Search

Chrétien(ne) face à la persécution, que faire ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Depuis les premiers disciples jusqu’à nous, le Christianisme a toujours été confronté à d’énormes persécutions. Bien que la liberté de culte soit un droit reconnu par la déclaration universelle des droits de l’homme, chaque année, des milliers de chrétiens meurent cependant à cause de leur foi, pendant que d’autres sont emprisonnés, et que plusieurs églises sont fermées ou détruites. Jésus n’a pas caché aux disciples ce qui arriverait après Lui. Au contraire, Il a expressément affirmé que tous ceux qui Le suivront seront persécutés (2 Timothée 3 :12, Jean 15 :20, Luc 21 :12) tout en rassurant qu’Il ne nous abandonnera pas, quelle que soit la situation. Alors que Jésus portait le bois de la Croix, dans une souffrance atroce, Il se tourna vers les femmes qui pleuraient Son sort et leur dit : ‘’ Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ; mais pleurez sur vous et sur vos enfants…  Car, si l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec ? ‘’ Luc 23: 28-31 (LSG). Alors s’il est clair que la persécution est inévitable pour les chrétiens que nous sommes, quelle attitude devrons-nous avoir face à celle-ci ? En un mot, en tant que chrétien; que dois-je faire face à la persécution ? 

Un aperçu des chrétiens persécutés dans le monde

L’ONG Portes Ouvertes publie chaque année un rapport sur la persécution des Chrétiens dans le monde. En 2020, le rapport révèle que plus de 260 millions de chrétiens sont fortement persécutés dans le monde, soit un chrétien sur huit (1/8) ! La violence contre les croyants et leurs églises s’est multipliée par 5 avec 9 500 attaques contre des lieux de culte et des institutions religieuses (comparativement à 1 850 en 2019). Les chiffres de 2020 présentent 2983 chrétiens tués, 3711 chrétiens en prison, 9488 églises ciblées (attaquées ou fermées). Si le top 5 du classement mondial des pays de fortes persécutions n’a pas beaucoup changé (avec la Corée du Nord en tête, suivi de l’Afghanistan, la Somalie, la Libye et le Pakistan), Portes Ouvertes relève cependant l’Afrique de l’Ouest comme un nouveau foyer brûlant, causé par le terrorisme islamique (Burkina Faso, Niger, Mali). Lire tout le rapport ici https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens

Que pouvons-nous faire face à la persécution ?

Chercher un lieu pour se mettre en sécurité

‘’ Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre.’’ (Matthieu 10 :23 (LSG).

Celles-ci sont les paroles de Jésus lorsqu’qu’Il envoya les 12 disciples prêcher la bonne nouvelle. Notre sécurité est importante car le Seigneur a beaucoup de choses à réaliser en partenariat avec nous, et nous ne devons pas permettre (autant que cela dépend de nous) à nos détracteurs de nous ôter la vie. Cette fuite dont nous parlons n’est donc pas causée par la peur, mais elle a plutôt pour objectif de nous permettre de nous repositionner pour mieux faire.

Je te raconte l’histoire de deux sœurs en Christ que j’ai côtoyées, toutes 2 Burkinabés, étudiantes et issues de familles musulmanes. Pour des raisons de sécurité, j’ai nommé la première Awa et la deuxième Adja. Elles ont connu le Seigneur au campus, par le biais d’un évangéliste qui fréquentait aussi cette université. Après 3 ans de vie de foi cachée, les parents d’Awa finissent par la soupçonner d’être en lien avec des chrétiens. Un jour, son père l’appela dans la chambre et lui dit : ‘’Nous avons, après quelque temps d’enquêtes, découvert que tu es devenue chrétienne et que tu fréquentes des groupes de prières. Aujourd’hui, tu as le choix entre renoncer à ta foi ou rester enfermée dans cette chambre pour le reste de ta vie.’’ Elle ne répondit pas à la question. Après avoir reçu plusieurs coups, provoquant même des blessures sur son dos, Awa finit par demander à ses parents de lui permettre de sortir réfléchir et de leur revenir le soir. Jusqu’aujourd’hui, elle est toujours en dehors de sa famille, et ne leur rend visite qu’avec l’accompagnement d’autres personnes.

