25 Jun 2018
Home / CÉLIBAT  / Couple et fréquentation  / Comment aimer quand on ne s’aime pas soi-même?

Comment aimer quand on ne s’aime pas soi-même?

« La relation que tu as avec toi-même donneras le ton à toutes tes autres relations »   L’une de mes citations favorites

« La relation que tu as avec toi-même donneras le ton à toutes tes autres relations »

 

L’une de mes citations favorites …

 

Comment vouloir créer des relations avec autrui quand la relation que l’on avec soi-même n’est pas encore aboutie ? Là est tout le problème …

 

On cherche « l’Homme », celui avec un grand H , [ou la « Femme »]  qui répondra à tous nos critères et surtout celui/celle que  Dieu nous aura destiné ; mais es-t-on prêt(e) à l’accueillir ? Es-t-on en mesure de recevoir l’amour qu’il/elle nous donnera ?

 

L’attente qui peut subsister avant de rencontrer une personne qui nous convienne n’est pas anodine ; c’est une saison qui nous permet de faire le point sur nous-mêmes . De nous questionner et de nous retrouver à travers des valeurs qui encourage à être la meilleur version de nous même. Celle que Dieu à créer à son image … Se retrouver est un processus qui va passer par la recherche ou la [re]découverte de sa relation avec Dieu, notre créateur, mais également dans la mise en pratique et l’application de ses préceptes.

 

Une amie me disait dernièrement :  « c’est quand tu reviendras à la base de ta création que tu comprendras que tu es une personne unique. »

 

Waouuuuhhh quelle parole puissante !

 

Il nous a créer, chacun d’entre nous de façon unique . Il nous a créer grand et puissant ! Donc on ne peut pas demander à l’autre de voir en nous, ce que nous mêmes nous ne voyons pas … Arrêtons de penser que l’on « peut » se découvrir à travers l’autre et que c’est l’autre qui nous définira, qui nous soignera, qui nous aimera …Nous ne sommes pas nous à travers l’autre … mais avant tout et SURTOUT à travers son regard et son amour, celui de notre Père. Le pardon qui nous permettra d’avancer et de tirer un trait sur notre passé c’est lui qui nous l’accorde.

 

L’amour et la valeur que l’on doit s’accorder , c’est encore lui qui nous l’accorde … donc pourquoi chercher ailleurs ?

 

Faire d’une relation amoureuse notre priorité et la source de nos réponses ou de notre bien-être, est une façon détournée de ne jamais réellement régler nos peurs et nos problèmes en profondeur. C’est une façon de rester superficiel face à des ressenties qui nous demandent une aide bien plus approfondie et intense, que seul Dieu, à cet instant, peut nous apporter.

 

Il y a une règle de base qui dit :

 

Dieu en premier

 

Toi en deuxième

 

La famille en troisième.

 

C’est l’équation qui vous permettra de faire évoluer ce processus avec vous-même et de vivre votre célibat de façon épanoui et non comme une contrainte. C’est une opportunité d’avoir un tête à tête avec le Seigneur bien plus régulier, et vous ne serez pas déçu de cette rencontre …

 

Éveillez votre spiritualité, votre foi et votre patience, apprenez à lâcher prise et à remettre entre ces mains votre destinée. Faites le point sur votre situation en le recherchant, dans ses paroles, son amour.  Soyez sûr d’avoir fait la paix avec vous-même et votre histoire avant de vouloir en écrire une nouvelle.

 

Alors oui ! Ça peut être long , difficile et douloureux … mais la finalité en vaut réellement la peine. Les difficultés rencontrées, en toute circonstance, sont des leçons de vie à prendre comme un allié vers sa reconquête. Dieu utilise tous les moyens nécessaires pour nous ramener vers lui quand on le cherche. Ces difficultés nous demandent de CROIRE, d’être emplie de FOI et d’AMOUR.

 

Apprendre à s’aimer et à savoir que son bonheur ne dépend pas d’autrui, mais des bénédictions que le Seigneur nous donnent, est une vraie récompense et une vraie richesse; c’est l’ouverture vers l’acceptation de soi et la rencontre des autres.

 

«  Personne n’a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et la chérit comme Christ le fait pour l’Eglise »

Ephésiens 5:29

lynnah@hotmail.fr

Passionnée d’écriture et de lecture; je crois en la puissance des mots pour soigner les maux, mais également en la force qu’ils dégagent pour véhiculer et partager des plus petites aux plus grandes émotions.

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT