Search

Comment vivre le repos de Dieu ?

Quel effort avons-nous fait pour faire grandir nos os ? Nous sommes apparus sur terre après avoir passé neuf mois dans le ventre de notre mère. Pendant ces neufs mois, nous ne nous posions pas de questions sur ce qui allait se passer le jour suivant : nos vêtements, notre santé, notre carrière et tout ce qui est pour nous source d’anxiété aujourd’hui. Dans le ventre de notre mère, nous flottions dans le repos. Nos organes se formaient, nos formes se dessinaient sans la moindre intervention de notre part.

Dieu nous offre toujours en premier le repos

Au sixième jour de la création, lorsqu’Adam commençait à s’inquiéter du fait qu’il n’avait pas de compagne, la réponse de Dieu fut de le plonger dans un repos (Genèse 2 : 20-23). Genèse 2 : 21 (LSG) « Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme qui s’endormit… ». Puis, le premier jour complet d’Adam et Ève sur la terre fut le septième jour, le jour du repos établi par le Créateur.

Des millénaires après, Jésus Christ fait cette curieuse promesse à toutes les personnes qui viendraient à Lui dans Matthieu 11 : 28 (LSG) « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos ». De la première naissance à la nouvelle naissance, Dieu nous offre toujours en premier le repos. Il veut nous décharger, de tout ce qui nous pèse et nous fatigue en nous offrant Son repos.

Le repos de Dieu n’est toutefois pas un état de paresse dans lequel nous nous plaisons à ne rien faire. Le repos de Dieu n’est pas non plus un état d’insouciance, de négligence ou de déni de nos responsabilités et challenges. Il s’agit d’un état de quiétude, de tranquillité, qui est donné par Dieu à ceux qui viennent à Lui, à Ses enfants. Mais comment profiter de ce repos qui nous est donné par  Dieu ?

Comment vivre le repos de Dieu ?

L’histoire de la persécution des chrétiens sous l’Empereur Néron nous révèle comment des chrétiens ont accepté une mort atroce plutôt que de renoncer à Jésus. Dans la bible, Etienne a été lapidé à cause de sa foi en Christ (Actes 7 : 54-60).  Daniel et ses amis n’étaient point effrayés par la menace d’être jetés dans une fournaise ardente et même dans la fournaise, ils étaient sereins.

David a connu de nombreux revers dans sa vie. Il a combattu le lion, l’ours, le géant Goliath, a été exilé et a connu de nombreuses guerres. Mais en lisant les Psaumes, on est étonné de voir comment un homme aussi acculé de toutes parts pouvait écrire des choses aussi belles et vivre dans l’assurance, comme il pouvait dire dans le Psaumes 16 : 8-9 (LSG) : « J’ai constamment l’Eternel sous mes yeux ; Quand Il est à ma droite, je ne chancelle pas. Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l’allégresse, et mon corps repose en sécurité ».

Quel était le secret de ces personnages ?

  • Avoir une pleine conscience de la présence de Dieu

Psaumes 139 : 5 (LSG) : « Tu m’entoures par derrière et par devant, et tu mets ta main sur moi ».

David avait une pleine conscience de la présence de Dieu. Il savait que Dieu était là quelle que soit la situation qu’il traversait. Dieu est avec nous partout et à tout moment et comme c’est un bon Père, nous pouvons être sûrs qu’Il prend mieux soin de nous que le feraient nos inquiétudes. Pourquoi serions-nous encore troublés au dedans de nous ?

  • Prier par l’Esprit de Dieu

Des situations de la vie peuvent devenir très vite oppressantes. Au dedans de nous s’élèvent inquiétudes, stress et anxiété. Notre intelligence et nos capacités peuvent très vite devenir limitées. Dans ces conditions, il nous faut élever à Dieu une prière qui dépasse notre raisonnement : La prière en langue. Ephésiens 6 : 18 (LSG) : « Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications.» La prière en langue est puissante pour édifier et fortifier celui qui la fait et renverser les forteresses.

  • Siéger en Christ

La Bible Nous dit dans Ephésiens 2 : 6 (LSG) « Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux Célestes, en Jésus-Christ ». Siéger en Christ, c’est aussi se tenir dans Sa présence et Le contempler, admirer Sa beauté, Sa Seigneurie, nous souvenir des miracles et des prodiges qu’Il a accomplis dans le passé. Parce que lorsque nous contemplons la grandeur de Dieu, nos problèmes deviennent plus petits à nos yeux et nous trouvons le repos. Le repos de Dieu consiste à s’abandonner tout entier à Lui, ne compter et ne s’appuyer que sur Lui seul. Ce n’est pas une invitation à la paresse ou à un manque de responsabilité. C’est une attitude de paix, de sérénité et d’optimisme intérieur qui découle de notre pleine confiance en Celui en qui nous siégeons : Jésus !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close