Search

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien : recevoir chaque jour la nourriture qui rend fort notre corps spirituel

La Bible mentionne sans cesse l’expression « Parole de Dieu ou simplement La Parole ». En Jean 1v1 nous lisons ceci : « Au commencement était La Parole (…)», et Matthieu au chapitre 4 verset 4 affirme que: « (…) L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ». Le mot parole est la traduction des termes grecs Logos (utilisé par Jean) et Rhema (utilisé par Matthieu).
 
Le Logos renvoi à la lettre, c’est-à-dire aux écrits que nous déchiffrons sur la page imprimée de la Bible. Le Rhema quant à lui représente la parole actuelle de Dieu que nous entendons dans notre cœur par rapport à une situation donnée. C’est une direction divine, une orientation, une révélation ou une inspiration de l’Esprit.
 
Au-delà du pain physique qui nourrit notre corps physique, notre homme intérieur est nourri par la parole Rhema de Dieu. Nous ne sommes pas vivifiés par la lettre, nous le sommes par le Rhema qui est une parole fraiche de Dieu dans notre cœur (2 Corinthiens 3v6 : Car la lettre tue, mais l’Esprit vivifie).
 
De plus, lorsqu’il est dit : « donne nous aujourd’hui notre pain quotidien », il ne s’agit pas exclusivement de la nourriture du corps mais aussi du Rhema comme nourriture de notre homme intérieur.
 
C’est donc quotidiennement que nous devons recevoir des paroles Rhema pour nourrir, fortifier et vivifier notre homme intérieur. Malheureusement certains d’entre nous sont à jeun depuis trop longtemps car, ils ne se souviennent même plus de la dernière fois qu’ils ont entendu Dieu personnellement ; tellement c’est lointain. Et tout ce temps leur homme intérieur est resté affamé. C’est pourquoi nous sommes si souvent incapables de remporter les batailles de la foi. Nous doutons, nous sommes effrayés, apeurés, incrédules, nous abaissant tremblant devant les circonstances et les épreuves de la vie. Pourquoi ? Parce que notre homme intérieur sensé nous soutenir (Proverbes 18v4 : l’esprit de l’homme le soutient) est fragile, affamé et atteint de carences nutritionnelles.
 
Si un ventre affamé n’a point d’oreille, un homme intérieur affamé n’a point de force pour soutenir les combats de la foi ni ceux de la vie. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir une communion constante, entretenue et approfondie avec le Seigneur par son Esprit. Ne jamais négliger notre dévotion matinale, c’est souvent à ce moment crucial que le pain nous est donné pour la journée.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close