proverbes 3 : 5 – 6 (Louis Segond) «  Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers »

Au-delà de toutes les mesures que nous pouvons prendre, nous ne pouvons maîtriser toutes les circonstances de la vie. J’ai appris ces dernières années à laisser Dieu amener et sortir de ma vie qui Il veut et quand Il veut. Et je continue d’apprendre d’ailleurs. J’apprends à ne pas m’empresser de me lier d’amitié à une personne, et j’apprends à ne retenir personne qui veut se séparer de moi. J’apprends à ne pas désirer avoir de nombreux amis et me satisfaire de ceux que Dieu met sur mon chemin. J’apprends à m’attacher à mon ami Jésus et à m’appuyer sur Lui, Celui qui sera toujours là quelles que soient les circonstances, et ne pas faire reposer sur des êtres humains cette lourde responsabilité.

Et si tu laissais à Dieu la responsabilité de créer ton réseau d’amitié ?

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close