Search

Discipline financière : apprendre à ne pas vivre au-dessus de ses moyens

Dans cette société de surconsommation dans laquelle nous sommes, il est important de ne pas être insensé en vivant au – dessus de ses moyens, mais plutôt savoir se contenter, en d’autres termes savoir vivre selon ses ressources. Le contentement n’est pas une mauvaise chose en soi. Certains chrétiens ont même tendance à l’assimiler à la privation, voire à la pauvreté. Mais le contentement est tout simplement le fait de se satisfaire de ce qu’on a ; pas dans le but d’y demeurer nécessairement, mais d’apprendre à vivre avec et à considérer chacune des saisons dans lesquelles nous pouvons nous trouver.

C’est ce que l’Apôtre Paul a voulu nous faire comprendre dans le passage de Philippiens 4 :12, lorsqu’il nous dit qu’il sait vivre dans l’humiliation et l’abondance. En effet, pour ce dernier, les circonstances, ce qu’il possédait ou encore ce par quoi il pouvait passer, n’enlevaient rien à son statut d’héritier et de plus-que-vainqueur.

Il est important de ne pas envier et ne pas se laisser entraîner par toutes les convoitises de ce monde. Ces choses-là que nous voulons absolument posséder parce qu’elles pourraient définir notre confort de vie ou notre statut social, sont des choses passagères. L’Ecclésiaste va même plus loin en disant en Ecclésiaste 1 :14 (LSG) « …tout est vanité et poursuite de vent ».

Apprendre à ne pas vivre au-dessus de ses moyens peut nous éviter bien des déboires. En effet, lorsque nous sommes attirés par les convoitises de ce monde et le désir de toujours posséder davantage, nous sommes contraints d’avoir de ce fait, un certain train de vie. Et pour maintenir ce fameux train de vie par lequel nous pouvons être vite dépassés, nous pouvons être amenés à faire des dépenses inutiles voire même à souscrire à des prêts qui pourraient causer notre perte.

Nous le savons, dans cette société de surconsommation, tout nous pousse et nous incite à consommer encore et encore ! Mais regardons ensemble ce que nous dit la bible sur les prêts :

Proverbes 22 :7 (LSG) « Le riche domine sur le pauvre, et celui qui emprunte est esclave de celui qui prête. »

La bible compare celui emprunte à un esclave, un prisonnier. Et nous savons que les esclaves ou les prisonniers « subissent » la plupart du temps ; ils n’ont pas vraiment leur mot à dire et leur sort dépend en quelque sorte du prêteur. Alors même si ce n’est pas écrit de façon plus explicite, la Parole de Dieu nous encourage à éviter cela autant que faire se peut !

Bon nombre de personnes se sont retrouvées dans des situations inconfortables voire catastrophiques, car elles n’ont pas su être matures. Plusieurs personnes, même chrétiennes se sont retrouvées surendettées, car elles ont failli dans la gestion de leurs finances.

Il est important de ne pas être sage à ses propres yeux et savoir demander de l’aide avant de se retrouver dans une spirale infernale. Dans Proverbes 6:6, la bible nous exhorte à aller vers la fourmi pour apprendre d’elle et devenir sage. Elle sait s’organiser et mettre à part afin de ne pas être prise au dépourvu.

Alors peut-être as-tu dans ton entourage «une fourmi », en d’autres termes une personne qui a de l’expérience ou des aptitudes dans la gestion du budget et des finances. N’hésite pas à te rapprocher d’elle afin d’apprendre. Agir avec humilité et sagesse peut nous éviter bon nombre de désagréments.

Même si la société actuelle veut nous faire croire le contraire, il est possible de vivre décemment selon ses moyens sans entrer dans l’engrenage de la surconsommation. Le Seigneur est capable de nous donner la sagesse et le discernement pour savoir comment gérer notre  budget. L’Esprit de sagesse et d’intelligence est à même de nous enseigner toutes choses, même la gestion de nos finances.

Gardons à l’esprit que nous avons un héritage non périssable qui nous attend dans les cieux, et c’est là que nous devions investir toute notre énergie :

Matthieu 6 :19-21 (LSG) « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. »

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close