Search

Comment ne pas envier les femmes qui ont des enfants quand toi tu en désires éperdument ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Notre Père Céleste est le Créateur. Ayant été créés à Son image, nous avons également en nous, pour la plupart, ce même désir de créer. Par conséquent, nous pouvons comprendre la frustration d’une femme qui désire ardemment avoir un enfant, mais qui n’y arrive pas. Si c’est ton cas, ce désert par lequel tu passes, ton Père là-haut le voit. Tu croises sûrement des mamans ou futures mamans dans ton désert et tu es peut-être tentée…de les envier. L’envie est un sentiment destructeur de l’esprit. Ensemble, nous allons voir comment ne pas envier les femmes qui ont des enfants quand toi tu en désires éperdument.

Refuse l’envie sinon, elle te détruira.

Tout d’abord, ne culpabilise pas en lisant cet article, mais renouvelle ton intelligence. Nous avons tous au moins une fois dans nos vies, ressenti de l’envie. La chair est faible et Jésus Lui-même le savait. Nous pouvons être amenés à cautionner l’envie dans notre cœur. Elle est souvent si bien justifié, que nous n’arrivons pas à la voir comme un réel péché. Comme pour tous les sentiments que ta chair peut t’envoyer, Dieu regardera à ta réponse.

Alors pourquoi ne pas envier les femmes qui ont des enfants quand ta situation est difficile ?

Premièrement, parce que l’envie n’a jamais amené Dieu à exaucer une prière. Comment le serpent a su séduire Eve dans le jardin d’Eden? En faisant naître l’envie en elle. Tout acte de péché est précédé par un sentiment d’envie, qu’on appelle convoitise. C’est la raison pour laquelle Jésus dit que l’adultère commence dans le cœur. L’envie est un sentiment d’amertume qui nous ferme la porte du Royaume de Dieu.

Deuxièmement, l’envie est également un sentiment d’orgueil. En enviant une femme qui a des enfants, tu considères que tu serais mieux placée qu’elle pour en avoir. En plus de cela, tu es également en train d’insinuer dans ton cœur que, Dieu s’est trompé, ou qu’Il n’a pas bien réfléchi quand Il lui a donné cet enfant. Et nous savons, toi et moi, que Dieu est parfait.

Nous avons malheureusement, souvent tendance à penser que le diable cible principalement nos biens matériels, notre santé, nos proches etc… Sache que toutes ces choses ne sont que des dommages collatéraux. Je sais, cela peut paraître fou mais, satan a en tête, autre chose, de beaucoup plus important. La cible principale du diable dans ta vie est l’amour de Dieu en toi.,

L’amour de Dieu un puissant antidote!

1 Corinthiens 13:3-4 (Semeur) : “Si même je sacrifiais tous mes biens, et jusqu’à ma vie, pour aider les autres, au point de pouvoir m’en vanter, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert de rien. L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. »

L’amour est bien plus qu’un battement de coeur comme le monde veut nous le faire croire. L’amour est l’une des armes les plus puissantes du Royaume de Dieu et le diable le sait. L’amour de Dieu en toi, doit se réjouir de la grâce de Dieu dans la vie des autres. Et surtout, n’attends pas de ressentir l’envie de le faire, ta chair est capricieuse. Penses-tu que Jésus avait ressenti l’envie d’aller à la Croix ? Je ne pense pas, mais Il a obéi. Pourquoi ? Par amour.

Matthieu 22:36-39 (Semeur) : “Maître, quel est, dans la Loi, le commandement le plus grand ?Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le commandement le plus grand et le plus important. Et il y en a un second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Si Jésus Lui-même te dit que le commandement le plus important est l’amour, c’est qu’il y a une raison. C’est l’amour qui a poussé Dieu le Père à sacrifier Son fils unique, pour nous qui étions encore couverts de péchés. Rends grâce pour la vie de ces femmes, fais-leur du bien, sème dans leur vie, ton Père qui est dans le Ciel te le rendra. Nous avons plusieurs exemples dans la Bible où des personnes en attente d’enfants, ont décidé de faire du bien :

Genèse 18:10 (LSG): “L’un d’entre eux dit: Je reviendrai vers toi à cette même époque; et voici, Sara, ta femme, aura un fils.”

Pourquoi une telle Parole ? Trois hommes marchaient sous la chaleur du jour. Abraham les voyant, ne put s’empêcher de leur offrir l’hospitalité. L’action de bonté d’Abraham envers des personnes qu’il ne connaissait pas, a déclenché une parole puissante de bénédiction sur sa vie. Nous avons souvent tendance à voir des personnes comme Abraham comme des personnages imaginaires. Sache qu’ils ont existé et que si Dieu a pu le faire pour Son serviteur Abraham, Il en fera d’autant plus pour toi Sa fille, Son fils. Mais ce n’est sûrement pas en enviant et en marmonnant que ta promesse se déclenchera.

Romains 4:18 (LSG) “Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu’il devint père d’un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit : Telle sera ta postérité.”

En te réjouissant pour ces mamans, en les valorisant, tu montres à Dieu que tu as toujours foi en Lui, que malgré la situation, tu continues d’espérer. Sache que tu n’es ni la première, dans ta situation et encore moins la seule. Apprends, non plus à prier pour ton enfant, mais au nom de toutes ces femmes qui elles aussi, sont dans l’attente de leur promesse. Job est un bel exemple de la puissance d’une telle prière :

Job 42:10 (LSG) : “L’Eternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut prié pour ses amis; et l’Eternel lui accorda le double de tout ce qu’il avait possédé.”

Sache que tu dois non seulement, valoriser la bénédiction dans la vie de ces femmes, mais aussi dans la tienne, au travers du contentement. Le contentement n’empêche pas d’espérer, attention ! Le contentement t’amène à valoriser et à rendre grâce pour ce que Dieu a déjà accompli dans ta vie.

Matthieu 14:19 (LSG) “Il fit asseoir la foule sur l’herbe, prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, Il rendit grâces. Puis, Il rompit les pains et les donna aux disciples, qui les distribuèrent à la foule”.  

Le contentement déclenche la bénédiction ainsi que la multiplication. L’envie est l’ennemi du contentement. En fait l’envie est l’ennemi de l’amour.

1 Jean 4:16 (LSG) Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

Alors rejette l’envie qui monte en toi et manifeste désormais l’amour de Dieu envers toutes ces femmes. Tu n’as pas idée des bénédictions qui pourront en sortir. Israël a passé 40 ans dans le désert car les israélites n’avaient pas été capables de reconnaître et valoriser la main de Dieu. Reconnais la main de Dieu dans la vie de ces femmes mais aussi dans la tienne. Ton Père dans les Cieux te voit et crois moi, Il ne t’a pas oubliée.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close