Search

Comment aider un nouveau converti à s’intégrer dans l’assemblée ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Jean 10 : 16 (LSG) : « J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. »

La vie chrétienne est une vie de relation premièrement avec le Seigneur et deuxièmement avec les frères et sœurs de la même foi que nous. Car le jour où nous sommes venus au Seigneur, une joie et une grande célébration ont été manifestées au Ciel à cause d’un nouveau-né dans le Royaume de Dieu. Nous avons maintenant une grande famille, celle de Christ dont Lui, est le Chef et les membres forment Son corps qui est l’Eglise. Christ fait de nous alors Son troupeau dont Il est le bon berger. Le nouveau croyant est appelé à vivre, non pas une vie isolée loin des siens, mais à intégrer une assemblée où la Parole de Christ est prêchée dans toute la Vérité.  Comment donc aider un nouveau converti à s’intégrer dans l’assemblée ?

Comme le dirait Gordon Hinckley : « Chaque nouveau converti a besoin de trois choses : d’un ami, d’une responsabilité et d’être nourri de la bonne Parole de Dieu. »

Nous sommes responsables des enfants que nous mettons au monde dans le Royaume de Dieu. Quand un enfant naît, sa maman prend soin de lui convenablement et le nourrit du lait maternel. Celui qui vient d’accepter le Seigneur aussi a besoin de grandir spirituellement jusqu’à ce qu’il sache voler de ses propres ailes et combattre dans la foi. Et chaque jour doit être un moment favorable pour nous de lui enseigner la Parole. Nous avons besoin de sacrifier beaucoup de temps pour le suivre dans sa croissance et sa relation avec le Seigneur.

Le discipolat est capital car il faut affermir le nouveau converti et s’intéresser à tous les aspects de sa vie. Lui rendre visite de temps en temps, l’appeler pour avoir ses nouvelles et partager son expérience avec lui est un moyen efficace pour qu’il puisse comprendre la vie en Christ.

 Gayle a raison de dire que « tous les membres de l’Église, surtout les nouveaux convertis, ont besoin d’amis pour les aider dans leur cheminement ». L’engagement du jeune converti est semblable à une flamme en pleine ébullition ; alors il est important de l’orienter afin de le préserver des éventuelles déviations à cause de son zèle. L’encadrement veut dire aussi aider le nouveau converti à vivre selon l’Esprit et faire valoir ses dons pour l’édification de l’église. Voilà en réalité l’importance de vivre dans l’assemblée. Le Seigneur ne nous a pas appelés à vivre l’isolement car ce qu’il a mis en nous doit servir à la fortification des bien-aimés.

Actes 2 : 44 (LSG) : « Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. »

La communion fraternelle est la vie qui caractérisait les chrétiens de l’Eglise primitive. Ils vivaient ensemble, en assemblée et tout ce qui se faisait comme l’enseignement, la fraction du pain, la communion fraternelle et les prières se faisaient en commun. Nul ne se considérait comme un intrus. La communion fraternelle à travers les exhortations et méditations sur des passages bibliques est capitale pour la croissance du jeune converti. Nous devons prendre soin des frères et sœurs qui viennent d’arriver, en les encourageant à cette communion avec nous.

Le modèle de référence qui nous a été donné est celui des apôtres. Il y a d’abondantes joies dans la présence de Dieu surtout quand Ses enfants sont unis autour de Son nom. David a expérimenté cette joie et l’exprimait dans le Psaumes 133 : 1, 3 (LSG) : « …Voici, oh ! qu’il est agréable, qu’il est doux Pour des frères de demeurer ensemble ! ….. Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité ».

Nous avons certainement déjà expérimenté cette joie, cette paix intérieure où notre cœur bouillonnait d’amour quand nous sommes dans l’assemblée des Saints, servant en adorant le Seigneur. Oui, quand nous sommes ensemble, nous nous connaissons nous tous et la joie et la paix de Christ demeurent parmi nous.

Hébreux 10 : 25 (LSG) : « N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. »

Le nouveau croyant est appelé à vivre avec les frères et sœurs pour grandir spirituellement. Quand par exemple un nouveau-né d’un buffle vient au monde, il est entouré par les autres buffles afin de minimiser le risque qu’il tombe entre les mains des prédateurs. C’est ainsi que nous devons entourer les nouveaux convertis qui intègrent nos assemblées. Car Satan rôde comme un lion pour chercher qui dévorer.

Celui qui est isolé peut s’éteindre facilement quand les tempêtes surgissent, comme un arbre qui est isolé. Mais ceux qui sont entre eux forment un vent fort et sortiront victorieux lorsque s’abattront les tempêtes.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close