Search

Comment gagner des âmes sur les réseaux sociaux ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Si tu connaissais un remède contre le Covi-19, je suis persuadé que tu utiliserais toutes les ressources disponibles pour propager la nouvelle. Car plusieurs vies pourraient être ainsi épargnées. Mais tu connais bien mieux que cela : la bonne nouvelle du Salut en Christ.

Nous vivons une période des plus passionnantes de l’histoire de l’Église. Des possibilités infinies et des technologies avancées réinventent les rapports humains et réduisent les frontières qui nous séparent. Une église en Afrique qui souhaite organiser une évangélisation en Australie devrait mobiliser des millions de dollars rien que pour le transport, la logistique et l’hébergement.

Mais aujourd’hui grâce à un smartphone et une connexion internet de moins d’un dollar, je peux publier un message de l’Afrique, qui impactera la vie d’une personne vivant à l’autre bout du monde et ce avec la même efficacité qu’une évangélisation classique.

Les hommes sont de plus en plus sédentaires, mais se rencontrent de plus en plus en ligne, sur les réseaux sociaux. Nos églises et nos méthodes d’évangélisation doivent se réinventer, s’adapter afin de toucher et amener plus de gens à entrer dans la famille de Dieu.

Dans cet article, nous verrons ensemble comment débuter une stratégie d’évangélisation web, orientée réseaux sociaux et dans un prochain article, nous aborderons des techniques clefs en main pour gagner les âmes à Christ via ces réseaux.

Qui est-ce que je veux gagner à Christ ?

À la faveur de la rédaction de cet article, je me suis souvenu des vacances que j’avais passé dans un campement de pêcheurs au bord du littoral ivoirien. Les pêcheurs utilisaient un type de filet en particulier pour le type de poisson qu’ils désiraient pêcher. On n’utilise pas le même filet de pêche pour pêcher des brochets et des carpes.

Il n’y a pas méthode unique pour pêcher. Chaque poisson va demander une stratégie particulière et c’est pareil pour les hommes que nous désirons gagner au Seigneur. Nous devons avant de débuter notre évangélisation, veiller à bien définir notre cible principale. Lorsque Jésus envoya Ses disciples faire leur première campagne d’évangélisation, Il a défini Sa cible de manière très précise :

Matthieu 10 : 5-6 (LSG) « Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains ; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. »

Penses-tu que Jésus était raciste ? Jésus n’avait pas de préjugés bien évidemment ; Il avait une stratégie tout simplement. Elle consistait à concentrer les actions des disciples vers leurs propres compatriotes juifs, afin de les rendre plus efficaces.

Où trouver ces personnes ?

Lors de mon séjour, j’ai remarqué aussi que les pêcheurs ne partaient pas toujours dans la même direction et ne jetaient pas toujours leurs filets dans le même endroit. Ils savent que les poissons se cachent et se nourrissent à différents endroits et à différents moments de la journée. Ils n’ont pas faim tout le temps.

Sur internet, nous devons identifier le type de médias (Facebook, Instagram Snapchat, Tweeter, TikTok, linked in, YouTube, Pinterest…) qu’utilisent les incroyants que nous voulons atteindre. Ce qu’ils utilisent comme support pour se connecter (Téléphones, tablettes, ordinateurs).

Si nous voulons que notre message du salut soit reçu par notre cible, il faudrait qu’il soit visible par elle et dans un format adapté au canal que nous utiliserons. Allons-nous faire des publications dans le fil d’actualité ? Allons-nous plutôt privilégier les statuts, les images, les vidéos, du texte ? 

Le point suivant nous explique pourquoi nous procédons de la sorte.

Penser comme notre cible

Pour attraper des poissons, il est utile de comprendre quelles sont leurs habitudes, leurs préférences et leurs types d’aliments favoris. Certains préfèrent nager en eaux profondes, d’autres se cacher derrière les rochers.

Jésus connaissait souvent ce que pensaient les incroyants (Matthieu 9.4 ; Marc 2 : 8 ; Luc 5 : 23). Si Ses méthodes étaient efficaces, c’est parce qu’Il était capable de comprendre et désamorcer les barrières mentales qui s’élevaient dans l’esprit des incroyants.

Voici une traduction faite en français de ce verset tiré à l’origine de la version NCV (New Century Version).

Colossiens 4 : 5 (NCV traduit en français) « Soyez intelligents dans votre manière de vous comporter avec les gens qui ne sont pas croyants, tirant parti de toute occasion possible ».

Plus on est ancien dans la foi, moins on pense comme un incroyant. Nos intérêts et nos valeurs changent. Nous aurons tendance à parler aux incroyants en des termes qu’ils ne comprennent pas et nous ne serons pas en mesure de les comprendre non plus. Comment gagner une personne à Christ lorsqu’elle et nous ne parlons pas le même langage ?

Nous devons nous aussi nous intéresser à ce qui passionne et capte l’attention des incroyants sur le net. Nous inscrire sur les mêmes réseaux qu’eux, nous abonner aux mêmes pages, converser avec eux… Ceci pour mieux les comprendre, adapter notre stratégie d’évangélisation et leur communiquer notre message sur les médias sur lesquels ils sont plutôt présents.

Une approche taillée sur mesure

En parcourant les évangiles, on se rend compte que Jésus n’avait aucune approche précise pour évangéliser les gens. Il commençait tout simplement là où les gens se trouvaient. Quand Il était avec la femme au puits, Il parlait des eaux de la vie ; quand Il était avec les pêcheurs, Il parlait de pêche ; avec les paysants, Il parlait de semence.

Paul a toujours permis à sa cible de déterminer son approche. Il a décrit sa stratégie dans 1 Corinthiens 9 : 22 (LSG) « J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns ». Certains pourraient traiter Paul d’hypocrite. Cela est faux. Il était stratégique. Il ne déformait pas les Saintes Écritures ; son unique motivation était de voir les gens sauvés.

Le type de matériel de pêche que nous utilisons est fonction du type de poisson que nous voulons pêcher. Nous devons utiliser l’appât et l’hameçon qui correspondent le mieux au poisson.

Si dans la vie de tous les jours la pêche peut être considérée comme un loisir, un passe-temps, « la pêche aux hommes » est une activité sérieuse. Cela doit devenir le mode de vie du chrétien. Cette activité requiert une bonne préparation de notre part.

Dans un prochain article, nous verrons ensemble les techniques et méthodes pratiques pour faire de nous des « e-évangélistes » à la Gloire de Dieu. 


PARTAGER L'ARTICLE SUR

6 comments

  1. très bon message,je pourrais fait mieux dans ma quête d’évangélisation…merci beaucoup que Dieu vous bénisse d’avantage au nom tout-puissant de Jésus.amen

  2. très bon message,je pourrais fait mieux dans ma quête d’évangélisation…merci beaucoup que Dieu vous bénisse d’avantage au nom tout-puissant de Jésus.amen

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close