Search

Que faire pour que mes bons vœux pour 2019 se réalisent ?

Cet article est la suite de celui que j’ai été inspiré à écrire et qui a pour titre « les vœux ne sont que des vœux, ils n’ont pas le pouvoir de changer des vies ». Vous pouvez le lire ICI.

En effet, une chose est de recevoir une parole de bénédiction, et c’en est une autre, bien différente, que de la voir s’accomplir. Les vœux ne s’accomplissent pas parce qu’ils sont beaux, bien formulés et présentés de bon cœur. Ils s’accomplissent en fonction du cœur qui les reçoit.

3 Jean 1 : 2-3 (FMAR) « Bien-aimé, je souhaite que tu prospères en toutes choses, et que tu sois en santé, comme ton âme est en prospérité. Car je me suis fort réjoui quand les frères sont venus, et ont rendu témoignage de ta sincérité, et comment tu marches dans la vérité »

Ce verset est une belle illustration de comment les choses se passent, tant prospérer en toutes choses renferme tous les vœux que l’on pourrait se faire ou recevoir. Tout ce que tu seras et auras dans le physique sera fonction de ta bonne santé spirituelle. L’âme ici ne renvoie pas au siège de tes émotions mais plutôt à ton esprit. C’est de ta prospérité spirituelle que découlera ta prospérité physique à tous égards. C’est le point de départ. Toutes les fois donc qu’on te présente des vœux, demande toi si ton esprit est suffisamment en bonne santé et s’il est spirituellement assez prospère pour engendrer de telles choses dans le physique. Car oui, tout part de l’esprit ; en bien ou en mal, tout ce que tu vis dans le physique provient de l’état de ton esprit qui est ton vrai toi. C’est pourquoi le vœu de l’Apôtre Jean envers Gaïus a toutes les chances de s’accomplir. Es-tu quelqu’un de spirituellement prospère ? Si oui, tu prospèreras également et facilement dans le physique. Sinon, arrête toi et règle ce préalable d’abord.

Être spirituellement prospère 

Ton esprit prospère quand tu le nourris de la Parole de Dieu et d’obéissance, car la nourriture de l’esprit nous l’apprend le Maître, c’est de faire la volonté du Père (Jean 4 : 34). L’obéissance à la Parole de Dieu te fait porter du fruit de l’esprit et ces fruits sont visibles aux yeux de tous. A ce stade, ton esprit est prospère car continuellement édifié. Dès lors, la prospérité dans tous les domaines de ta vie est à ta portée.

Prenons un exemple tout simple pour mieux comprendre. Tu es peut-être souffrant et l’on te souhaite la guérison, une bonne santé. Si tu ne t’assures pas que ton esprit est déjà lui en bonne santé, jamais ton corps ne pourrait manifester cet état de forme. C’est ce que nous révèle la Bible à travers le livre des proverbes :

Proverbes 18 : 14 (LSG) « L’esprit de l’homme le soutient dans la maladie ; mais l’esprit abattu, qui le relèvera ?

C’est un fait scientifiquement prouvé que les patients ayant les plus grandes chances de guérir et qui guérissent rapidement sont ceux qui s’accrochent à la vie. La guérison vient de ton esprit ; si tu as un esprit abattu, rien n’est possible pour toi avant d’avoir réglé ce problème.

Un autre exemple. Disons qu’on te souhaite d’être financièrement prospère mais toi déjà dans ta tête, tu as un problème avec la richesse. Tu crois que Dieu ne voudrait pas que nous soyons riches, que la richesse matérielle est du diable et est bon chrétien, un chrétien pauvre. Alors, on a beau t’adresser les plus beaux vœux ; déclarer avec toutes les onctions possibles sur ta vie, tu mourras pauvre. Etc.

Être spirituellement prospère, c’est être rempli de la connaissance et avoir une intelligence renouvelée. C’est la mettre en pratique au quotidien, dans chaque aspect de sa vie ; c’est la matérialiser, à travers tout ce que l’on vit tous les jours.

Faire de l’Eternel ses délices

On connaît tous ce verset, qui fait partie des plus populaires de la Bible :

Psaumes 37 : 4 (LSG) « Fais de l’Eternel tes délices, et Il te donnera ce que ton cœur désire »

On ne le comprend pas toujours dans le bon sens; mais il revient à dire de chercher Dieu et qu’Il soit l’objet de ta convoitise en permanence. Et puisqu’Il se laisse trouver par qui Le cherche, le désir de ton cœur (qui est Lui en l’occurrence) sera assouvi. Autrement dit, Il viendra combler la soif de Lui dans ton cœur et ainsi, ton cœur aura ce qu’il désire.

Maintenant, puisque la partie qui t’intéresse c’est le matériel, sache que quand tu as Dieu, tu as tout autre chose sans même devoir le demander, car Dieu est la source de tout. Je t’encourage donc à chercher le Dieu qui donne la bénédiction, plutôt que la bénédiction sans Dieu, qui ne servira qu’à te détruire.

