Search

Découvrir comment avoir et conserver sa saveur en tant que chrétien

Jésus a déclaré que nous sommes le sel de la terre, mais que ce sel peut aussi perdre sa saveur (Mat.5:13). Nous pouvons dès lors nous poser la question de savoir, quelle est cette saveur que nous sommes appelés à dégager en tant qu’enfants de Dieu ? Il est important de se rappeler que nous ne pouvons rien initier par nous-mêmes, ni même produire quelque chose par nos propres efforts. Tout ce qui vient de l’homme n’est que religion, et ce sont des efforts que Dieu n’approuve pas de toute manière et que nous pouvons reléguer dans la catégorie des œuvres mortes, choses auxquelles nous sommes appelés à renoncer.

« C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes…. » (Heb.6:1).

Seule la saveur du chrétien né de nouveau est agréable aux yeux de Dieu. Nous devons comprendre ces choses et arrêter d’essayer d’être ce que nous ne sommes pas et laisser la place à Christ, pour que Sa nature puisse s’exprimer au travers de nous. Car ce qui plaît véritablement à Dieu, c’est la nature de Christ qui coule au travers de notre vie. Un parfum d’agréable odeur et une saveur incomparable.

 » Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous  en tout lieu l’odeur de Sa connaissance ! Nous sommes , en effet, pour Dieu le parfum de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent… » (2Co.2:14-15a).

Quelles sont les différentes étapes pour avoir et conserver cette saveur ?

Dans la vie, il y a des produits qui sont dits originaux et qui ont de la valeur et à côté de cela, il y a des imitations ou même des contrefaçons. Ce sont des choses qui ressemblent à l’original, mais qui n’ont aucune valeur.

Au début de ce chapitre, Jésus donne de précieuses indications pour que nous puissions être vraiment le sel de la terre.

1) L’humilité (Mat.5:3)

 » Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des cieux est à eux ! »

Être pauvre en esprit, ce n’est pas être pauvre financièrement mais c’est au contraire être humble.  Quelqu’un d’orgueilleux ne pourra pas naître de nouveau parce qu’il ne verra pas la nécessité de Dieu dans sa vie.  Les gens orgueilleux ont une saveur extrêmement désagréable. La seule saveur qui plaît à Dieu, c’est la saveur de quelqu’un qui a la nature de Christ au dedans de lui.

2) La consolation (Mat.5:4)

Les personnes qui sont passées par des moments extrêmement difficiles et qui ont expérimenté la consolation de Dieu ont une saveur spéciale. Ils sont miséricordieux et capables de comprendre ceux qui souffrent également et sont aussi capables de les aider efficacement.

3) La douceur (Mat.5:5)

Ce verset parle des débonnaires. Ce mot signifie doux. La douceur est une caractéristique de Jésus, car Lui-même dit qu’il est doux et humble de cœur (Mat.11:29).  La douceur fait partie des fruits de l’esprit selon (Gal.5:22). D’autre part, il nous est également dit :  » Que votre douceur soit connue de tous les hommes  » (Phi.4:5). Si donc la douceur de quelqu’un ressemble à du jus de citron pur ou à du piment, il est évident que cette personne a perdu sa saveur.

4) Marcher dans la justice (Mat.5:6)

On ne peut pas avoir faim et soif de la justice et en même temps marcher dans l’iniquité.  Nous avons été rendus justes à cause de l’œuvre de Christ à la croix. Notre conscience a été purifiée. De ce fait, nous savons parfaitement bien dans notre cœur faire la différence entre ce qui est juste et ce qui ne l’est pas.  Bien souvent, le Seigneur a condamné dans Sa parole les personnes qui se comportent d’une manière injuste car elles ne reflètent pas le cœur de Dieu ; leur saveur est infecte et leur justice est une abomination aux yeux de Dieu.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close