Search

Comment vaincre l’infertilité dans le couple ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Dans un précédent article (Lire ICI), nous avons défini l’infertilité et nous avons vu combien ce principe est divin, inhérent à la vie elle-même. Nous avons parlé des différentes causes et avons insisté sur le fait que la cause majeure est bien spirituelle. Nous allons voir ensemble à travers cet article comment sortir de ce mal car c’est ainsi que Dieu l’appelle. Et Il est capable de changer le mal en bien. 

La promesse et les solutions

Parce qu’il est dans le plan initial de Dieu que la vie fonctionne avec les principes de productivité, de fécondité et de multiplication, il est donc de la volonté de Dieu de rétablir tout cas d’infertilité. Peu importe la cause et l’origine de cette infertilité, au final nous constatons que Dieu veut restaurer Son peuple et le ramener sur le fonctionnement initial de Sa volonté et de Ses plans : la fécondité. 

Selon le cas, adapter la bonne attitude et la solution : 

  • Revenir au respect des commandements si c’est une malédiction selon Deutéronome 28.
  • Faire une repentance sincère : changer radicalement sa mentalité, en passant par le pardon. 
  • Implorer Dieu et attendre patiemment la manifestation de l’enfant demandé à Dieu ; si comme Sarah, Rebecca, Elizabeth, Anne,… Dieu atteste notre foi et notre maturité. 

Une erreur de perception de son cas équivaut à un mauvais diagnostic qui orientera à des solutions non adaptées, qui risqueraient ainsi de nous faire perdre du temps, de l’énergie voire notre couple. 

Deutéronome 7:14 (LSG) “Tu seras béni plus que tous les peuples ; il n’y aura chez toi ni homme ni femme stérile, ni bête stérile parmi tes troupeaux.”

Les conditions requises pour concevoir

Nous avons commencé notre sujet en disant qu’un couple est déclaré infertile lorsqu’après 12 à 24 mois de rapports sexuels complets et réguliers (deux à trois fois par semaine) et sans contraception, l’enfant n’est toujours pas conçu. 

Effectivement, la conception d’un enfant ne se limite pas à associer les corps lors des rapports sexuels, c’est bien plus profond que cela. Nous avons évoqué plus haut la cause psychologique qui pour la médecine serait la part inexpliquée de l’infertilité. Qui dit cause psychologique dit cause émotionnelle or les émotions étant au niveau de l’âme, qui a elle-même une part spirituelle, nous concluons donc que cette cause est reliée à un dysfonctionnement à la fois spirituel et environnemental.

  • Le stress

Un stress installé dans une vie est un facteur bloquant pour la reproduction. Physiologiquement, l’état de stress est un signal d’alarme aux agents de protection du corps contre ses ennemis. Ce message n’est nul autre que celui d’être prêt à se défendre contre une agression en vue et l’embryon conçu est susceptible d’être rejeté par le système de défense du corps de la mère. 

Ce mécanisme est identique à celui qui se produit lorsqu’une mère est du rhésus négatif et qu’elle porte un embryon de rhésus positif, expliquant les fausses couches lors du premier trimestre. 

L’autre effet du stress chez la femme c’est de provoquer l’absence des règles dans la période où le corps est stressé : le corps se comporte comme s’il y avait déjà une grossesse en cours et les tissus de l’utérus ne se renouvellent pas pour attendre un nouveau futur embryon. 

Chez les hommes, le stress va induire la diminution du nombre de spermatozoïdes, ainsi que leur mobilité. Or, c’est toujours au spermatozoïde le plus rapide de féconder l’ovule pour générer un embryon. Le défaut au niveau de leur mobilité compromet largement l’atteinte de leur objectif : la fécondation de l’ovule. 

  • Les angoisses, l’anxiété, la peur.

L’anxiété et l’angoisse sont étroitement liées au stress, qui va attirer la culpabilité, la dépréciation de soi… Et ce, peu importe l’élément déclencheur : le conflit dans le couple, les difficultés financières, le chômage, le surmenage au travail, l’insomnie, les troubles alimentaires voire la difficulté à concevoir.  