Transformer le vœu en prière

Quand tu reçois un bon vœu que ton esprit accepte, présente-le à l’Eternel, car c’est Lui qui accomplit tous tes vœux. Cela se fait au travers de la prière, une prière faite avec foi. Il y a des vœux, particulièrement ceux qui viennent de personnes ointes, qui sont davantage des déclarations prophétiques qu’il faudrait posséder spirituellement. Un bon vœu, qu’il vienne de toi ou d’autrui doit se faire accompagner de prières ; autrement, il demeure un vœu. C’est pourquoi Paul pouvait dire : « Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’il soient sauvés » Romains 10 : 1 (LSG). Le vœu de ton cœur, c’est ce que tu veux, quand tu le présentes à Dieu, il devient une requête de prière. Or, Dieu exauce les prières.

Psaumes 10 : 17 (LSG) « Tu entends les vœux de ceux qui souffrent, ô Eternel ! Tu affermis leur cœur ; tu prêtes l’oreille »

Faire le sacrifice qu’il faut

Les Juifs avaient pour coutume de présenter des offrandes sacrificielles à l’Eternel pour l’accomplissement de leurs vœux. Ils appelaient ça des sacrifices de prospérité (Lévitique 7 : 16 ; Nombres 29-39). Même si nous ne sommes plus sous la loi, il est des principes dont ceux concernant les honneurs dus à l’Eternel qui ne changeront jamais dans l’esprit, même si de façon factuelle il ne s’agira plus d’immoler des bêtes. Aujourd’hui encore, tu dois posséder spirituellement l’accomplissement de tes vœux par un sacrifice. Ce sacrifice peut être simplement la louange, en ce que tu commenceras à louer Dieu de ce que tes yeux physiques n’ont pas encore vu. Cela peut être une offrande ou simplement un sacrifice de ton temps pour Le servir, etc. Toujours est-il que lorsqu’on te dit tu es béni, fais une offrande. C’est aussi ça que d’honorer le principe de la semence et de la moisson. Lorsque tu sèmes, tu donnes à Dieu un récipient pour qu’Il y déverse la bénédiction. En effet, la bénédiction est toujours d’abord spirituelle. Elle n’est pas à première vue visible dans le physique. Il faut donc poser des actes dans le physique, pour l’amener à manifestation. C’est comme à la création; Dieu créa l’Homme esprit (Genèse 1 : 21) mais en même temps on nous dit qu’il n’y avait point d’homme sur la terre pour la cultiver (Genèse 2 : 5). En réalité l’Homme existait déjà dans la dimension spirituelle, mais il lui fallait un corps physique, pour interagir avec la création. Dieu prit alors de la poussière de la terre et forma un corps à l’Homme, afin que l’esprit l’habite (Genèse 2 : 7) et l’Homme devint à partir de là, un être vivant. Le processus est le même avec la bénédiction. Lorsqu’une parole de bénédiction est libérée sur ta vie, c’est l’esprit de la bénédiction qui est libéré. Mais il lui faut un corps, pour qu’il se manifeste dans le physique et que tu en ressentes les effets dans ta vie. Ce corps, c’est bien souvent l’offrande que tu présentes à Dieu, ou plus généralement, le sacrifice que tu es prêt(e) à faire, pour matérialiser la bénédiction.

Par ailleurs, lorsque la Bible déclare dans Ephésiens 1 : 3 que nous sommes bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ, cela relève du même principe; la bénédiction est spirituellement disponible pour tous. La Bible fait d’ailleurs bien de préciser que ce sont des bénédictions spirituelles. Après dans la pratique, il y a une catégorie de chrétiens qui manifestent cette bénédiction, tandis que d’autres semblent être des oubliés de Dieu. Mais à la base, Dieu a béni tout le monde. La réalité est que certains paient le prix pour entrer dans leurs bénédictions, et d’autres non, comptant sur la grâce pour que le poulet leur tombe tout rôti du ciel. C’est mal comprendre le mécanisme de la grâce. Tout est grâce oui, mais ici cette grâce consiste à te révéler le sacrifice à faire et à te donner la capacité de le faire, pour entrer dans tes bénédictions. Car oui, il y a toujours un prix à payer quelque part.

Toutefois, sache que le sacrifice qui a le plus de valeur aux yeux de Dieu, c’est ton obéissance. Car, comme nous l’enseigne l’Ecriture, « l’obéissance vaut mieux que les sacrifices » 1 Samuel 15 : 22 (LSG).

Heureuse année 2019, puisse-t-elle être ton année de  maturité spirituelle au nom de Christ-Jésus !

6 comments

  1. Je veux dire merci au Seigneur de m avoir sortir vivante de mon opération je lui dois tout de ma vie que sa grâce repose sur ma vie amen! Je ne cesserai jamais de le servir jusqu’à la fin de mes jours sur terre Amen !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close