Search

Critères du choix du conjoint : l’ordre des priorités à considérer

Comment reconnaitre le conjoint de ma destinée ? Tu l’as rencontré, vous êtes tombés amoureux. Avec le temps, il devient difficile d’imaginer ta vie sans cette personne. Alors vous décidez de vous marier.

Si tu es chrétien, sache que tu as brûlé les étapes dans le choix de ton conjoint et que tu t’exposes à de grandes déceptions si tu ne fais pas les choses dans l’ordre. On ne se marie pas par amour, ou du moins pas juste par amour.

Alors quels sont les critères? Quel est l’ordre de priorité selon DIEU ?


1) La même foi

A l’origine, le mariage est une alliance instituée par Dieu Lui-même. Ainsi, pour que le mariage fonctionne bien, il faut suivre les règles divines. Si la personne que tu veux épouser n’est pas convertie, comment allez-vous pouvoir marcher sur les mêmes principes ? Par exemple :

  • La femme que tu veux épouser estime que la soumission n’est plus de notre époque
  • L’homme que tu veux épouser estime que la fidélité est impossible sur le long terme

Épouser une personne qui ne partage pas ta foi, t’expose à des frictions quotidiennes par rapport à certains choix de vie et la Parole de Dieu le déconseille fortement :

N’allez pas vous placer sous le même joug que les incroyants, d’une manière absurde. Comment, en effet, ce qui est juste pourrait-il s’associer à ce qui est mauvais? Comment la lumière pourrait-elle s’unir à l’obscurité? (2 Corinthiens 6, 14 BFC)

2) La même vision

Deux hommes marchent-ils ensemble, sans être convenus ? (Amos 3, 3 Louis Segond)


Lorsqu’on se marie, c’est pour partager toute sa vie avec cette personne. Il est donc important d’avoir la même vision de la vie pour avoir une union heureuse. Il faut donc vérifier de façon précise si la vision et les aspirations de cette personne correspondent aux tiennes.

  • Comment cette personne conçoit-elle la famille ? Le rôle de chaque partenaire ?
  • Quelle est sa vision sur les questions relatives à l’éducation des enfants ? Est-ce qu’elle souhaite inscrire les enfants dans un pensionnat strict éloigné,  tandis que pour toi il faut les avoir près de soi pour avoir une relation complice ?
  • Est-ce que cette personne veut avoir une vie publique et célèbre pendant que toi tu préfères l’anonymat ?
  • Est-ce qu’elle veut vivre dans un endroit fixe pendant que toi tu aimerais faire le tour du monde ?
  • Est-ce qu’elle veut une famille nombreuse pendant que toi tu ne veux que 2 enfants ?
  • Quelle est sa vision de l’argent ? etc…

Il faut donc discuter en détails de tous ces aspects qui vont impacter vos vies pour déterminer si vous allez dans la même direction. Par ailleurs, quelle vision ou appel as-tu reçu de Dieu ? Le savoir devrait t’aider à discerner le type de conjoint qui est compatible avec cette vision ou non. C’est pourquoi, tu ne devrais pas activement te lancer dans la quête du conjoint sans savoir déjà où tu en es toi-même dans ta relation avec Dieu et en ce qui concerne Son appel sur ta vie. En négligeant ce préalable important, plusieurs ont dû rebrousser chemin après plusieurs mois ou années avec la mauvaise personne, avec tout ce que cela implique comme déception, chagrin, déchirement, etc. Mais ces derniers sont encore plus heureux que ceux qui se sont retrouvés dans le mauvais mariage, avec le mauvais conjoint, et ont de ce fait vu se briser leur glorieuse destinée.

3) L’amour selon DIEU

Le mariage est une affaire sérieuse. Avant d’unir sa vie à une personne, il faut être sur qu’on a compris ce qu’est réellement l’amour et qu’on est capable de le manifester. Quand tout va bien c’est facile, mais quand les tempêtes de la vie se lèveront, est-ce que les sentiments tiendront la route ?

Il faut pouvoir faire la différence entre le désir, l’attirance, la passion et le véritable amour.

Les gens font souvent l’erreur de se marier en espérant secrètement que l’autre change tel ou tel trait de son caractère avec le temps. C’est le meilleur moyen d’être frustré. Le véritable amour est inconditionnel; il accepte l’autre tel qu’il est aujourd’hui.

Si c’est sa beauté qui guide ton choix que feras tu lorsque le temps et les maternités laisseront des traces ? Si un drame arrive et qu’il se retrouve défiguré, pourras-tu rester fidèle ? Il y aura toujours une autre personne avec un meilleur physique.

Si c’est sa situation financière qui guide ton choix, le travail qu’il a et qui lui permet de bien gagner sa vie, que feras-tu s’il perd ce travail ? Que feras-tu si à la suite d’un accident il ne peut plus travailler ? L’amour sera toujours là ?

La Parole de Dieu nous donne un repère sur le véritable amour :

L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est pas envieux; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, 5il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, 6il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; 7il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. (1 Corinthiens 13, 4-7 Louis Segond)

On constate donc que le l’amour véritable selon Dieu n’est pas un sentiment. En effet, il est de la nature des sentiments de changer en fonction des circonstances de la vie. L’amour selon Dieu est un commandement, c’est une décision que tu prends et que tu renouvelles chaque jour que Dieu t’accorde la grâce du souffle de vie. C’est celui qui te pousse à vouer ta vie au bonheur et à l’épanouissement de l’autre, sans rien attendre en retour. Veiller à le servir et à le rendre heureux, qu’il te rende la pareille ou non. Es-tu prêt(e) à aimer de la sorte cette personne avec qui tu es ou sur qui tu as les yeux ?

Puisse Dieu te bénir et t’éclairer dans le choix du conjoint de ta destinée, afin que tu demeures dans Sa parfaite volonté pour ta vie.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close