La cerise sur le gâteau de ce cercle vicieux est que tous ces états négatifs au niveau de l’âme vont bloquer la libido : on perd partiellement ou complètement l’appétit sexuel et l’acte sexuel devient un supplice, voire un viol à chaque tentative.  

La solution à l’infertilité liée au dysfonctionnement de l’âme, c’est le retour au fonctionnement normal de celle-ci. Ce retour pour l’enfant de Dieu passe par une guérison profonde de ses émotions, de ses sentiments, de sa volonté, de ses pensées blessées… par la puissance de Sa Parole. La Parole de Dieu est capable de restaurer notre âme des blessures infligées par des expériences douloureuses de la vie.  

Jacques 1:21 (NFC) : « C’est pourquoi rejetez tout ce qui salit et tous les excès dus à la méchanceté. Accueillez avec humilité la Parole que Dieu plante dans votre cœur, car elle a le pouvoir de vous sauver. » 

Marcher ou fonctionner sur la base de ce que Dieu dit, donne à l’âme l’occasion de fonctionner avec les principes de Dieu, son Créateur (la paix, la loyauté, l’amour, la joie, la douceur, le respect…) En fonctionnant ainsi, l’âme n’est plus agressée par la peur, les angoisses, le stress qui sont des véritables poisons pour elle. 

Le calme, la sérénité, la paix, la confiance en Dieu, l’appréciation de soi, de son couple… sont bien des facteurs favorisant une vie de couple épanouie, et une conception dans la présence de Dieu, Auteur de la vie et de la bénédiction. Affrontez la résolution des difficultés sociales dans le calme et la sérénité (chômage, surmenage, etc.).

Matthieu 6:25-27 (LSG) : “C’est pourquoi Je vous dis : ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?“

Il existe aujourd’hui des systèmes qui aident à connaître la période de son ovulation. Munissez-vous en et repérez bien cette période et détendez-vous au maximum afin de faciliter la conception de votre futur bébé.

Trouver une activité qui détend

Communique et parle avec ton/ta conjoint(e) de ce défi que votre couple traverse. La femme qui ne libère pas les émotions négatives en parlant risque de voir son état psychologique s’aggraver si elle garde le silence. Le couple est une entité composée de deux personnes et ce défi concerne les deux conjoints. Il n’est pas judicieux de le vivre chacun dans son coin, car le manque d’unité face à cette situation peut détériorer la relation conjugale. Confiez-vous à quelqu’un de compétent pour vous accompagner surtout pendant cette saison. Ceux qui ont du recul dans ce domaine seront des appuis solides pour le couple en proie à la fragilité. Tous ces éléments cités posent un cadre et un climat paisible pour avoir avec son conjoint une intimité remplie et régulière (deux à trois fois par semaine), propice à la conception. 

Nous avons pu l’entrevoir tout le long de ces lignes, dans la pensée de Dieu, nous devons être féconds, productifs et ce à tous égards. Pour cela, nous devons marcher dans le respect des instructions de l’Auteur de la vie, Dieu.

La stérilité des entrailles et autres a plusieurs causes, mais la principale est spirituelle d’après les différents passages et oracles de Dieu Lui-même. Mais cet état n’est pas irréversible aux yeux de Dieu, car Dieu rétablit l’état de toute personne qui revient sur Ses voies. De même pour les autres causes, il est essentiel de les identifier afin d’apporter une réponse adaptée à la situation. 

Notre prière pour toute personne qui traverse cette situation est que le Seigneur lui accorde la grâce et la force de Lui permettre d’intervenir dans sa situation afin de rétablir toute chose. Car la volonté de Dieu est que chacun de Ses enfants soit fécond, qu’il se multiplie, qu’il remplisse son environnement, qu’il assujettisse et qu’il domine ! 

Que cela soit ton partage au nom de Jésus ! Amen


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close