Search

En 2020 avance en eau profonde !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Par la grâce de Dieu, nous sommes sur le point de terminer l’an de grâce 2019, et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Eternel a été très bon avec nous. Ses compassions, Sa miséricorde, Sa grâce ainsi que Ses bontés n’ont jamais cessé de nous mettre à part et nous propulser sans cesse vers notre destinée. Il est donc digne de toute la gloire, de toutes nos louanges et de toutes nos actions de grâce, car en bon Père, Il a fidèlement rempli Sa part.

L’Eternel a beau être un Bon Père jamais en retard, Il a beau faire toute chose belle en son temps, Il a beau avoir un projet de paix pour chacun de nous (Jérémie 29 :11), etc.,  si nous voulons continuer à voir Sa main de grâce continuer à opérer et à se déployer avec puissance dans plusieurs domaines de notre vie en 2020, il nous faudra accepter d’avancer en eau profonde. Cela concerne autant notre marche avec Lui, que tous les autres domaines de notre destinée sur terre.

Tu passes à côté de beaucoup de choses si tu restes proche des rivages

Généralement quand on va se baigner dans un cours d’eau ou à la mer, si l’eau ne nous inspire pas trop confiance, on se contente de tremper juste le bout des pieds. Ensuite on retournera s’asseoir sur les bords des rives, pour lire ou se divertir, sans plus jamais nous occuper de l’eau, alors que nous étions spécialement venus pour cela. Cette métaphore caractérise malheureusement aussi la nature ou la qualité de la relation de plusieurs d’entre nous avec le Seigneur, réelle mais souvent en surface.

En effet, il se pourrait que jusqu’ici, tu te sois contenté de tremper le bout de ton pied ici et là, dans plusieurs secteurs, alors que le Seigneur par Son esprit, t’attend en eau profonde, pour te faire découvrir les innombrables merveilles qu’Il a mises à part pour toi. Ces merveilles feront de toi une personne incontournable en cette saison, une personne qui apprendra finalement à dépendre totalement et complètement de Son trône. Il nous faut donc accepter d’aller en profondeur. Voyons ce que cette profondeur cache dans la révélation de Sa parole.

Il y a plusieurs niveaux de profondeur mais c’est la dernière qui transporte la vie

Pour cela nous commencerons par aller dans le livre d’Ezéchiel, au chapitre 47, quand le prophète eut une vision extraordinaire. La main de Dieu le transporta sur une montagne très élevée où un homme lui apparut, un homme dont « l’aspect était comme l’aspect du bronze » (Ezéchiel 40 :3). Exactement comme Jean lors de sa vision, dans Apocalypse 1 :5. Nous savons que dans les écritures, que ce soit dans l’ombre tout comme dans la nouvelle alliance, tout annonce ou présente Christ. L’homme ramena le prophète vers l’entrée de la maison, sous le seuil de laquelle sortait de l’eau qui coulait du côté droit et entreprit de la lui faire traverser.

Au premier niveau, le prophète avait l’eau jusqu’aux chevilles. Au deuxième niveau, elle lui allait jusqu’aux genoux. Au troisième niveau, l’eau atteignait carrément ses reins. Au dernier niveau, le quatrième donc, l’eau était si profonde, qu’il fallait nager pour ne pas se noyer. « c’était un torrent que je ne pouvais traverser, car l’eau était si profonde qu’il fallait y nager ; c’était un torrent qu’on ne pouvait traverser » dira le prophète dans Ezéchiel 47 :5 LSG. Puis l’homme lui dit dans Ezéchiel 47 :6-7, 9 : « 6. Il me dit : As-tu vu, fils de l’homme ? Et il me ramena au bord du torrent. Il me dit : As-tu vu, fils de l’homme ? Et il me ramena au bord du torrent. 7. Quand il m’eut ramené, voici, il y avait sur le bord du torrent beaucoup d’arbres de chaque côté… Tout être vivant qui se meut vivra partout où le torrent coulera, et il y aura une grande quantité de poissons ; car là où cette eau arrivera, les eaux deviendront saines, et tout vivra partout où parviendra le torrent ». On peut donc facilement constater que c’est au bord du torrent qu’il y a des arbres qui poussent mais c’est aussi dans le niveau le plus profond qu’il y a des poissons.

