Search

Comment vivre sa nouvelle identité?

La notion d’identité est très perplexe et difficile à définir. C’est pourquoi un des spécialistes des Sciences Humaines et sociales nommé Claude Lévi-Strauss déclare que toute utilisation de la notion d’identité commence par une critique de cette notion. Loin de nous l’idée d’épouser dans cet article une approche discursive. Cependant, il est important de rappeler quelques aspects importants autour du terme :

 
– L’identité est ce qui permet de différencier sans confusion possible une personne En d’autres termes, c’est un ensemble d’informations permettant d’individualiser quelqu’un : nom, prénom, pays de naissance, empreinte digitale etc.
 
– D’un point de vue psychologique, l’identité est aussi la conscience que l’on a de soi-même.  Elle permet à l’individu de percevoir ce qu’il a d’unique c’est-à-dire son individualité.
 

Beaucoup de chrétiens ne sont pas conscients de leur nouvelle identité. Ils sont en proie à des luttes, des combats en raison de l’ignorance. La première phase pour manifester son identité est de la reconnaitre.

1. Pour vivre sa nouvelle identité, il faut la reconnaitre 

En examinant les Saintes Écritures, nous voyons que Dieu prend le soin de définir qui « il est ».  Il s’est révélé comme le grand « Je SUIS » (Exode 3V14).

 

Jésus a repris 7 fois cette expression. Nous la retrouvons dans l’évangile selon Jean :

 
– Je suis le pain de Vie (Jean 6V3)

– Je suis la lumière (Jean 8V12)

– Je suis la porte (Jean 10V9)

– Je suis le bon berger (Jean 10V11)

– Je suis la résurrection et la vie (Jean 11V25)

– Je suis le chemin, la vérité et la vie (Jean 14V6)

– Je suis le vrai cep (Jean 15V1)
 

Si Dieu reconnaissait son identité, nous devons aussi reconnaitre qui nous sommes. Beaucoup de chrétiens continuent à vivre dans la peur, la défaite ou sous le poids de certaines addictions parce qu’ils ne sont pas conscients de leur nouvelle identité en Christ :

 

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées, voici toutes choses sont devenues nouvelles. (II Corinthiens 5V17)

 

On ne peut manifester notre identité si nous ne la reconnaissons pas. Être conscient de notre identité est le premier pas vers la manifestation de notre véritable identité en Christ. Toutefois, il y a encore d’autres étapes décisives.

2. Passer du statut d’enfant à celui de fils 

Pour que nous puissions vivre notre véritable identité, nous devons faire le choix de grandir.

 

Paul déclare dans Galates 4V1 : Aussi longtemps que l’héritier est enfant, je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, quoi qu’il soit le maitre de tout. Il poursuit au verset 7 :

 

Ainsi, tu n’es plus esclave mais fils, et si tu es fils ; tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.

 

Quand on décide de croire en Jésus et marcher avec lui, on devient un enfant de Dieu. Selon qu’il est écrit dans l’évangile selon Jean : Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés.

 

Être enfant de Dieu est un privilège. Cependant, nous devons croître afin de devenir son fils pour manifester notre véritable identité. En réalité, Dieu ne désire pas que l’on reste son enfant mais il veut que l’on devienne son fils. Car Paul a dit aussi longtemps que nous restons enfant de Dieu, nous sommes exempts de certains privilèges auxquels seul le statut de fils y accorde le droit.

 

En outre, il est à noter que Paul a dit dans Romains 8 V19 que la création attend elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu mais enfants de Dieu. D’où devenir fils de Dieu doit être notre priorité.

3. Attachez- vous au cep

 

Notre identité est en rapport avec notre origine.  Nous savons pertinemment que nous avons été créés par Dieu. De même que le poisson a besoin de l’eau pour vivre. Nous avons besoin de la présence de Dieu pour vivre et manifester notre véritable identité.

 

Jésus avant sa crucifixion, rassembla les disciples et leur dit :

 

Demeurez en moi et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus si vous ne demeurez en moi. (Jean 15V4). De ce verset découle une vérité cruciale : si nous voulons porter des fruits, manifester la nature et caractère de Dieu nous devons demeurer en lui.

 

Deux ingrédients incontournables pour demeurer en Christ : la prière et la méditation de la Parole de Dieu. Ce sujet sera l’objet d’un autre article…

 

Aujourd’hui demeurer en Christ reste un grand un défi. Il existe d’innombrables choses qui veulent nous distraire de l’essentiel. Cependant, rien n’est plus important de porter des fruits qui révèlent notre véritable identité de fils de Dieu. Retenons que pour vivre notre nouvelle identité, nous devons être conscient que nous sommes une nouvelle créature, faire le choix de grandir et ensuite demeurer attacher au cep.

 

Vivons notre véritable identité en Christ !

4 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close