Search

Comment prier pour le caractère de mon époux/épouse ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Le mariage est béni de Dieu mais cela ne veut pas dire que notre union ne devra pas traverser des tempêtes dont la source est principalement le manque de prière pour notre partenaire. Le mari et la femme représentent l’équipe céleste ici-bas. Une équipe regarde vers le même objectif et si l’un tombe, l’autre le relève. Prier pour notre époux ou notre épouse n’est pas optionnel ou seulement valable lorsque tout va bien. C’est d’autant plus utile lorsque tout va mal, c’est à ce moment précis que la prière est indispensable. Mais comment prier pour notre époux ou notre épouse ?

L’humilité précède la gloire

Prier pour le caractère de notre époux est une excellente disposition de cœur, si nous prenons le temps de demander avec sincérité au Saint-Esprit de nous révéler l’origine de ce caractère qui aujourd’hui pose problème. Bien-aimés, nous devons être humbles et honnêtes avec nous-mêmes. Si le caractère de notre époux ou de notre épouse a besoin de sanctification, alors qu’en est-il du nôtre ? Il est important, lorsque nous ployons les genoux devant notre Père céleste, de nous assurer que les prières que nous élevons vers Son trône ont un agréable parfum. Nous devons nous assurer de vouloir bénir notre époux ou notre épouse et non exiger de Dieu une transformation de son caractère pour notre propre confort ou notre moi.

Par exemple, une épouse qui prie que son mari soit moins avare, pour lui acheter plus de chaussures ou de sacs, alors que son époux travaille dur pour subvenir aux besoins de toute la famille ; ou bien un mari qui prie pour que son épouse soit plus épanouie dans l’intimité, voire plus ouverte, alors il y a une mauvaise compréhension de ce qu’est la prière. En priant ainsi, nous confortons nos désirs charnels, notre moi et la critique, et l’autre, notre moitié n’est plus le sujet principal de cette prière. Il n’y a rien de mal à vouloir des sacs ou des chaussures, ou une vie sexuelle épanouie, mais est-ce réellement là la priorité lorsque nous prions pour notre époux ou notre épouse ? La source, la cause du problème devrait en être le sujet. Dans le lieu secret, avec un cœur bien disposé, l’Esprit Saint nous révélera la vérité et alors nos prières ne seront plus orientées vers le résultat mais sur l’origine du mal. Proverbes 16 :18 (LSG) : « L’arrogance précède la ruine, et l’orgueil précède la chute » mais Proverbes 15 :33 (LSG) : « L’humilité précède la gloire ». La parole nous invite à nous humilier et à considérer l’autre comme au-dessus de nous, et quel endroit plus propice à cela, que le lieu secret ?

Humilions-nous et acceptons de demander à la trinité ce que nous faisons de mal, ou ce que nous ne comprenons pas dans le caractère de notre mari ou de notre femme. Le Saint-Esprit nous donne cet esprit de révélation. Les choses cachées deviennent claires et avec nos prières orientées vers le bien-être de notre moitié, nous discernerons la vérité et combattrons puissamment les ténèbres qui rôdent autour de nos foyers.

Éphésiens 1:16-19 (LSG) : « Je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans Sa connaissance, et qu’Il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à Son appel, quelle est la richesse de la gloire de Son héritage qu’Il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de Sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de Sa force. »

Ce passage nous donne la clé d’une prière ciblée et efficace, qui diffuse un doux parfum dans les lieux célestes. En priant ainsi pour notre moitié, soyons assuré que l’exaucement sera là, et que le caractère de notre partenaire sera transformé à l’image de Christ, pour Sa gloire. Prions également en ce sens pour nous-même d’abord, car avec les yeux du cœur illuminés, le caractère de notre partenaire, aussi difficile soit-il, sera tolérable et même aimable. Oui ! Jésus nous inondera de Sa compassion et alors nous entrerons pleinement dans notre premier appel qui est d’aimer notre prochain comme nous-même.

