Search

En étant chrétien, peut-on avoir recours à la FIV (Fécondation In-Vitro) ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Plus de 2.000 ans après Jésus-Christ, nous réalisons que la science a fait énormément de progrès. Les couples infertiles ont aujourd’hui des solutions que nos ancêtres n’avaient pas, comme la Fécondation In-Vitro dite FIV. C’est vrai que si Sarah et Abraham avaient eu recours à la FIV, cela aurait peut-être rendu les choses plus simples mais hélas…

Pensons un peu, si nous devions radier tout ce qui n’est pas mentionné dans la Bible dans ce que nous utilisons aujourd’hui, vous ne seriez même pas en train de me lire aujourd’hui.

Psaumes 119:130 (LSG) « La révélation de Tes paroles éclaire, Elle donne de l’intelligence aux simples. »

Ce n’est pas la Parole qui éclaire mais Sa révélation. Alors, que nous révèle la Parole de Dieu sur la Fécondation In-Vitro. En étant chrétien peut-on y avoir recours ?

Qu’est-ce que la FIV?

La Fécondation In Vitro est une technique de Procréation Médicale Assistée (PMA) à la disposition des personnes infertiles. Je tiens à mentionner que l’infertilité et la stérilité sont deux choses différentes. Un couple est dit infertile quand il est inapte à avoir des enfants après 1 an de rapports sexuels réguliers, tandis que la stérilité est l’incapacité de concevoir naturellement par absence de fécondation. Cette technique d’assistance va nécessiter que le couple soit en capacité de concevoir et que la femme soit également en mesure de porter et de garder sa grossesse.

La FIV va consister à recréer les étapes de fécondation en mettant à part, spermatozoïdes et ovocytes dans le but de faire naître un ou plusieurs embryons. A la différence du procédé naturel, qui est le rapport sexuel, l’étape de la fécondation se fera en laboratoire et sera placé dans un récipient vitré (d’où le “in vitro”) jusqu’à implantation des embryons dans l’utérus de la femme pour suivre son processus naturel.

Nous avons recensé 3 étapes majeures à prendre en considération:

  1. Phase clinique – la stimulation ovarienne (ex: traitement hormonal): Les ovaires de la femme sont stimulés dans le but de maximiser la production d’ovocytes et favoriser la fécondation. Suivi par un contrôle échographique, les médecins repèrent le moment propice au prélèvement, tout en vérifiant que les ovaires répondent bien au traitement.
  2. Phase laboratoire: recueil des ovocytes et du sperme qui seront mis en culture pour fécondation et ainsi obtenir des embryons.
  3. Le transfert d’embryons: les embryons formés sont alors transférés à l’intérieur de l’utérus.

L’assistance s’arrête là, la suite se fait naturellement.

Comme nous pouvons le voir, la FIV n’a rien d’anodin c’est la raison pour laquelle ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Elle n’est pas pour tout le monde, en effet elle est proposée uniquement dans des cas spécifiques où les méthodes les plus simples ne sont pas possibles ou ont échoué. En fonction des pays, la réglementation est plus ou moins stricte. Par exemple, en France une femme ne peut légalement y avoir recours si elle a atteint la ménopause.

La science en parle, la loi en parle et je te vois venir: mais que dit la Parole de Dieu ?!

Que dit la Bible?

En tant que chrétien puis-je avoir recours à la FIV ? Oui mais sous certaines conditions. Avant d’aborder les conditions, je tiens fortement à préciser que cette technique s’adresse uniquement à des couples mariés dont le mariage est reconnu par Dieu. Et cela dans une volonté de fonder leur propre famille.

1. Avoir les bonnes motivations

L’absence d’enfants peut parfois créer un mal être si fort que l’on se retrouve rapidement dans un état d’esprit : avoir un enfant à tout prix. Si c’est ton cas, je te recommande grandement de retourner auprès de Dieu afin qu’Il te donne un cœur nouveau. Le risque de vouloir un enfant à tout prix va t’amener à prioriser la création avant le Créateur:

2 Chroniques 16:12 (LSG) « La trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds malades au point d’éprouver de grandes souffrances; même pendant sa maladie, il ne chercha pas l’Eternel, mais il consulta les médecins.« 

Consulter un médecin n’est pas un péché en soi mais c’est se confier en eux plutôt qu’en l’Eternel qui en est un. A partir de la 36ème année de son règne, le roi Asa ne se confia plus en l’Eternel. C’est-à-dire qu’à chaque épreuve, comme sa maladie, il cherchait une solution par lui-même pour arriver à ses fins, ce qui l’amena à pécher. Est-ce qu’avoir un enfant est devenu une idole pour toi ? Arrives-tu à mettre la paix de Christ au-dessus de ton infertilité ? T’es-tu déjà posé la question : et si Dieu ne me donnait pas d’enfants, continuerais-je à Le louer ? Ou la simple pensée te donne déjà envie de maudire Dieu et mourir…

