Search

Combien de temps va encore durer cette crise ?

Toute la planète fait face depuis un moment déjà à une crise sérieuse. Le monde entier a été touché par la pandémie du COVID 19. Nous avons traversé des périodes de grande peur, de confinement très dur pour certaines parties du monde, et toutes sortes de difficultés. Aujourd’hui, même si on pense à la fin du confinement dans plusieurs pays, les contaminations se poursuivent encore un peu partout et la lutte continue. On pense aux retombées économiques et on s’inquiète pour l’avenir.

On peut alors se demander quand est-ce qu’on va pouvoir reprendre une vie normale. Quand est-ce qu’on pourra enfin parler de ce virus au passé ? Quand est-ce qu’on pourra librement se balader dans la rue et reprendre nos rassemblements chrétiens sans mesure de distanciation sociale ? Quand est-ce qu’on pourra faire des accolades sans enfreindre la loi et craindre pour notre santé ? Quand est-ce que cette psychose va enfin finir ?

Rejette l’inquiétude et les spéculations

Plus tu vas chercher à avoir toutes les réponses à tes mille questions, et plus tu vas sombrer dans l’inquiétude parce que tu ne trouveras pas les réponses. Ou pire, tu trouveras des réponses encore plus inquiétantes. Plus tu vas spéculer et te laisser aller à toutes les informations et prédictions, et plus tu risques d’augmenter ta peur. Personne ne prédit la fin de cette crise du jour au lendemain, et tu risques de trouver qu’il va falloir encore une éternité pour retrouver une vie normale. Que faire alors ?

Matthieu 6 : 34 (LSG) « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine. »

Décide ne pas t’inquiéter du lendemain ! Si tu es enfant de Dieu, tu sais alors que Dieu veille sur toi, chaque jour, quoiqu’il arrive. Ta vie ne dépend pas d’une crise quelconque. Ta destinée est entre les mains de Dieu. Alors quoiqu’il se passe, refuse de t’inquiéter. Remercie Dieu pour chaque jour, et vis chaque instant en Actions de grâce à notre Père. Même si les choses ne s’arrangent pas du jour au lendemain, même s’il faut encore attendre un mois, trois mois, ou plus, tu as le choix de vivre chaque journée dans le repos de Dieu et dans Sa paix.

Rejette l’impatience et collabore avec Dieu

Nous avions tous nos projets pour cette période. Plusieurs activités étaient prévues, et puis soudainement, il a fallu tout revoir, annuler ou reporter à une date ultérieure qu’on ne se saurait définir. C’est frustrant, c’est vrai, et on a envie que toute cette crise finisse au plus vite. Mais une fois de plus nous pouvons comprendre une chose : Dieu reste et demeure Souverain. Nous pouvons former nos projets, mais c’est Lui qui a le dernier mot. La bonne attitude n’est donc pas de s’impatienter et de déprimer. Mais de collaborer avec Dieu pour que cette période qui semble si inconfortable concoure à notre bien. Car Dieu l’a promis dans Sa parole :

Romains 8 : 28 (LSG) « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son dessein. »

Rejette donc l’impatience. Ne compte pas les jours comme si cela dépendait de toi. Profite de chaque instant que le Seigneur t’offre en cette période. Prends du repos, souffle autant que tu peux. On a besoin parfois de vivre la vie au ralenti pour apprécier la valeur des choses et des gens. Si plusieurs sont morts et que tu es toujours en vie, c’est bien parce que Dieu n’en a pas encore fini avec toi. Plus tu seras impatient et plus tu trouveras le temps trop long. Apprends la maîtrise de soi, et attends patiemment le dénouement de toutes choses.

Concentre-toi sur Dieu et Ses projets

Si tu veux éviter de rester focalisé sur le temps que va durer cette crise, concentre-toi sur Dieu et sur Ses projets. Monte en adoration et en étude de la Parole. Travaille sur les projets que Dieu t’a mis à cœur. C’est le moment de t’investir dans ta vie spirituelle et non dans toutes sortes d’informations nuisibles.

Tu finiras même par trouver le temps trop court, tellement il y a plein de choses à faire avec Dieu, et pour Dieu. Tu ne verras même pas le temps passer. Tu pourras te détacher de la crise et toutes ses retombées. Et tu trouveras une joie et un zèle hors du commun, qui viennent simplement de Dieu pour ceux qui gardent leurs regards sur Lui.

Psaumes 34 : 6 (LSG) « Quand on tourne vers Lui les regards, on est rayonnant de joie, et le visage ne se couvre pas de honte. »

Si tout redevenait normal aujourd’hui, que ferais-tu ?

Si tout d’un coup cette crise prenait fin, les malades guéris, le virus disparu, comment envisages-tu ta vie ? Vas-tu reprendre les choses où elles étaient et continuer comme si rien ne s’était passé ? Vas-tu tirer un trait rouge définitif sur cette période et la ranger dans le passé ? Qu’auras-tu retenu finalement de tout ça ?

La Bible dit que Dieu ne fait rien au hasard. S’Il a permis cette crise, c’est qu’il y a des leçons à en tirer pour nous. Qu’en as-tu appris ? L’essentiel n’est pas que cette crise finisse demain, cela n’est pas impossible à Dieu d’ailleurs. Et cette crise ne sera probablement pas la dernière, puisqu’elle n’est pas la première. Le plus important est plutôt de déterminer ce que tu as appris à travers ces moments.

Daniel 2 : 21 (BFC) « Il le maître du temps et de l’histoire, Il renverse les rois ou les établit. C’est Lui qui accorde la sagesse aux sages, qui donne le discernement aux intelligents. »

Ne sois pas focalisé sur le temps. Sois plutôt focalisé sur Dieu qui est le maître du temps et des circonstances. L’histoire de ce monde ne s’écrit pas sans Lui. Apprécie ta vie chaque jour et remercie le Seigneur pour l’opportunité de pouvoir continuer de vivre. Continue de t’investir dans ta relation avec Lui, et reste à Ses pieds pour recevoir instruction pour l’avenir. Alors quand tout reviendra à la normale, tu n’auras rien perdu, mais tu auras tout gagné !

2 comments

  1. Béni soit le nom du Seigneur pour ce message d’interpellation. Il vrai que je dois chercher à connaître la volonté de Dieu pour moi pendant et après cette crise.

  2. Je viens de me rafraichir en lisant ton article qui me paraît si beau et si réel. Merci de tout coeur c’est très réconfortant.
    THÉOPHILE Dieudonné depuis Deschapelles, Haïti.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close