Dans les 3 premiers autres niveaux nous fournissons l’effort de marcher, dans le dernier l’eau nous transporte

Dans les 3 premiers niveaux, il nous est difficile de nager comme il faut, traduisant le cas des personnes qui se contentent du minimum que Dieu a pour nous. C’est le cas de toutes ces personnes qui naissent de nouveau, puis se contentent d’aller à l’église sans s’attendre à plus de la part de Dieu, en se comparant uniquement aux gens qui sont encore dans le monde. Aussi, elles ne fournissent aucun effort pour se laisser transformer par Dieu, ni pour croître en profondeur dans leur marche. Si elles avaient eu les fleuves d’eau vive du Saint-Esprit, elles auraient pu continuer à avancer avec assurance dans leur destinée, sans jamais expérimenter de stagnation, en cherchant constamment à atteindre le niveau de nage facile. Charles Haddon Spurgeon a écrit :  » Dans leur marche vers le ciel, certains chrétiens naviguent avec leurs barques dans des eaux spirituelles si basses et peu profondes que la quille (ou encore le fond) de leur barque ne cesse d’égratigner le gravier et le sable présent dans le lit, au lieu de se laisser transporter par une bonne vague d’eau « .

Cette absence de vague est justement ce qui explique la frustration chez beaucoup de chrétiens. Ils sont dans cet état parce qu’ils n’ont pas encore appris à lâcher prise. Alors ils travaillent fort, très fort même en y mettant le paquet, et ils récoltent constamment des maigres résultats, parce qu’ils sont incapables d’entendre et de suivre l’instruction du Seigneur qui nous a dit dans Luc 5 :4 (LSG) :  » …Avance vers le large, en eau profonde… ». Comme Il l’a fait avec Ses disciples hier, en 2020, le Seigneur nous invite aussi à aller en profondeur. C’est uniquement à ce niveau que la pêche devient miraculeuse. Pas au bord des rivages, là où tous les bateaux sont passés et repassés.

C’est en eau profonde que la Parole devient Esprit et Vie

Aller en profondeur nous permettra de capter plusieurs révélations capables de transformer notre vie, car L’Éternel ne révèle pas les choses cachées au premier venu, ni à ceux qui demeurent en eaux basses. Ce sont uniquement ceux qui avancent en profondeur qui ont ce privilège (Proverbes 25 :2 et Deutéronome 29 :29) ; ce qui leur permet de se rapprocher encore plus de Dieu. Or, l’ennemi ne cesse de faire croire à beaucoup d’enfants de Dieu qu’ils peuvent s’investir à fond uniquement dans leurs propres projets, et qu’ils peuvent négliger ou rejeter ceux de Dieu. C’est un gros mensonge qui apporte aussi beaucoup de stagnation dans la vie des croyants. Simplement parce que le Seigneur nous demande de chercher d’abord le royaume des cieux et Sa justice, ensuite tout le reste nous sera donné (Matthieu 6 :33). Et Il rajoute dans Luc 16 :12 LSG : « Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? ».

Le père sait que sans Lui nous ne pouvons rien (Jean 15 :5b). C’est en effet nous qui avons besoin de Sa grâce, de Sa présence, Ses faveurs et Sa puissance dans notre vie, pour faire sortir la meilleure version de nous et obtenir l’accomplissement de Ses promesses dans nos vies. Et cela n’est possible que dans les eaux profondes, là où il y a des poissons. Ainsi avancer en profondeur en 2020, nous assure de croître en sagesse, en stature et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. Aussi dans Jacques 4 :8-10 LSG la Bible déclare :  » Approchez-vous de Dieu, et Il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez votre cœur, vous qui avez le cœur partagé. 9. Prenez conscience de votre misère et soyez dans le deuil ; pleurez ! Que votre rire se change en pleurs et votre gaieté en tristesse ! 10. Abaissez-vous devant le Seigneur, et Il vous relèvera « .