Job 22:21 (LSG) « Attache-toi donc à Dieu, et tu auras la paix ; tu jouiras ainsi du bonheur. »

Si tu penses qu’avoir un enfant t’apportera la paix que tu recherches tant, sache que c’est un mensonge. Seul Dieu peut te la donner, va donc auprès de Celui qui sonde les cœurs et les reins afin qu’Il te dise quelles sont tes motivations.

2. La volonté de Dieu

Proverbes 19:21 (LSG) « Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, mais c’est le dessein de l’Eternel qui s’accomplit. »

Seulement 27% des FIV aboutissent à une grossesse viable, de quoi te rappeler que tout n’est que grâce.

2 Samuel 5:19 (LSG) « David consulta l’Eternel, en disant : Monterai-je contre les Philistins? Les livreras-tu entre mes mains? Et l’Eternel dit à David : Monte, car Je livrerai les Philistins entre tes mains. »

Tout ce qui n’est pas la volonté parfaite du Père te rend vulnérable aux attaques de l’ennemi, en fait. Alors invoque-Le et assurément, Il te répondra.

3. Le conjoint doit être d’accord.

En tant que couple marié, vous ne faites plus qu’un. Le corps de la femme appartient à l’homme et vice versa. Il est donc hors de question que vous vous lanciez dans un tel processus sans un commun accord. Le sperme et les ovules doivent appartenir aux conjoints. Sarah et Agar nous ont bien prouvé que le concept de mère porteuse n’était pas le plan de Dieu.

Ecclésiaste 4:12 (LSG) « Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement. »

L’un des secrets d’un mariage solide est d’avoir Jésus au centre. Ne créons pas la brèche qui servira à l’ennemi pour fragiliser la corde à trois fils.

4. Poser les bonnes questions.

Tu comprends qu’une telle décision requiert une attention particulière:

  • Qu’allez-vous utiliser pour la stimulation ovarienne?
  • Le recueil de sperme nécessite-t-il de la pornographie ?
  • Qu’allez-vous faire des embryons restants ? Congelés ? Jetés ? Réutilisés ?
  • A quel moment sommes-nous amenés à sortir de la Parole de Dieu ?
  • Sommes-nous préparés à toutes éventualités ? Risques ?

Par exemple, une stimulation ovarienne peut vous amener dans une situation de quintuplés, par conséquent le médecin peut vous proposer de réduire le nombre d’enfants en enlevant un embryon. Appelée réduction embryonnaire, le médecin va interrompre le développement d’un fœtus, ce qui peut être considéré comme une forme d’avortement. La liste de questions est non exhaustive mais déjà sensible, c’est la raison pour laquelle il est important de considérer tous les éléments d’une FIV avant de se lancer.

5. Avoir la conviction.

Romains 14:23b (LSG) « Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché. »

Il se peut qu’avec tous ces arguments, tu n’aies toujours pas la paix. Sache que ce n’est pas un péché, mais te lancer dans la FIV en n’étant pas convaincu en est un. As-tu la conviction que Dieu peut intervenir par la FIV et que ce n’est pas le médecin qui fait tout ? Que Dieu peut te visiter par un médecin ? Si ce n’est pas le cas alors ne le fais pas.

1 Timothée 1:19 (LSG) « En gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l’ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi. »

La foi est le carburant qui permettra à Dieu d’allumer la flamme de ton exaucement. Retourne aux pieds du Père, il se peut qu’Il ait d’autres plans pour toi.

“Mais ne sommes-nous pas en train de remplacer Dieu?”

Job 36:26 (LSG) « Dieu est grand, mais Sa grandeur nous échappe »

Trop souvent nous mettons Dieu dans une boîte pour camoufler le fait qu’il y ait des choses qui nous échappent. Ne Le limitons pas à notre connaissance mais invoquons-Le pour une pleine révélation. Nous avons vu à la lumière de la Parole que la FIV pouvait être une option pour un couple chrétien sous certaines conditions. Cependant, comme n’importe quelle décision, il est primordial que celle-ci soit le fruit de la volonté de Dieu et d’une pleine conviction de la part du couple.

Nous prions que Sa lumière soit et que les chemins tout tracés par Sa main te soit révélés au nom de Jésus!


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close