Search

Chirurgie esthétique : qu’est-ce que Dieu en pense ?

Ah ! C’est le type de question compliquée, de celles qui nous interrogent sur notre physique, notre la perception qu’on a de nous-même et notre valeur. C’est le genre de question où la Bible ne nous apporte pas de réponse précise ; ce genre de question où il est difficile de trancher pour un Oui ou pour un Non car chaque cas peut être différent : une chirurgie pour réparer une malformation ou un traumatisme est-elle plus valable et recevable qu’une chirurgie pour une augmentation mammaire ? Alors, dans ce mélange complexe entre moralité, spiritualité et acceptation de soi, comment trouver le juste milieu ? Comment trouver la bonne réponse, notre bonne réponse ?

Tu es une créature si merveilleuse !

Psaumes 139 : 14 (LSG) : « Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse…»

Alors oui, on le sait, notre Père nous a créés à Son image, dans la pure perfection. Cependant, pour des raisons multiples, compréhensibles ou non, nous avons souvent un regard dévalorisant sur nous-même. Jugement, regard de la société, image erronée de la beauté … tout plein de concepts qui nous poussent inconsciemment à nous percevoir comme « pas assez bien » aux yeux du monde, oubliant que le seul regard qui compte est celui de Dieu.

Dieu prône la beauté de l’être humain et Son amour inconditionnel pour lui quels que soient ses méfaits et son apparence, parlant d’une beauté qui au final émane prioritairement du cœur et de l’âme. Pour autant, la Bible ne néglige pas de nous parler de la beauté physique et en fait l’éloge pour certaines femmes (Rebecca, Rachel, Esther, Sarah …). Il est important de savoir et de comprendre que la beauté nous vient de Dieu, mais il faut faire preuve de discernement en sachant que l’apparence physique à elle seule ne suffit pas à définir la beauté. La beauté est un ensemble de valeurs spirituelles et morales, une attitude quotidienne qui reflète l’amour de notre Père ; c’est une acceptation de soi dans sa globalité tel que Dieu nous a créés.

Cependant, nous ne pouvons pas ignorer que certains événements de la vie modifient cette vision qu’on a de nous-même. Quand un corps blessé abîme l’âme ou quand une âme blessée abîme le corps, c’est tout un équilibre qui est perturbé. Quand cet équilibre est mis à mal, nous nous mettons à accorder plus d’importance à la perception physique que l’on transmet plutôt qu’à la perception de soi que l’on fait ressentir. Quand nous ne supportons plus certains aspects de notre corps, que faire ? Dieu me permet-il la chirurgie esthétique ?

Entre chirurgie réparatrice et chirurgie esthétique

Victime d’un accident, défiguré, brûlé, vivant avec des malformations … Dieu a donné à certains hommes le don de la science, cette science qui répare, qui fait des miracles et qui crée des « secondes vies ». Ceci émane de cette volonté de notre Père de nous donner une seconde chance face à des événements de la vie qui nous ont « abîmé » et qui ne sont pas de Son fait ou de Sa volonté. C’est un bel acte qui soigne des personnes blessées extérieurement comme intérieurement, ces chirurgies qui « réparent » des hommes et des femmes.

J’ai ce bel exemple du Dr Denis MUKWENGE, chirurgien gynécologue et prix Nobel de la paix qui « répare » des femmes ayant subi des violences sexuelles destructrices en République Démocratique du Congo. Dieu a donné à certains Hommes « d’arranger et de réparer » l’une de Ses plus belles œuvres : l’Homme. Et c’est de cela qu’il s’agit dans le cas de la chirurgie réparatrice.

Malheureusement, comme en toute chose, il y a des travers qui en sont nés. Il y a également cette chirurgie esthétique, qui prône une perfection continuelle, un combat contre le temps allant à l’encontre de la création de Dieu, cherchant à faire de l’homme un reflet faussé de la beauté pour répondre aux normes de la société actuelle.

Tachons de faire la différence, de nous recentrer sur nous et sur notre amour propre, cet amour que Dieu a mis en nous et que Jésus-Christ a éveillé par Ses œuvres. Recherchons au plus profond de nous, notre valeur, celle qui nous permet de nous accepter tel que nous sommes et qui nous permet de faire la différence entre ce qui est nécessaire et ce qui est futile ; entre ce qui plaît à Dieu et ce qui plaît à l’homme.

Sache que le choix d’une chirurgie esthétique, c’est comme toute autre décision, c’est une discussion entre toi et Dieu. Un échange et une parole qui te sont proprement et personnellement destinés. Car avec Dieu, rien n’est tout tranché à part l’amour, surtout sur des sujets où la Bible n’affiche pas une position claire et précise. Le tout est de demeurer dans le respect du plan et de la volonté parfaite de Dieu pour chacun de Ses enfants.

Cette chirurgie esthétique qui glorifie notre Père

La chirurgie esthétique, oui elle peut être faite, elle peut être salvatrice, mais si et seulement si elle est faite pour les bonnes raisons, des raisons en accord avec les valeurs et les notions que nous a transmises notre Père d’amour. Cette chirurgie qui devient un art glorifiant la création de notre Père dans toute sa globalité, pas celle détournant les valeurs morales et spirituelles que nous a transmises Christ, pas celle qui amplifie le regard, la perception et le pouvoir de l’homme sur nous. Cette chirurgie qui peut réparer le mal par le bien, pas celle qui rend la beauté superficielle et fictive, pas celle qui nous éloigne de ce que l’on est intérieurement pour valoriser ce que l’on pense être extérieurement. Souvenons-nous, l’Homme voit le visage pas le cœur, alors que ce qui plaît à Dieu c’est notre cœur avant notre visage.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close