Search

Comment mettre un terme à une relation amoureuse avec grâce ?

Le temps de fréquentations est là pour voir si nous sommes prêts à vivre avec cette personne pour toujours. Parfois, nous réalisons que non, cette relation ne peut pas continuer. Comment rompre avec quelqu’un en minimisant les dégâts?

Tristement, les histoires d’amour ne se terminent pas toutes par un mariage. Il est possible de passer quelques jours, même plusieurs mois, à fréquenter une personne pour se rendre compte que vous ne pourrez jamais vivre au quotidien à ses côtés. Même si elle est chrétienne et en feu pour Dieu, vous devez continuellement faire des compromis pour la satisfaire. Il a un désir ardent d’ouvrir une église en Afrique et vous avez à cœur les enfants du Nord du Québec. Elle a grandit dans un milieu chrétien charismatique et elle croit dans les miracles et le parler en langues, et vous préférez le côté respectueux des rites solennels et des moments de méditation silencieuse. Oui, vous partagez la même foi, le même amour pour Dieu, mais vous avez des personnalités incompatibles. C’est possible, et il est toujours mieux de vous en rendre compte AVANT de vous marier, car après le mariage, il sera trop tard pour rompre.

Une fois que vous avez bien réfléchi à la situation, que le Saint-Esprit vous a confirmé que vous ne devriez pas marier cette personne, vous devez rompre la relation. Chaque rupture crée des blessures. Oui, ce sera difficile pour l’autre personne d’entendre votre conclusion, mais vous pouvez minimiser les dégâts en suivant ces quelques conseils :

1. Ne le faites pas sous l’influence de la colère

Lorsque nos passions sont opposées, il est fort probable que nous allons avoir des disputes ou de vifs débats. Ce n’est pas lorsque nous sommes en colère contre l’autre personne que nous devons annoncer notre retrait de cette relation. Amenez votre colère à Dieu d’abord et purifiez votre cœur. Lorsque vous serez en paix, ce sera là le bon moment de mettre les cartes sur table.

2. Rappelez-vous que vous parlez à un enfant de Dieu

Même si cette personne n’est pas compatible avec vous, cela ne veut pas dire qu’elle n’est compatible avec personne. Elle est aimée et choisie de Dieu, et vous devez donc la traiter avec tout le respect que vous devez à vos frères et sœurs dans le Seigneur. De même, refusez de parler en mal contre cette personne après votre relation. Elle n’était pas compatible avec vous d’un point de vue marital, mais cela ne diminue en rien sa valeur aux yeux de Dieu.

3. Faites-le rapidement

N’étirez pas la relation pendant des mois et des mois juste “au cas” où cette personne changerait avec le temps. Vous ne devez pas rompre dès le premier conflit, évidemment, mais si les disputes se multiplient, ne vous forcez pas dans cette relation. Plus vous attendez pour rompre, plus la blessure sera grande.

4. Faites-le complètement

Si vous décidez de terminer cette relation, faites-le complètement. N’entrez pas dans la zone “restons seulement amis”, car généralement, c’est un mensonge. Et dire cela laisse parfois un espoir à l’autre personne, ce qui n’est pas gentil non plus.

5. Faites-le!

Ne soyez pas lâches! Certaines personnes ne disent jamais qu’elles veulent rompre : elles arrêtent de retourner les appels, ne répondent plus aux messages… elles disparaissent de la surface de la Terre! C’est une attitude très lâche et irrespectueuse. Prenez votre courage à deux mains et faites ce qui doit être fait. Vous vous sentirez beaucoup plus libres par la suite.

Enfin, gardez en tête que ce n’est pas parce que cette relation n’a pas fonctionné que vous resterez seul à jamais. Appréciez les bons moments que vous avez vécu avec cette personne, acceptez vos torts et réfléchissez à ce que vous ferez de mieux la prochaine fois. Prenez le temps de réévaluer votre liste de critères et de remettre vos priorités dans le bon ordre.

Ne retournez pas tout de suite en mode recherche. Même si c’est vous qui terminez une relation, vous aurez certainement aussi des blessures à guérir. Il faut également éviter de “remplacer” un partenaire par un autre, car ce serait un peu injuste pour le “remplaçant”, qui serait constamment sous les feux de la comparaison. N’oubliez pas que seul Dieu peut combler notre vide ou solitude. Ne vous précipitez pas dans une relation tant que ce fait n’est pas établi dans votre cœur.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close