Search

Comment être sûr(e) que ce que j’ai à cœur est la volonté de Dieu ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La volonté de Dieu est pour la plupart des croyants un véritable « casse-tête » car près de 80% des chrétiens affirment que la chose la plus difficile à comprendre est la volonté de Dieu. Je me souviens encore de cette histoire assez drôle qui m’a été contée il y a quelques années. Il s’agit de l’histoire d’un homme qui cherchait à connaître, de façon désespérée, la volonté de Dieu pour sa vie en faisant de la « bibliomancie ». Sa méthode fut d’ouvrir sa Bible, en pointant son doigt au hasard sur un verset biblique. C’est alors qu’il tomba sur Matthieu 27 : 5 (LSG) : « Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre. » Puis en faisant le même exercice encore une fois il tomba sur Luc 10 : 37 (LSG) : « …Va, et toi, fais de même » et pour la troisième fois il tomba sur Jean 13 : 27 (LSG) qui dit : « …fais-le promptement. » Devait-il conclure que la volonté de Dieu pour sa vie était qu’il aille se pendre comme Judas Iscariote ? Sûrement pas.

Il est cependant coutume d’entendre dans le milieu chrétien qu’il faudrait prier pour connaître la volonté de Dieu. Les phrases que nous avons l’habitude d’entendre ressemblent à peu près à ceci : « Prie pour savoir si ce voyage est dans la volonté de Dieu… Prie pour savoir si Dieu veut que tu investisses dans ce projet… Prie pour que Dieu te dise si c’est l’homme/la femme de ta vie, etc. ». La méthode que l’on nous a souvent suggéré pour connaître la volonté de Dieu est de prier. Mais, on nous a rarement expliqué comment Dieu répond à ce type de prière. Dans ce cas, suffirait-il d’être convaincus dans notre for intérieur pour être sûrs et certains que Dieu nous a parlé ? Suffirait-il simplement d’être remplis d’une paix intérieure pour savoir que ce que nous avons à cœur est la volonté de Dieu ? Ou devrions-nous éprouver autre chose pour en être sûrs ? Que nous dit la bible à ce sujet ?

Etre rempli de la connaissance de la volonté de Dieu

Colossiens 1 :9-11 (LSG) : « C’est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous avons été informés, nous ne cessons de prier pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de Sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle. Pour marcher d’une manière digne du Seigneur et Lui être entièrement agréable, portant des fruits en toute sorte de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu, fortifiés à tous égards par Sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients »

Être rempli de la connaissance de la volonté de Dieu est étroitement lié au fait de connaître les voies de Dieu. J’aimerais donner une image du travail que Dieu fait en nous afin de discerner Sa volonté. À l’école, l’enseignant donne des leçons sur diverses matières aux élèves et veille à ce qu’ils comprennent parfaitement ce qui a été enseigné. Lors de l’évaluation, les élèves qui ont relu leurs notes et bien assimilé la matière, réussiront avec brio. Par contre, tous ceux qui n’auront pas relu leurs notes, échoueront naturellement.

Il en est de même avec Dieu, Il nous révèle Ses pensées et Ses voies afin que nous puissions faire Sa volonté et agir en conséquence devant diverses situations de la vie. La volonté de Dieu est tout d’abord une qualité de vie que Dieu veut que nous manifestions au quotidien. Car si notre caractère et nos motivations sont corrects, alors nos choix le seront aussi. En effet, pour mieux comprendre si ce que nous comptons faire a été inspiré par l’Esprit du Seigneur, nous devons évaluer chacune de nos pensées à la lumière de la Parole de Dieu car : « …la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. » Hébreux 4 : 12 (LSG).

Ce verset Biblique, extrait du livre d’Hébreux, nous dit que la Parole de Dieu est comme le « Juge » des sentiments et pensées du cœur. Ce qui revient à dire qu’elle a la capacité de nous faire savoir si ce qui nous traverse l’esprit est bien ou mal. Un « juge » décide comme arbitre quand il y a un différend entre deux parties. En effet, le cœur de l’Homme ressemble à un instrument de musique. Le Saint-Esprit, un esprit mauvais ou l’esprit de l’Homme lui-même peuvent jouer cet instrument. Ainsi, quand tu fais face à des incertitudes, ouvre ta Bible et sonde les versets Bibliques qui cadrent avec ce que tu comptes entreprendre comme démarche. Aussi grande que soit la satisfaction émotionnelle, il n’y a rien qui puisse être considéré comme authentique à moins qu’elle ne s’appuie sur l’autorité d’un chapitre ou d’un verset des Écritures. « A la loi et au témoignage », Ésaïe 8 : 20 (LSG) doit toujours être la dernière preuve. Bien que la vraie puissance ne réside pas dans la lettre du texte mais dans l’Esprit qui l’a inspiré, nous ne devrions jamais sous-estimer la valeur de la lettre.

Discerner la volonté de Dieu

Romains 12 :2 (BFC) « Ne vous conformez pas aux habitudes de ce monde, mais laissez Dieu vous transformer et vous donner une intelligence nouvelle, vous pourrez alors discerner ce que Dieu veut : ce qui est bien, ce qui lui est agréable et ce qui est parfait. »

Le passage Biblique ci-dessus parle du « discernement » de la volonté de Dieu. Le discernement selon le dictionnaire est la faculté de l’esprit qui sert à distinguer les choses, à séparer, à juger sainement… Il est difficile de comprendre avec exactitude le plan de Dieu mais il est possible, après réflexion et avec l’aide du Saint-Esprit, de saisir ce que Dieu accomplit en nous, avec nous et autour de nous. Il ne suffit donc pas seulement d’être plein de conviction mais il faut également discerner les « clins d’œil » que Dieu nous fait. Si notre intelligence a été renouvelée par la Parole de Dieu, nous serons capables de reconnaître les différents feux de signalisation divins et reconnaître la main invisible de Dieu au travers de Ses actions.

Loin de moi l’idée d’affirmer que nous pouvons mettre Dieu dans une boîte et savoir exactement comment Il agit. J’aimerais plutôt nous faire comprendre que dans tout ce que Dieu fait, Il prend soin de laisser une empreinte ou une signature. Si Dieu aimerait par exemple que tu construises un orphelinat ou que tu te rendes dans un pays en particulier, Il fera en sorte que cette pensée occupe tes journées : tu pourras en entendre parler quand tu allumes la télévision, en surfant sur internet, ou même alors en traversant une rue. Bref, tu peux discerner la volonté de Dieu par de nombreux signes qui peuvent ressembler à des miettes de pains que le Seigneur laisse derrière nous, pour que nous sachions emprunter le même chemin que Lui, car : « Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde » Job 33 :14 (LSG).

De toute façon, l’Enfant de Dieu qui a le cœur obéissant sera soutenu dans tous ses pas. Il fera ce qui est bien ; par conséquent, il fera ce qui est prudent.

Sois béni(e) !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close