Search

Dieu aime-t-Il tout le monde ou seulement les chrétiens ?

Romains 9 : 25-26 : «J’appellerai mon peuple celui qui n’était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n’était pas la bien-aimée; et là où on leur disait: Vous n’êtes pas mon peuple! ils seront appelés fils du Dieu vivant.» (LSG)

En général, les chrétiens ont du mal à appliquer la tolérance vis-à-vis d’autrui.  En cela, certains parmi nous s’égarent en portant des regards accusateurs et des jugements vains sur ceux qui ne vivent pas encore selon Christ. Cela est une mauvaise attitude. Être chrétien ne signifie pas vivre en autarcie ou se suffire à son église, de sa communauté. Dénigrer quelqu’un est un péché, le faire, parce qu’il ne croit pas en Dieu c’est déshonorer les ambassadeurs du royaume.

Au lieu d’indexer ou de se croire supérieur, la Bible nous enseigne à prier pour le salut des autres ; c’est en cela que nous respectons le commandement sur l’amour : «Tu aimeras ton prochain comme toi-même.» Matthieu 22:39 (LSG)

Le monde n’est pas en guerre comme certains le pensent. Il n’y a aucune guerre entre les chrétiens et les païens; au contraire, il y a lutte d’amour. C’est par amour que nous devons nous approcher d’eux, afin de leur apporter la bonne nouvelle. Lutter non pas contre eux mais, contre « leurs attaches au monde» afin de semer Christ dans leurs cœurs. En ce sens, on peut donc affirmer que Dieu aime tout le monde, autant les chrétiens que les païens. C’est parce que Dieu les aime, qu’Il nous invite à faire de même. Comment pouvons-nous prétendre aimer Le Père si nous haïssons Sa créature ? Dieu a le péché en horreur, et Il a envoyé Son fils unique afin que nous retrouvions la voie de la vérité. Car, ce ne sont pas ceux qui sont dans le vrai qui ont besoin de la vérité mais, surtout ceux qui sont dans le faux, le flou, l’immoral et le mensonge.

Dieu n’est pas le Dieu exclusif des chrétiens, Il est aussi le Souverain des brebis égarées, des âmes affligées, des cœurs troublés, des incrédules. Sa grâce est illimitée et Son amour, incommensurable. C’est par Son amour que nous avons tous reçu la grâce imméritée du Salut en Jésus : Salut pour tous et accessible à tous; afin de passer du statut de créature au statut d’enfant. Ainsi, il est écrit : «Et ce n’était pas pour la nation seulement; c’était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés.» Jean 11 :52 (LSG)

  • Le Salut est disponible pour tous

Marc 2 :17 : « Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

  • Jésus est le Celui qui sauve les païens

Luc 19 : 10 (LSG):« Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.»

  • Jésus est le rédempteur de tous les pécheurs

Romains 3 :24 (LSG) : « et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.»

  • Dieu est amour et grâce pour tous

Romains 3 : 29-30 (LSG): «Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? Ne l’est-il pas aussi des païens? Oui, il l’est aussi des païens, puisqu’il y a un seul Dieu, qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis.»

En somme, retenons que l’Eglise qui est l’Épouse de Christ, ne doit ni mépriser ni rejeter les païens. En effet, elle se doit d’agrandir la famille de Christ autant par les évangélisations, les enseignements que par l’amour, la patience. Ne soyons pas des acteurs de la victoire du malin mais, soyons des gagneurs d’âmes prêts et aptes à répandre la nouvelle du Salut. Dieu aime tout le monde. Toi qui me lis, qui que tu sois, peu importe ta situation, sache que Dieu t’aime; avec ton passé, tes blessures, ton vécu, tes erreurs. Invoque-Le et Il te répondra. Et si tu n’as pas encore fait de choix, fais-le maintenant, choisis Jésus et tu seras sauvé !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close