Search

Comment démontrer Son amour à autrui ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La Bible nous recommande de nous aimer les uns les autres. Mais comment pouvons-nous concrètement manifester cet amour envers nos semblables ?

1) Soyez prompts à servir les autres et à semer dans leur vie.

Jésus pouvait dire : « faites pour les autres… »(Mat.6:31), parce que c’est là que vous devez commencer. Quand vous faites quelque chose pour quelqu’un d’autre que vous, vous appliquez la loi spirituelle de la semence.

« Ne vous y trompez pas, on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption mais celui qui sème pour l’esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. » (Gal.6:7-8)

Ayons la sagesse du cultivateur. Celui-ci sait très bien ce qu’il désire récolter; de ce fait, il va semer la semence qui correspond à la récolte qu’il désire. Cette vérité existe dans le domaine de l’agriculture, elle existe également dans le domaine des relations entre les hommes. C’est pour cela que Jésus a dit: « Faites aux autres ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous. » (Mat.6:31)

Le problème c’est que bien souvent, les hommes sèment de mauvaises choses dans la vie d’autrui sans même réfléchir. Pour vous donner un exemple, combien de parents sont en train de se plaindre de leurs enfants, de mal leur parler, de ne faire ressortir que leurs erreurs, et de mettre en évidence que leurs défauts. Ce que nous disons a un impact dans le monde spirituel et va se manifester également dans le monde naturel, car nous avons été créés à l’image de Dieu; or, Dieu dit… et la chose arrive.

Les paroles prononcées sur les enfants sont comme des semences dans leur cœur qui vont grandir et porter de bons fruits, si nous disons de bonnes choses, ou de mauvais fruits, si au contraire, nous disons de mauvaises choses. En effet, votre parole est une autorité sur leur vie à laquelle ils vont s’identifier. Quand l’enfant est petit, même s’il fait beaucoup de bêtises, cela ne va pas déterminer ce qu’il deviendra. Ce qu’il deviendra sera déterminé en grande partie par les paroles que ses parents et le reste de son entourage auront prononcées sur sa vie.

Pourquoi décourager les enfants, alors qu’il serait tellement facile de leur donner un mot d’encouragement, un compliment quand il y a quelque chose de bien qui ait été fait ? Pourquoi souligner toujours les mauvaises notes à l’école et ne pas voir les bonnes? Mais vous allez me dire qu’il n’a jamais eu de bonnes notes à l’école! Vous pouvez néanmoins trouver quelque chose de positif à relever et venir en aide à votre enfant afin qu’il puisse réussir à l’école.

« Ne nous lassons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous ne relâchons pas. Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères dans la foi. » (Gal.6:9-10)

Ici, il est dit de persévérer. Pour en revenir à l’exemple de l’agriculteur, il ne va pas semer aujourd’hui en essayant de récolter demain. Il sait fort bien que cela prend du temps. Il va semer, attendre que la graine germe, croisse, puis porte du fruit; et encore du temps va se passer avant que le fruit ne vienne à maturité. Il faut de la patience pour pouvoir voir un résultat quelconque, et de la persévérance dans le fait de semer encore et encore dans la vie de notre prochain.

2)  Que devons-nous semer dans notre prochain ?

Il y a beaucoup de choses que nous pouvons donner, et pas forcément des choses qui coûtent cher financièrement. Je sais que tout le monde n’a pas les moyens financiers pour offrir des cadeaux. Il y a des choses qui ont beaucoup plus de valeur que des cadeaux, comme un sourire, une parole aimable et sincère, une parole d’encouragement, une prière faite pour quelqu’un, une main tendue, une salutation chaleureuse etc.

3) Comment devons-nous semer?

Tout ce que nous devons semer dans la vie de quelqu’un doit être motivé par l’amour, en considérant son (autrui) intérêt personnel. Le véritable amour est gratuit, il n’est pas égoïste. On n’aime pas quelqu’un pour ce qu’il peut nous apporter. Et quand on sème dans sa vie, ce n’est pas en prévision de récolter quelque chose de la part de cette personne, sinon c’est ni plus ni moins que de la manipulation. Il y a des gens qui font des cadeaux en vue d’obtenir un emploi ou une quelconque faveur, et ça ce n’est pas le véritable amour; ce sont juste des stratégies et des calculs humains.

4) Avoir un cœur généreux et désintéressé.

Donner gratuitement et par amour, c’est un signe de maturité. Ce sont les parents qui se comportent de cette manière. Un certain nombre de personnes ont beaucoup d’attente et d’exigence de la part des autres. Elles sont toujours en train de se plaindre que l’on ne leur ait pas donné ceci, que l’on n’ait pas fait cela pour elles, que l’on ne leur a pas donné les paroles qu’elles attendaient, les conseils dont elles avaient besoin, et ainsi de suite. Étonnamment, de leur côté, ces personnes en question ne font jamais rien pour les autres. Elles ont beaucoup d’exigences et elles sont prêtes à calomnier et à médire sur ceux qui ne leur font pas le bien qu’elles s’imaginent être en droit de recevoir.

« Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres accomplit la loi. » (Rom.13:8)

La Bible nous invite à aimer notre prochain, à l’aimer gratuitement, comme Christ nous a aimés, sans rien attendre en retour de Lui. Et quand quelqu’un nous montre de l’amour, de l’amitié fraternelle et fait quelque chose pour nous, sachons nous montrer reconnaissants!


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close