Search

Comment sortir victorieux d’une épreuve ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Que ce soit une maladie, l’attente d’une promesse qui tarde ou un temps de manque ou encore une persécution, tout enfant de Dieu passe un jour ou l’autre par des moments difficiles. Des moments où on se sent seul, perdu, incompris où on a l’impression que même Dieu nous tourne le dos. La bonne nouvelle c’est que ces difficultés ont toujours une  fin. Mais comment rester ferme jusqu’au dénouement ? que faut-il faire pour s’en sortir sans séquelles et jouir pleinement des grâces qui suivent ces épreuves ?

 

1- Ne pas se compromettre

Selon notre attitude face à une épreuve, il peut en résulter trois choses : Soit nous sortons vainqueur en restant dans le plan parfait de Dieu comme Joseph, soit nous en  sortons avec des séquelles ou dans le pire des cas, l’épreuve nous emporte comme la plupart des enfants l’Israël dans le désert. Si vous voulez sortir des épreuves en restant dans le plan de Dieu, il vous faut refuser d’user de moyens de sortir en dehors de la volonté de Dieu. Refusez les fausses alliances, les ruses, les subterfuges. Dieu seul sait que c’est pendant ces moments que l’ennemi profite pour mettre devant nous des opportunités qui sont en désaccord avec notre foi. Pour sortir la tête haute des tempêtes comme Joseph, David et autres, il nous faut tenir ferme malgré les moqueries, la faim et le dénuement.

2 Pierre 3 :17 ( Louis Segond) Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu’entrainés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir  de votre fermeté.

2- Continuer de faire du bien et d’aider les autres

Quand on traverse des moments difficiles on a tendance à se replier sur soi, on devient  amer…. On est pas disposé à aider, parce qu’on se dit que c’est nous qui avons besoin d’aide. C’est ce qu’il ne faut pas faire, car notre délivrance dépend de l’état de notre cœur. Ce n’est pas parce que vous êtes au chômage que vous ne pouvez pas aider quelqu’un à avoir du travail, si vous en avez la possibilité.  Regardez David, pendant  qu’il était chassé de son pays et  poursuivi par Saül , il a continué à apporter son aide à ceux qui en avaient besoin. Il a continué à honorer  son ennemi ( le roi Saül) et à épargner sa vie quand même il avait l’occasion de se venger. ( 1 Samuel 23- 26). Quand vous traversez le désert, ne cherchez pas à  vous venger, ne blâmez personne pour vos malheurs et le seigneur se  glorifiera  tôt ou tard dans votre vie.

Psaumes 37 : 7-8 ( Louis Segond) Garde le silence devant l’Eternel, et espère en lui ; Ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, contre l’homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse, la colère, abandonne, la fureur ; ne t’irrite pas, ce serait mal faire.

3- S’efforcer de garder la flamme.

Ce n’est pas du tout facile de garder la flamme quand on traverse des épreuves, parce qu’on a tendance à se révolter contre Dieu, à Lui en vouloir. Si vous n’arrivez pas à garder la flamme, gardez au moins l’étincelle. Continuez à aller à l’église, à prier et à méditer la Parole de Dieu. C’est cette flamme ou cette étincelle qui vous aidera à tenir ferme et à continuer d’avancer. Contrairement à ce qu’on croit le plus souvent, Dieu est bel et bien présent pendant ces moments, et peut continuer à Se servir de vous si vous gardez la bonne attitude. Dieu a continué à Se servir de Joseph pendant qu’il était prisonnier, parce qu’il a gardé sa communion avec Lui. C’est de son ministère que Dieu S’est servi pour le délivrer. Continuer à exercer votre ministère et vos talents et ne considérez pas votre vie du moment comme une  » parenthèse ». C’est dans l’activité que vous apprendrez à compter sur le seigneur et à aiguiser votre foi.

En tant qu’humains et chrétiens, nous ne sommes pas à l’abri des moments difficiles. Ce que nous devons garder à l’esprit, c’est que Dieu est avec nous et ne nous abandonne jamais. Gardez donc  la bonne attitude et continuez à espérer, car comme le dit le psalmiste, le Malheur atteint souvent le  juste mais L’Eternel l’en délivre toujours. Il garde tous ses os, aucun d’eux n’est brisé. Psaumes 34:20-21( Louis Segond). Dans le livre d’Esdras, ( Esdras 1 :1-1) il est écrit qu’après soixante-dix ans de captivité, « lEternel réveilla lesprit de Cyrus  roi  de perse » qui ordonna la libération du peuple d’Israël. Si vous gardez la bonne attitude, Dieu réveillera au temps convenable l’esprit de vos créanciers, de ceux qui vous maintenaient en captivité ou des patrons qui jusque-là ne voyaient pas vos compétences.

Dieu vous bénisse !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close