Search

Élie et les prophètes de Baal : 5 leçons à retenir (1 Rois 18:1-40).

Spread the love

La Parole du Seigneur envoie Élie avec un ordre précis : aller trouver le roi Achab; et une promesse de vie : le don de la pluie. De cette histoire éclatante, le Seigneur, par Son Esprit, veut nous aider à renforcer notre confiance en Lui. Assurément que nos vies ne seront plus jamais les mêmes, dans le Nom Suprême de Jésus-Christ.

1. Va avec la Parole face au défi!

Au commencement était « La Parole ». 1 Rois 18 :1 montre et démontre l’importance d’entendre d’abord Dieu, avant de faire face à un quelconque défi dans la vie. « Ainsi dit le Seigneur » est le gage de ta victoire ; Son instruction te met à l’abri de tout mal.

Dans les versets 2-16, nous voyons que même la famine ne peut le stopper. Le « va » de Dieu est un mandat pour le triomphe, malgré la dissuasion d’un autre Abdias, dont la foi semble avoir fait naufrage, Elie reste confiant sur la promesse. Ce que Dieu a promis, Sa Main peut l’accomplir.  

2. Parole contre parole. 

« Es-tu celui qui jettes le trouble en Israël ? » Lui dit Achab et à Elie de répondre : « Je ne trouble point Israël; c’est toi, au contraire, et la maison de ton père… » (versets 17-18).

Devant nos ennemis, il est important de savoir utiliser la Parole de Dieu : «Car la Parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur ». Hébreux 4 :12 (LSG)

Et Dieu, dans Son amour nous a donné une langue exercée. (Esaïe 50 :4) Trouve la bonne parole et engage-toi avec audace, le combat de la Parole que tu avais déjà emmagasinée en toi. Le Saint-Esprit est ton meilleur allié pour les sortir au bon moment.

3. Le manque de décision du peuple de Dieu face aux autres divinités.

« Jusqu’à quand clocherez-vous ?…. ».

L’absence de décision est en soi une décision, ou simplement un refus. Il n’existe pas de position intermédiaire entre le fait de servir Dieu ou être disciple du diable. Tu choisiras soit l’un, soit l’autre. Car nul ne peut servir deux maîtres… Matthieu 6 :24 (LSG) « Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. »

Fais le choix d’appartenir à Jésus le Christ, une bonne fois pour toute, sans clocher en fonction des circonstances de la vie. Le peuple d’Israël était à la fois devant Elie, le prophète de l’Eternel, et devant tous les prophètes de Baal. Ils étaient incapables de faire un choix concret, malgré tout ce qu’il avait vu et entendu de l’Eternel, au travers de l’histoire. Malheureusement il clochait encore. Il est courant de voir certains citoyens du Royaume continuer à clocher entre la vaine manière de vivre des païens, et le style de vie qui reflète notre mère patrie, le Ciel.

4. Rebâtir l’autel pour offrir l’offrande.

Carmel est désormais le théâtre de la confrontation de puissance entre Elie et les prophètes de Baal. A chacun ses armes et ses principes, pour bâtir l’autel. Les prophètes de Baal se précipitent sans obtenir gain de cause. Les incisions sur le corps, le sacrifice supplémentaire et l’invocation de leur divinité, n’a malheureusement, apporter aucun succès.

Mais quand l’Eternel agit, Il a atteint toujours Son but. Il y a plus de 2.000 ans, Dieu s’est choisi un Agneau pur qui s’est livré à l’autel le plus puissant qui existe, par obéissance, pour notre délivrance. En fait, derrière chaque instruction divine se cache toujours une onction de puissance et de gloire, capable de défier toute épreuve. On le réalise aussi dans cette histoire.

Elie à son tour, pose les actes suivants :

1. Elie rapproche le peuple de lui, et donc de Dieu, et prépare l’Autel de Dieu. Jacques 4 :8 (LSG) « Approchez-vous de Dieu, et Il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus. »

Il y a tellement de personnes qui ont peur de revenir auprès du Seigneur, après s’être éloignées de Lui, alors que Ses bras pleins d’amour sont toujours prêts à les accueillir.

2.  Il lance un appel à l’unité en prenant les 12 pierres. L’union fait la force et la prière corporative est d’une grande efficacité.

3.  Il arrose le tout par la Parole, encore la Parole, et la Parole. Dieu ne fait rien sans Sa Parole.

4.  Survint la prière simple qui s’appuie sur la communion permanente avec Dieu. Il invoque Dieu qui se souvient toujours de Son alliance. Il insiste au verset 36 « … j’ai fait toutes ces choses selon Ta parole… »

5. L’adoration et l’extermination des méchants.

Aux versets 38-39, on y constate avec émerveillement, la réponse du Seul vrai Dieu, par le feu qui consume toute l’offrande, le bois et l’eau. Tout le peuple se met alors en adoration, face contre Terre, devant L’Eternel des Armées, en criant d’une voix forte et puissante : « C’est L’Eternel qui est Dieu ».

Et enfin, au verset 40, c’est l’extermination de tous les méchants. « Mais les méchants périssent, Et les ennemis de l’Éternel, comme les plus beaux pâturages; Ils s’évanouissent, ils s’évanouissent en fumée. » Psaumes 37 :20 (LSG)

Psaumes 104 :35 (LSG) « Que les pécheurs disparaissent de la terre, et que les méchants ne soient plus! Mon âme, bénis l’Eternel! Louez l’Eternel! »

Fraternellement en Christ.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close