La situation d’Adja est semblable à celle d’Awa. Pour cette dernière, lorsque le père l’a soupçonnée de s’être convertie au christianisme, il lui fit dire par l’intermédiaire de sa mère, qu’il la tuerait si tout cela se confirmait. Consciente de la situation, elle prépara sa fuite avant même d’avouer à sa mère qu’elle s’était effectivement convertie. Troublée par la nouvelle, la mère se mit à pleurer, et Adja compris vite ce qui pouvait lui arriver, si le papa la retrouvait à la maison. C’est alors qu’elle quitta précipitamment le domicile familial. Vers la nuit, elle appela son père qui lui avoua qu’il tenait un fusil entre les mains, et que si jamais il la croisait, il la tuerait puis se suiciderait par la suite. Après 4 mois d’éloignement, et par l’intermédiaire des autorités ecclésiastiques, Adja a pu retrouver sa famille. Le papa avait renoncé à ses plans de meurtre, affirmant avoir parlé et prononcé des mots sous l’effet de la colère, qu’il regrettait désormais. Le prochain défi d’Adja est de se marier selon la foi chrétienne. En effet son père s’oppose à ce qu’elle se marie à un chrétien, bien qu’il lui permette de continuer à fréquenter l’église. L’histoire de ces deux filles nous apprend que nous devons tout faire pour préserver notre vie face à la persécution, cela nous permettra d’être plus utile au Royaume de Dieu et même à nos persécuteurs.  

Eviter la haine, pardonner et prier pour ses persécuteurs

‘’ Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent’’ Matthieu 5 :44 (LSG).

Ceux qui nous persécutent ne le font pas d’eux-mêmes, ils agissent et exécutent en fait les œuvres de leur père, le diable. Le fait de les haïr ou de répondre au mal par le mal ne changera pas la situation, puisqu’eux-mêmes ne comprennent pas ce qu’ils font. Au contraire, nous devons leur pardonner, les aimer et prier pour eux. Telle est la recommandation du Maître face à la persécution. Pendant que nos deux témoins Adja et Awa étaient loin de leurs familles, elles ne cessaient de tenir des rencontres d’intercessions, pendant lesquelles elles priaient pour leurs familles respectives. C’est une chose importante.

Asia Bibi est une chrétienne Pakistanaise qui a été condamnée à mort en 2010, pour avoir bu de l’eau d’un puits censé être réservé aux musulmans. Et de ce fait, elle été enfermée pendant 9 ans. En 2019, elle a enfin été libérée suite à plusieurs voix qui se sont levées en sa faveur. Refugiée au Canada depuis lors, elle affirme avoir pardonné à ses persécuteurs, et demande à ce que les autres chrétiens encore en prison ne soient pas oubliés du monde, selon ses propos recueillis par Portes Ouvertes. C’est l’exemple que nous devons suivre lorsque nous sommes face à la persécution: En nous rappelant de la prière du Maître sur la Croix, tout juste avant Son dernier souffle : ‘’ Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.’’ Luc 23 :34 (LSG).

Nous devons prier pour les frères/sœurs persécutés

Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme.’’ Luc 21 : 36 (LSG).

Au delà de la prière individuelle, nous devons aussi prier en tant qu’église pour les chrétiens persécutés. Dans le 12ème chapitre du livre des Actes des Apôtres, nous découvrons la puissance de la prière collective face à la persécution. En effet, l’assassinat de l’Apôtre Jacques avait affecté l’église qui décida alors que plus rien ne serait comme avant : ‘’…Le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l’Eglise, et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean. Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre… Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Eglise ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu.’’ Actes 12 :1-5 (LSG). Par cette prière fervente de l’église, un ange descendit du ciel pour libérer Pierre de la prison. L’Apôtre Paul ayant compris que la libération ne viendra que par la prière des Saints dit aux Colossiens 4 : 3 (LSG) Priez en même temps pour nous, afin que Dieu nous ouvre une porte pour la parole, en sorte que je puisse annoncer le mystère de Christ, pour lequel je suis dans les chaînes’’

La réalité est triste et alarmante : plus nous nous approchons de la venue de Christ, plus le diable tente, par tous les moyens, de nous amener à abandonner la foi. Le nombre de chrétiens persécutés, tués, emprisonnés augmente chaque jour, mais Jésus nous rassure en ces termes : ‘’ Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en Moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, J’ai vaincu le monde.’’ Jean 16 :33 (LSG). Loin de chercher à nous venger ou à abandonner la marche par la foi, nous devons plier les genoux dans la prière, aimer nos persécuteurs et nous activer à continuer à gagner des âmes pour Jésus. C’est à ce prix que nous triompherons dans ce combat de la foi.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close