Search

Comment agir quand ceux qui nous entourent se comportent mal ?

Amis, entourage, collègues ou encore famille, de nombreuses personnes transitent autour de nous quotidiennement. Et bien qu’ayant affinités et valeurs communes avec ces personnes, on peut parfois être gêné ou en désaccord avec leur comportement. Dans ce cas comment faire ?

Ne pas essayer de changer autrui

Éphésiens 4 :31 (LSG) « Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. »

Éphésiens 4 :29 (LSG) « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. »

Il est prétentieux de penser que l’on peut changer comme bon nous semble les gens qui nous entourent ; de même que de penser que notre comportement est sûrement mieux que le comportement des gens autour de nous. C’est pour ça qu’il est important de faire preuve de sagesse et de raisonnement. Lorsque quelqu’un te pose un problème par sa façon d’agir, au lieu de l’accabler de tous les mots, commence d’abord par analyser la situation avec recul et objectivité:Qu’est ce qui te dérange chez l’autre? Pourquoi a-t-il fait ça ? A-t-il un problème ?

J’ai lu un jour que : « personne ne fait du mal pour le mal, beaucoup font le mal en pensant qu’ils font le bien ». Cette phrase m’avait interpellé et fait réfléchir sur le fait que nous pensons, réfléchissons et analysons tous de façon différente et cela, effectivement, peut conduire bon nombre de personnes à confondre le bien et le mal. L’environnement, l’éducation, etc., peuvent être des éléments qui influencent cette perception.

Voilà pourquoi il est bon d’analyser une situation avant d’émettre un jugement. Devant un problème avec une autre personne, la solution vient d’abord de nous. La seule personne que l’on connaît et sur qui on a le contrôle c’est nous ! Changeons donc notre perception, analysons et choisissons d’aider cette personne si cela est possible ou, de nous retirer.

Souvenons-nous, l’adage dit « dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es ». Nous ne pouvons pas nier que nos fréquentations reflètent énormément qui nous sommes et une partie de notre personnalité ; donc on ne peut pas négliger les comportements et les agissements des gens qui nous entourent. Soit nous essayons de les aider, les encourager, les influencer par toutes ces valeurs que Dieu a mises en nous, soit nous nous éloignons. Quelques fois, quitter certaines relations, ce n’est pas abandonner, c’est se préserver et se protéger. Nous ne pouvons pas régler les problèmes de tout le monde; seul Dieu le peut. Donc, ne nous laissons pas influencer mais prions pour ceux qui en ont besoin.

Comment aider ces personnes ?

I Thessaloniciens 5:11 (PDV2017) «Alors, encouragez-vous les uns les autres et construisez la communauté comme vous le faites déjà.»

I Thessaloniciens 2:11-12 (PDV2017) «Vous le savez aussi: avec chacun de vous, nous avons été comme un père avec ses enfants. Nous vous avons donné des conseils et des encouragements. Nous vous avons demandé avec force de vivre comme Dieu le veut, lui qui vous appelle à entrer dans Son Royaume pour participer à Sa gloire.»

Encourage-les, aide-les à comprendre qu’ils pourraient faire mieux mais surtout sans jamais porter de jugement. Prie pour que Dieu éclaire leurs visions et que les actes, les agissements ou les mots qu’ils ont eus, ou pourraient avoir, ne soient plus. Aide ces personnes à atteindre la meilleure version d’elles-mêmes. Il ne s’agit pas de les faire correspondre à tes attentes, mais bien de les encourager à découvrir les attentes de Dieu à leur égard et ce qu’Il a déjà enfoui en eux !

Il est important de comprendre la différence entre aider, partager sa connaissance, laisser autrui faire ses choix, son chemin … et vouloir absolument changer l’autre selon sa propre vision. Nous sommes des êtres semblables, mais chaque personne est unique et particulière. Trouvons ce difficile équilibre, celui qui nous permet de comprendre sans juger, et d’aider sans imposer !

Sachons être sages et humbles pour nous retirer si la situation et les comportements d’autrui nuisent à notre propre développement et bien être. Dieu ne l’abandonnera pas, Il mettra toujours quelqu’un sur son chemin pour finir le travail que chaque personne qui sera passée dans sa vie (comme instrument de Dieu) aura commencé et semé.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close