Search

Comment sortir de la dépendance émotionnelle et affective?

Peur d’être rejeté ou abandonné, besoin d’être rassuré, trouver sa valeur dans le regard des autres … Une quantité non négligeable de symptômes qui s’expriment lorsque nous sommes dans un cercle vicieux de dépendance émotionnelle et affective (cf article « Dépendance affective : quels en sont les symptômes ? » à lire ICI).

Dans ce genre de situation, comment s’en sortir ? Comment se détacher de ce besoin nocif à notre âme et surtout à notre coeur ?

Accepte-toi : n’attends pas autrui pour valoriser qui tu es

Tout commence par là.Quand nous dépendons affectivement et émotionnellement d’autrui, nous attendons inconsciemment de l’autre, qu’il accepte et aime en nous ce que nous ne sommes pas capables d’apprécier nous-mêmes ! En faisant cela, nous nous détruisons à petit feu. Nous permettons à l’autre d’avoir un pouvoir inconscient (ou conscient) sur nous. Nous devenons une marionnette acceptant tout venant de l’autre en contre partie de son affection. Non, non ! Nous ne devons pas faire ça !

Cela est l’exemple concret du manque de connaissance et de considération que nous avons de nous-mêmes. Nous devons impérativement connaître notre valeur, ce qui fait de nous quelqu’un d’unique, un être à part entière. Il nous faut connaître nos défauts, nos qualités, nos points forts, nos failles … Ces choses qui font de nous des êtres humains imparfaits aux yeux des hommes mais aimés et précieux aux yeux de Dieu.

Oui ! Recentre ton esprit et ton cœur sur ton Papa d’amour, sur Son regard et tu verras ce qu’il y a de plus beau en toi. De ce fait, tu n’auras pas besoin d’autrui pour valoriser ce qu’il y a en toi. Nous avons besoin de nous accepter tel que nous sommes, pour se défaire des dépendances affectives qui peuvent se créer.

Quand nous nous acceptons nous-mêmes, nous devenons puissants, car le monde n’a plus d’emprise sur qui nous sommes. Il n’y a rien de plus vicieux et malsain que les manipulations psychologiques d’autrui pour t’éloigner de ce qui fait ta force. Quand Christ vit en toi, c’est Son amour pour toi qui dirige ton cœur. Nous ne sommes plus des marionnettes sentimentales à cet instant, nous devenons des êtres avec une conscience de leur inestimable valeur aux yeux de Dieu et avec une foi inébranlable.

Apprends à t’aimer: ne dépends pas de l’amour d’autrui

Matthieu 22:39 (LSG)« Et voici le deuxième, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Dieu dit d’aimer notre prochain comme nous-même; c’est à dire, pas plus, pas moins, mais « comme » nous-même. De façon plus simple, ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse. Faisons le bien, aimons et traitons autrui comme nous aimerions qu’on nous traite, mais sachons trouver équilibre et justesse pour ne pas se perdre dans un amour qui ne nous valorise pas mais bien au contraire, peut nous détruire par la dépendance.

S’accepter et s’aimer vont de pair. Une fois que nous acceptons qui nous sommes entièrement, nous sommes prêts à nous aimer profondément et là, la puissance de Notre Père opère. Quand nous nous aimons, nous avons assez de respect, de considération et de valeur pour nous-mêmes pour ne pas nous laisser influencer et manipuler affectivement. Nous devenons moins sujets à la dépendance émotionnelle, car nous croyons en nous et nous avons foi en notre valeur et en l’amour avec lequel le Seigneur nous a créés. Cette assurance qui se crée devient notre arme la plus puissante pour aimer autrui sans dépendre de lui et sans jamais le faire passer avant Dieu et avant nous-même. Avec amour et foi nous créons cette arme qui nous protégera d’une dépendance quelconque.

Tu n’es jamais seul : Dieu est là et Il t’aime

Romains 8 :38-39 (LSG) « Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. »

Mathieu 28 :20 (LSG) « … et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde »

Le plus important est que Dieu est là, Il nous aime et Il nous protège. Joyce Meyer dans un de ses articles qui parle de stabilité émotionnelle évoque le Psaumes 91:1 qui dit « Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-Puissant. » Elle le traduit d’une façon plus littérale en disant : « Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut reste stable à l’ombre du Tout-Puissant. » Joyce Meyer explique que ce verset montre que la stabilité est possible, et qu’elle passe par Dieu. Voilà où résident la stabilité et donc l’amour de soi. Car lorsqu’on est stable émotionnellement, c’est qu’on a pu travailler sur soi pour trouver en Dieu la confiance et l’amour nécessaires pour évoluer tout en s’aimant tel que nous sommes.

Proverbes 3 :5-6 (LSG)« Confie-toi en l’Éternel de tout ton coeur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. »

Hébreux 13 :6 (LSG) « C’est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ; Que peut me faire un homme? »

Ne laissons pas autrui nous atteindre et nous corrompre. Ne laissons pas le monde avoir une emprise sur ce coeur que Dieu a formé en nous. Ne nous éloignons pas de l’essentiel. Si tes priorités sont mises sur les mauvaises personnes, tu t’éloigneras de ces beaux messages que Jésus nous a véhiculés. Nous en venons parfois à accorder plus d’importance à l’autre, ce que nous devrions éviter à tout prix. L’amour de Dieu est le seul qui ne créera pas de dépendance nocive mais bien une dépendance positive par rapport à notre évolution et notre développement personnel.

2 comments

  1. Merci, Dieu me parle à travers vos mots. Sortie tout juste de mauvaise expérience, je retrouve le courage et la foi de passer outre de la dépendance émotionnelle qui m’emprisonnait depuis des années. Merci

  2. Merci .Il y a toujours ce manque d’être considéré et aimé des autres .Oui Dieu nous comble et cette dépendance nous tue peu à peu si on ne se focalise sur la valorisation que Dieu nous accorde.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close