La prière un acte d’amour

La prière est une arme, oui, mais notre époux ou notre épouse n’est pas notre ennemi. Nous sommes partenaires, peu importe les douleurs, les erreurs, les non-dits, les mensonges. La parole nous dit dans 1 Pierre 4 :7-8 (Darby) : « Mais la fin de toutes choses s’est approchée ; soyez donc sobres et veillez pour prier ; mais, avant toutes choses, ayant entre vous un amour fervent, car l’amour couvre une multitude de péchés ». Mieux encore, dans Colossiens 3 :14 (Darby) la Bible déclare : « Mais par-dessus toutes ces choses, revêtez-vous de l’amour, qui est le lien de la perfection. » En prenant intentionnellement la décision de nous revêtir de l’amour, alors notre prière ne sera plus centrée sur nous, mais sur le bien-être de notre moitié. Nous nous laisserons guider sous l’inspiration de l’Esprit Saint, vers une intercession fervente et sincère, qui ne sera plus dirigée vers nos besoins égoïstes mais vers les besoins de l’autre.

Le prophète Jérémie Sourdril, lors d’une de ses émissions Prières inspirées, avait donné une image parlante et vraie de ce que représente la prière : c’est prendre par la main notre époux ou notre épouse pour l’emmener dans notre lieu secret, devant Dieu le Père. C’est symbolique, puisqu’il ou elle n’est pas présent ; mais garder cette image en tête, dispose automatiquement bien notre cœur, afin que nos prières et nos demandes soient centrées sur l’amour de Christ et non sur nos désirs charnels.

Parfois, il peut être décourageant de prier pour son mari ou sa femme sans voir de changements réels se pointer à l’horizon. Mais là encore, il est de notre devoir de ne pas se laisser guider par nos sentiments, ou nos émotions mais uniquement par la Parole de Dieu qui nous dit dans Éphésiens 6 :18 LSG : « Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. » Persévérons donc dans la prière mais en étant revêtu de l’amour du Père. 

Pour demeurer dans cet amour, une clé existe dans la Parole : la reconnaissance. Rendre grâce à Dieu aligne notre corps, notre âme avec le Saint-Esprit. Philippiens 4 :6 (LSG) nous le dit : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. » En rendant des actions de grâces à notre Père céleste, notre cœur est bien gardé ; il est aligné avec l’économie du Royaume des cieux. Même si cela peut paraître difficile, dans le nom de Jésus tout est possible. Cela demande un effort de notre part, mais par la grâce de Dieu, cette paix, cette joie, cet amour inconditionnel nous envahissent dès que nous décidons de demeurer dans la reconnaissance, y compris pour le caractère de notre femme et notre époux. Ainsi, dans le lieu secret, notre réservoir affectif sera rempli, notre vision sera changée et le combat sera mené par Dieu.

Notre époux/épouse, est un enfant de Dieu. Il l’aime tout comme nous et ne souhaite qu’une chose, le rendre conforme à Son image, tout comme Il le fait avec nous. N’oublions pas que Dieu est souverain de toute chose et que Lui seul juge. Il nous donne le discernement non pas pour juger ou pour prier comme le pharisien face au publicain dans cette parabole de Luc 18 : 11-12 mais pour bénir et aimer inconditionnellement notre époux ou épouse, comme Christ a aimé l’Église et S’est offert pour Elle. En gardant ces éléments en tête, alors notre prière ne sera pas un jugement édulcoré mais une bénédiction et Dieu pourra transformer en profondeur le caractère de notre partenaire de vie.

Comme le dit Lisa TerKeurst : « Dieu ne veut pas que je sois une femme qui « le répare », Dieu veut que je sois une femme qui l’aime ». Aimons notre époux et notre épouse, sans chercher à le/la changer, mais en l’acceptant pleinement comme il ou elle est. Dieu est à l’œuvre et Il agira puissamment avec des prières ferventes et remplies d’amour.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

7 comments

  1. Moi je vis en concubinage depuis 22 ans avec le père de mes 2 enfants mais cela fait un bon bout de temps que plus rien ne va dans mon couple o point ou j envisage une separation

  2. J’ai été béni et c’est la réponse à ma prière, mon couple est en péril et mon époux comme moi sont d’accord pour le divorce mais….le Saint-Esprit m’a mise le désir de vouloir donner une deuxième grâce à mon couple et je suis tombée sur ce message et le Seigneur me parle directement…..par obéissance et amour je le ferais au nom de Jesus-Christ. Soyez richement béni

    1. Très émouvant et édifiant, ça vient de changer ma perception de la prière pour mon époux et m’encourage à prier pour lui. Que Dieu continue de vous utilisé. Encore merci.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close