C’est en profondeur que le Seigneur peut nous transformer à Sa ressemblance

Aller en profondeur nous permet d’abandonner toute résistance, afin de permettre aux fleuves d’eau vive du Saint-Esprit de nous transformer radicalement, selon Son bon plaisir. Cela consiste à laisser l’eau nous remplir de fond en comble pour que l’on devienne malléable entre les mains du potier. En revanche, si nous choisissons de rester au bord des rivages, nous risquons de continuer à garder tous les caractères de notre nature déchue, ce qui ne fera pas de nous des dignes représentants de Christ, et encore moins le sel de la terre et la lumière du monde. Nous en serions les premiers perdants. Alors pour nous rappeler ce merveilleux plan de Dieu, Paul nous dit dans Colossiens 1 :21-22 LSG :  » Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche ». Aussi dans 2 Corinthiens 3 :18 LSG, la Bible nous révèle ce que le Saint-Esprit veut faire de nous dans les profondeurs : « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit ».

Veillons cependant à ne pas brûler les étapes dans notre avancée

En effet, on pourrait se demander pourquoi l’homme n’a pas emmené le prophète directement en eau profonde ? C’est que Dieu fait les choses avec diligence et circonspection, étape par étape, en prenant soin de nous préparer chaque fois pour le prochain niveau, et ainsi nous emmener de gloire en gloire. Ceci pour nous éviter toute forme de « noyade spirituelle » ou encore l’absence de racines profondes qui caractérise souvent les avancées profondes de plusieurs rachetés. Aussi, la pire de choses que nous pourrions faire serait de chercher à atteindre le dernier niveau précipitamment et sans préparation interne.

Voilà pourquoi le Seigneur commence d’abord par nous donner les fondements de base de la doctrine du Christ, en veillant à ce que notre croissance soit graduelle et équilibrée, en étant constamment sous la conduite du Saint-Esprit. C’est pour cela qu’Il travaille individuellement avec chacun de nous, sans prendre notre voisin de gauche ni de droite comme modèle. Ceci veut dire qu’avancer en eaux profondes pour certains consistera d’abord à passer du premier niveau au deuxième, pour d’autres ce sera de passer de deuxième au troisième, et pour d’autres encore ce sera de passer de troisième au dernier. Car c’est là que le Seigneur attend tous Ses enfants, qui auront désormais appris à nager dans les profondeurs, sans s’exposer à la moindre noyade, qui est souvent due à un manque de préparation méthodique. Le Seigneur ne nous force donc pas à aller à la grande profondeur du jour au lendemain. Ce qu’Il nous demande pour 2020, c’est d’arrêter de stagner et viser la prochaine profondeur. Ainsi nous apprendrons graduellement à renoncer à nous-mêmes (le pied d’appui qui atteignait le fond de sol) pour dépendre entièrement de Son Esprit, quand nous serons envahis de Ses fleuves d’eau vive.

Ne fais plus jamais l’erreur de chercher à travailler dur pour Dieu, alors que c’est Lui qui voudrait travailler puissamment pour toi et avec toi, dans un partenariat efficace, au travers de Sa grâce disponible en eaux profondes. Dieu veut que tu expérimentes en permanence Sa présence ainsi que Sa puissance dans les fleuves d’eau vive qui sortiront de ton sein vers l’Eternité (ainsi que vers les autres en dignes ambassadeurs).

Reinhard Bonnke a écrit : « Acceptons de nager dans les fleuves d’eau vive du Saint-Esprit (en cette nouvelle année 2020 ndlr). Et alors nous serons comme cet arbre planté au bord de l’eau dont nous parle le Psaume 1 :3 LSG :  » Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point : tout ce qu’il fait lui réussit « . Car la réussite ou le succès d’un chrétien réside dans la plénitude du Saint-Esprit ».

Puisse le Seigneur te rende capable de comprendre et de poursuivre constamment cette avancée vers les eaux profondes, en veillant aussi à ce que le vase que tu es soit constamment entrain de grandir, en plus de se laisser transformer en « un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre » selon 2 Timothée 2 :21 LSG. Voilà ce que nous devons toujours poursuivre. Dans Apocalypse 22 :1 (LSG) la Bible déclare :  » Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau ». Que cette avancée en eaux profondes soit ton partage aujourd’hui jusque dans l’éternité, au nom suprême de Jésus. Amen !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close