Search

Clés pour le succès de notre couple

‭‭Ephésiens‬ ‭5:11‬ ‭ Ne participez pas aux pratiques stériles que favorisent les ténèbres, mais démasquez-les plutôt.

 

Nous devons prioriser la Transparence pour savoir sur quel front l’ennemi nous attaque et y palier par la communication, la confiance, le non jugement et la prière. Nous ne devons pas rester muets, mais au contraire verbaliser, agir et construire ensemble.

Mais tout comme l’Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari. Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l’Eglise. Il s’est donné lui-même pour elle afin de la conduire à la sainteté après l’avoir purifiée et lavée par l’eau de la parole, pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable…

 

Mr le mari, je vais devoir te parler plus profondément, non plus juste à ton intelligence, mais c’est à ton esprit et à ton coeur que je m’adresse afin que tu ailles dans la direction que le Seigneur à pour vous pour le succès du couple :

 
Des choses simples qui doivent respirer l’amour du Père.
 
1. La couvrir de paroles de vie, la recouvrir d’amour et de prière, de paroles d’encouragement. Partager et l’enseigner oui dans les voies qui vous sont communes et dans les combats qu’elle mène. Apporter son soutient en tout temps et à tous les niveaux, être acteur et non spectateur.
 

2. Respecter Son Corps et ses changements, douleurs etc, ne pas la brusquer mais l’inviter avec douceur (ex: pour des rapports intimes ) et toujours rester respectueux pour l’honorer et l’aimer comme elle le mérite.

 

3. Homme comme femme, n’appréciez pas celui et celle des autres, mais le/la vôtre et cela sans faire des comparaisons.

 

 « …C ‘est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un. « 

 

4. Elle devient la première femme de notre vie d’homme, après Dieu c’est elle. 

 

‭‭Ephésiens‬ ‭5:18-33‬ ‭ Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l’Eglise. Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même et que la femme respecte son mari.

 

5. Soumission dans l’amour et le respect, partage et respect dans l’esprit, l’âme et le corps. Il est bon de combler les trois parties de chacun et de les vivre, PAs de les subir, d’y participer et d’y prendre joie comme nous l’enseigne la parole, de l’être en tout temps afin de ne pas laisser une porte à l’ennemi qui n’hésitera un instant pour nous miner et nous affaiblir, nous tenter et nous détruire… pourquoi ? 

 
Parce que le couple est dangereux aux yeux de l’ennemi (satan) et peut engendrer une armée de dangereux.

Question: pour la femme: comment aimerais-tu ton Mari si Il était Jesus en personne ?

 

Comment te comporterais-tu envers Lui ? Tes paroles, ta manières d’être dans toutes les circonstances ? Tes attentions ? Si Il te jugeait en rapport à cela, quelle sorte de Vierge (Cf. parabole des vierges folles et sages) serais-tu ? Soyons honnête …

 

La manipulation, la crainte, la peur, le mensonge et les choses cachées , la médisance n’ont pas leur place. Seul l’amour vrai et fort, total serait de mise ici et réciproque. 
 

Pour les hommes: Christ aime ta femme bien plus que Toi tu n’aimes la tienne.

 Car Il ne la brusque pas, l’encourage, ne la juge PAS, ne la rabaisse pas, la respecte, l’aime et la cajole, la réconforte, l’enseigne, l’écoute … Comment te comportes-tu avec la tienne? La traites-tu comme l’Epouse ? Quel royaume veux tu lui offrir ? La servir ou t’en servir ?

Asservir ou servis par amour ?

Dans l’absolu, que recherchons nous principalement pour nous même ? Restons honnête envers nous mêmes (c’est un des plus beaux cadeaux que nous puissions nous faire), c’est aimer et être aimé en retour en ayant cette confiance et cette approbation dans une réciprocité parfaite. Donc ne voulant que le bien pour nous, l’amour vrai pousse naturellement à produire des fruits issue de l’amour.

 

Continuons..

 

L’obéissance versus la soumission

 

La soumission ne veut pas dire Monsieur que tu vas régner sur ton épouse et Madame obéir en toute chose aveuglement parce-qu’on a peur de déplaire ou de perdre l’autre n’est pas bon non plus: Il faut faire attention quand aux choses qui sont demandées et aux péchés qui peuvent y être rattachés.

 

Daniel et ses amis ont du désobéir au Roi au lieu d’idolâtrer la statue, mais furent soumis à Son autorité. Avec les disciples et l’apôtre Paul, nous en avions également des exemples dans le livre des Actes.

L’amour est la substance de Dieu et tout devrait être dans cette optique et mû par et pour cela. Si nous aimons vraiment l’autre, sans idolâtrer et déifier l’autre, nous devrions être passionné l’un pour et envers l’autre, rechercher sa présence, être prompt à agir pour son bien et l’homme jusqu’à mourir pour elle. Christ, Lui l’a fait.On ne parle pas ici de mourir à soi même, mais de faire parler Christ qui vit en nous pour l’aimer elle.

 

Etre soumis l’un à l’autre également dans la même vision et la même mission, en retirant l’orgueil et en reconnaissant la sagesse et les révélations mutuelles et réciproques pour avancer ensemble, côté â côte. La hiérarchie de Dieu est l’homme à la tête de l’Eglise, Il ne l’oblige pas mais Lui montre l’exemple et la guide en l’inspirant, pas en la menaçant. 

Soyons des offrandes, des sacrifices d’amour l’un envers l’autres car nous avons et nous nous sommes consacrés et engagés dans ce but envers l’autre, pour l’honorer, l’aimer et le chérir dans toutes les circonstances, bonnes et mauvaises.

 

Réjouissons nous, car le meilleur est toujours dans l’avenir et dans l’espérance puisque nous sommes renouvelés et vivifiés dans Sa présence. C’est dans notre relation verticale que celle horizontale sera manifeste : vers Dieu verticale et ceux qui sont sur terre horizontale.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close